Jeudi 17 Novembre 2016
Un peu de sérieux pour changer
Comment expliquer au gens de manière simple pour qu'ils comprennent que non vous n'êtes pas asocial, non vous ne vous faites pas chier, non vous les écoutez, mais que vous êtes juste quelqu'un d'introvertis, et que les introvertis se fatiguent vite lors des interaction sociales.
Un introvertis n'est pas, contrairement a ce que beaucoup de media montrent, le type qui ne parle a personne, a peur de sortir de chez lui, ça se sont les agoraphobes, les ochlophobes, anthropophobes et quelques autres phobies.

Un introvertis est une personne normale qui, au contraire des extrovertis ne gagne pas d’énergie dans un contexte social mais en perd, en gros il fatigue plus vite que la moyenne quand il est avec d'autres personnes. Ça ne se traduit pas forcement toujours de la même manière chez tous les introvertis, et puis ça peux aussi dépendre de la situation, sa peu être un décrochage au milieu d'une soirée, ou on se retrouve a "rêvasser" parce que le cerveau fatigue et décroche, les discussion ambiantes se transforment en brouhaha et on n'arrive plus a distinguer les flots de paroles ou les mots, on est berce par le bruit des discussions et se mettre a penser a d'autre trucs qui n'ont rien a voir avec ce qui se passe autour, mais ce mécanisme n'est pas de l'ennuie loin de la.

Ça peux aussi se manifester sous forme de quelque chose de proche de la dépression, ou des crises de paniques après un événement socialement intense, rendez vous, week-end entre amis, ...
Rajoutez à ça un manque de confiance en sois latent qui est souvent présent chez beaucoup d’introvertis, la situation est loin d’être idéale.

Mais la plupart des gens qui ne sont pas dans cette catégorie (enfin même certain introvertis) n'arrivent pas a comprendre cette situation et ne nous prennent pas au sérieux du genre "non mais tu pourrais faire plus attention, on vois que tu t'ennuie", des "tu exagères", ou même des "pourquoi tu es dans cet état du viens de voir des copain tu devrait être content !" sont relativement courant, et ce même de gens qui pourtant sont sensé connaître la situation, mais on peine à y croire.

Être introverti n'est pas une maladie, ça ne se soigne pas, c'est lié a l’état moral, et nerveux, moins on est fatigue et dans une situation de calme et moins on est touche, mais plus la fatigue se fait sentir et plus les décrochages ou les crises après coup peuvent être intense.

Rajoutez à ça les gens qui ne vous connaissent pas et qui vous jugent se ce qu'ils voient, et ce même si vous leur dite que vous êtes introverti, car ils ont pour la majorité les préjugé classiques sur les introvertis et ne comprennent pas réellement ce que ça implique.

Bref, comment faire pour que les gens arrête de nous prendre pour ce qu'on est pas et finissent pas accepter que ce n'est pas ce qu'ils croient?



(originellement poste sur twitter via twitlonger: http://www.twitlonger.com/show/n_1spa99c )
Posté à
20:34
 par Godzil - | Personnel
Aucun commentaire pour le moment ...
Pseudo :

Adresse mail : (optionnel)

Site web : (optionnel)

Veuillez entrer la somme de cinq et trois :
Message :


[ img
img
 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :