Edito

Un blog marron. Son auteur qui feint d'être un dino à gros museau.


Gérer - Stats - Flux RSS


Samedi 17 Décembre 2011
Élitisme
Parfois, on nous dit qu'avoir « l'esprit ouvert » permet de « mieux comprendre les choses qui nous entourent ». Pardonnez-moi, mais si avoir « l'esprit ouvert », c'est mêttre sur le même plan esthétique une jolie biche et un gros Tadmorv violacé, je crois que je vous latte la gueule à coups de Larousse dans les gencives pour avoir tenté de philosopher sur la notion relative du beau. Et la philosophie basée sur la culpabilité, ça me les brise menu.

La problématique du jour est la suivante : le monde de la BD francophone est-il devenu trop élitiste, à tel point qu'il pète plus haut que Dumbledore coiffé de son célèbre couvre-chef ?

L'objet du crime ? Ceci :

img


Si la couverture s'annonce potable, ce qui va suivre dépasse l'entendement :

img
(L'une des plus belles pages de l'album)


Pour lire les 39 premières pages, cliquez là : http://grandpapier.org/spip.php?page=zoom&id_document=28172

C'est là où je me dis que j'ai sans doute loupé une carrière de dessinateur. Parce qu'a priori, savoir tenir un crayon est devenu superflu. Moi aussi je peux faire du coloriage caca : http://fiftyfive.comuf.com/BD/Furniche/FURN3.png

Et pourtant, je sais pertinemment que mon travail ne mérite pas d'être publié dans un fanzine quelconque. Parce qu'avant tout, je n'ai pas fait d'études de dessin, et les cours d'arts plastiques m'auraient gonflé prodigieusement.

Alors comme ça, il suffit de décrocher un diplôme dans une école des Beaux-arts de province et de savoir faire quelques beaux effets de couleur aux feutres pour avoir le blanc-seing de ses pairs. Plus besoin d'avoir le génie d'un Robert Crumb, on vous proclamera comme tel.

Seulement, mon incompréhension est d'autant plus grande qu'un album comme celui de Mimi Stinguette s'est vu conspué par ce milieu de la bande dessinée pour les mêmes raisons : dessins maladroits et coloriage aux feutres, pourtant bien plus agréable que dans l'étron ci-dessus. Ah, peut-être que Simon Roussin n'utilise pas un ordinateur pour faire son « lettrage » et qu'il ne parle pas de choses Girly ?

Mon incompréhension atteint son paroxysme quand un dessinateur pro, connu, reconnu, rereconnu me sort ça :

img
(Avant de me jeter quelques pierres, je suis cependant d'accord que la narration reste maîtrisée)


C'est alors que je me dis que je suis peut-être un vieux con qui refuse de voir les éventuels nouveaux Van Gogh. C'est vrai que le style de Van Gogh était particulier. C'est vrai qu'il a pris de la valeur après sa mort. Puis après réflexion, je me dis que c'est un argument aussi débile qu'un point Galilée en sciences. Des mecs comme Van Gogh ou Galilée, il n'y en a eu qu'en un seul exemplaire. Vouloir suivre leur voie est se donner plus de prétention qu'on ne le mérite.

Non, je n'aime pas cette coloration aux feutres, parfois en total décalage avec le dessin.
Non, je ne pense pas qu'encrer avant de colorier pour faire apparaître d'inévitables bavures soit de la « recherche expérimentale ».
Non, je n'aime pas le scénario digne d'un mauvais comic des années 30 ; on dirait qu'il a été imaginé par un enfant au fur et à mesure.
Oui, je m'insurge sur le fait que cette merde coûte 19 € aux éditions 2024. Ça fait cher l'album colorié aux feutres Lidl. Remarquez, en vendant son étron au prix fort, peut-être que l'auteur pourra ENFIN s'acheter des Faber-Castell ?
Oui, je m'insurge sur le fait que cette merde soit nominée pour un prix au festival BD d'Angoulême 2012. Du coup, je me demande si la réponse de Boulet sur Twitter n'était pas une réponse en langue de chêne massif.

C'est là où je me dis que le festival BD d'Angoulême est décidément plus surfait que jamais, où il s'agit de se réunir entre potes, et où on se passe bien comme il faut de la pommade dans le cul afin que les petits copains repartent chacun avec leur petit prix. Pas étonnant que les Rita Mitsouko l'eurent boycotté en 1990.

Tant que le foutage de gueule manifeste constituera une part non négligeable dans un art, je ne vois pas comment me montrer respectueux envers un microcosme aussi prétentieux.
Posté à
12:49
 par YN_ - | Affliction
Mardi 10 Mai 2011
Comment ne PAS buzzer
Mon FTP a l'air de remarcher, ma CSS est revenue, donc on en profite pour poster un article autre que ce qui était initialement prévu. Ouf.




Il y a peu, une marque de cosmétique lançait un buzz sur le net :



C'est là où on se dit qu'il y en a qui ne devaient avoir rien à foutre de faire une campagne publicitaire pareille. Quels sont les principaux défauts de ce clip, outre l'agence de pub responsable bonne à envoyer par 300 mètres de fond ? Il y en a deux :

Une musique en total décalage avec le décor rose dégressif. Lorsqu'on voit un décor aussi acidulé avec un personnage tout en rondeur, en fourrure et avec un fort potentiel kawaii, la dernière chose qu'on voudrait entendre, c'est du hip-hop avec une voix pas très féminine. Un comble pour un produit vante une certaine forme de féminité. (Je ne parlerai pas de la cible de consommateurs, il y a les commentaires de « L'Express » pour cette partie du café des sports).

Qu'est-ce qu'il aurait fallu faire ? Soit un décor plus noir, en tout cas moins rose, soit faire une musique plus mélodieuse. Mais étant donné la cible de consommateurs visée (des adolescentes en pleine puberté qui se sentent adultes du fait de leur transofrmation hormonale), un décor plus noir aurait été plus judicieux. Et surtout pas cette chatonne avec cet air niais qui ne colle pas non plus.

Une animation faite par-dessus la jambe. Vous vous rappelez de cette merde en provenance d'Allemagne et qui massacrait la grammaire française ? Oui, je parle de René la Taupe, Mauli en chleu. La seule explication possible avec ce clip, c'est que cette chatonne doit être un chara design refusé chez Jamba.

Le principe des animations 3D chez Jamba ? Un minimum de modélisation, un minimum de séquences animées, faites-les répéter en boucle et vous avez UN VIDÉO CLIP §§§§§§

Ici, l'animation est encore plus pauvre que les pourvoyeurs de mascottes de smartphones d'Outre-Rhin. Fais lever une patte. Fais-la reposer. Fais lever à nouveau cette patte. Fais-la reposer. Fais-la s'agiter. T'as vu, on arrive à faire illusion rien qu'en bougeant deux tiges qui font office de pattes. Jusqu'à la scène d'action finale : ELLE GRIMPE DANS UN FAUTEUIL SEVENTIES, ATTENTION 3DSMAX EST GRANDEMENT MIS À CONTRIBUTION !!! Mon dieu que c'est raide. Mon dieu que c'est pauvre. Mon dieu que ça a l'air crispé. Mon dieu que c'est peu sympathique.

Étant donné les railleries que cette pub a causées, on comprend mieux le fait que Veet ait retiré rapidement cette campagne. Est-ce désastreux pour autant ? Pas si sûr. Au moins, Veet fait parler d'elle et pourrait même susciter la curiosité de potentielles acheteuses qui seraient tentées de tester le produit.
Posté à
18:37
 par YN_ - | Affliction
Dimanche 06 Mars 2011
VDM
La semaine dernière, j'ai découvert Incredimail.

img


Ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé, ce programme n'existe pas, ce programme n'a jamais existé… #peur#
Posté à
21:59
 par YN_ - | Affliction
Jeudi 26 Mars 2009
Apocalypse
Selon un conspirationniste crétin prophète autoproclamé euuuhhhh, la troisième guerre mondiale à coups d'armes nucléaires devait avoir lieu le 25 mars 2009.

J'ai attendu.

img
Si vous voyez une explosion nucléaire sur l'image du dessus merci de me prévenir. Et pas la peine de me pipeauter, mon disque dur garde les 500 dernières images enregistrées. :p

Posté à
08:35
 par YN_ - | Affliction
Vendredi 27 Février 2009
Hannÿmmasyon
Vous pensiez avoir tout vu en matière d'animation... Eh bien, voici un studio allemand qui fait des euh... "dessins animés" : Dingo Pictures

Que dire... Une animation finement détaillée, même pas besoin de rotoscopie, des décors aux graphismes... somptueux, des dialogues percutants (je pense, je cause pas allemand) et des scénarios originaux, à protéger absolument avec des copyrights.

Voici deux extraits. Le premier : "Lucy & Lionel" : http://www.dingo-pictures.de/en/lucy-en.htm
Les Aristoquoi ? Non, non, non, on a sorti ça tout droit de notre imagination, vous voyez le mal partout...

Le second extrait, où l'on jure sur la tête à sa mère que l'on n'a pas plagié "Le Roi Lion" et "Le Livre de la Jungle" : http://www.dingo-pictures.de/en/soccer.htm

(Pour les fins connaisseurs de bouses vidéoludiques, le deuxième dessin animé s'est retrouvé édité sur PS2 par Phoenix Games sous le titre "Animal Soccer World"... En fait on a collé des activités de coloriage pour fœtus au dessin animé, et non l'inverse...)

Ça donne envie, hein ?
Posté à
13:57
 par YN_ - | Affliction
Vendredi 31 Octobre 2008
Jeudi 22 Mai 2008
Opération "Prank the dandy"
Vous avez tous plus ou moins entendu parler du texte inédit de Rimbaud appelé "Le rêve de Bismarck". Vous pouvez le lire ici.

Depuis peu, un certain Raphaël Zacharie de Izarra revendique avoir écrit ce texte et que ce texte est donc un faux :

L'inédit de Rimbaud est un faux !
L'auteur d'un des coups montés les plus audacieux de ces dernières décennies s'est manifesté sous le nom d'emprunt "Jean Daude Rit" (allusion douteuse au pseudonyme adopté par le jeune Rimbaud lui-même "Jean Baudry").

De source indiscutable, l'imposture a été prouvée auprès d'un certain journaliste parisien collaborant à la rédaction d'une célèbre revue littéraire (et qui a préféré -on le comprend- garder l'anonymat). Le faux a été effectué grâce à la recomposition frauduleuse d'archives anciennes à l'aide de vieilles feuilles vierges (authentiques celles-là-) ajoutées à la revue en question qui aurait été ensuite "retrouvée" chez un bouquiniste de Charleville-Mézières. Affaire à suivre... Piégé comme les autres, Nabe hier soir dans l'émission de Taddéi sur France 3 a pour la première fois lu ce faux à l'adresse de millions de crédules


Seulement, trois choses me tracassent. Elles sont mises en gras. La source indiscutable, quelle est-elle ? On ne sait pas. Comment elle a été prouvée ? On ne sait pas. Qu'est-ce qui permet d'affirmer que ce texte est une recomposition d'archives ? On ne sait pas.
Alors, je décide d'en savoir plus.

Il sort "un autre article", une citation anonyme. J'apprends par la suite que cet article en question est tiré d'un blog dont l'auteur n'est autre que ce dandy.

Là, je me dis que c'est vraiment trop gros, on tombe dans le surréalisme et l'auto-publicité. D'autant plus qu'il continue à s'enfoncer en refusant de présenter ses preuves.

Mieux, il se justifie :

Je n'ai pas abattu toutes mes cartes. Une mystification consistante et éclatante se fait nécessairement sur le long terme. Donc, pas de précipitation ! D'ailleurs je ne sais pas encore s'il sera finalement indispensable de donner des preuves : la régénérescence des esprits corrompus par le snobisme rimbaldien se fera peut-être sans ce concours matériel que réclament les admirateurs et fins connaisseurs de Rimbaud... Le miracle de l'Intelligence peut fort bien s'opérer indépendamment de toute preuve tangible. Quoi qu'il en soit, ces éventuelles preuves matérielles pourront toujours être mises en doute car il y aura toujours des saint Thomas pour douter de l'évidence, aussi ces preuves palpables sont-elles vaines. La seule véritable preuve -irréfutable- que ce document est un vrai, ou un faux, c'est de le confronter audacieusement aux jolies sensibilités pénétrées de vérités rimbaldiennes promptes à tomber en pâmoison à la moindre prose signée "Rimbaud".


Visiblement, ce monsieur se croit visiblement au-dessus de la masse. Tel un Roi, il décidera de lui-même quand il devra présenter ses preuves. Parce que monsieur se croit bien élevé, cela lui donne le droit de s'affranchir de la rigueur dans une accusation.

D'ailleurs, vue sa fiche de présentation, il semblerait qu'il se prenne effectivement pour un roi...

Alors qu'à cela tienne, on passe la vitesse supérieure. Exigeons ces preuves. Je veux bien être sceptique quant à l'authenticité avérée ou non de ce texte de Rimbaud. Cependant j'adopte l'attitude de Saint-Thomas. Je ne crois que ce que je vois. Or, pour l'instant je ne vois pas de preuves, juste de la rancune et des propos de caniveau envers un poète du XIXème siècle et ceux qui apprécient son œuvre.

La réponse est déconcertante :

Je souhaite demeurer le maître du jeu le plus longtemps possible. Ce n'est pas à moi de prouver l'authenticité de ce texte mais aux spécialistes de la question littéraire.


"Je dis des choses mais c'est à vous de me les prouver."
Cette fois, c'est quasiment sûr, il n'a aucune preuve de ce qu'il avance, il veut juste traîner Arthur Rimbaud dans la boue et veut se faire connaître de tout le web par sa prétendue contrefaçon.

Je vous passe le restant du message, qui sent la colère refoulée et l'écrivain plus ou moins raté :

C'est à eux d'asséner vérités immortelles et écrasantes, de répandre affirmations lumineuses et sereines -bref de convaincre l'incrédule- et non à moi d'abréger les doutes. Mon rôle consiste à faire accoucher la vérité littéraire aux prétendus spécialistes de Rimbaud, non à servir sur un plateau le sujet cuit de leurs actuels tourments. Seul celui qui a les bonnes cartes en main aura le dernier mot. Celui-là peut se permettre toutes les licences et fantaisies. Chacune de mes provocations à l'adresse de mes détracteurs doit être considérée comme une salutaire incitation à percer le mystère de ce texte par des moyens strictement artistiques, littéraires, intellectuels et non vulgairement matériels. On devrait au contraire me rendre grâces d'inviter les admirateurs de Rimbaud à la critique honnête au lieu de me condamner de la sorte !

En attendant je laisse à mes détracteurs le temps de se ridiculiser dans toutes les directions. Ou de faire triompher la vérité, s'ils la détiennent.


Bref, un pauvre type qui se croit investi d'une mission divine - c'est-à-dire démolir Rimbaud et ses adorateurs - et qui malgré tout a réussi à faire attirer l'attention sur lui par ses accusations sans aucun fondement.

Internet est rempli de fous...
Posté à
13:44
 par YN_ - | Affliction
Samedi 08 Mars 2008
Gréviste-Branleur
Parfois on peut lire des choses touchantes sur les murs :

img
Posté à
09:00
 par YN_ - | Affliction
Jeudi 06 Décembre 2007
Lundi 24 Septembre 2007
Rabais
Une mailing-list préparée avec soin et parcimonie

img


Visiblement y'a pas que les prix qui soient discount.
Posté à
20:23
 par YN_ - | Affliction
Mercredi 08 Aout 2007

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :