5. Godzil à 14:41 28/05/2015 -
Attention a l'effet yoyo avec les pertes de poids rapide, 200-600g/jour c'est rapide

4. montreuillois à 17:37 23/02/2015 -
Et quelques séances d'abdos/crunch, aussi. Si tu veux cibler sur la brioche (pas celle qui se mange), rien de tel.

3. Yoshi Noir à 23:45 20/02/2015 -
Oh, je pense que vous verrez le changement #hehe#

Sinon : un mois plus tard, je continue de perdre des kilos. 3 kilos supplémentaires de perdus.

2. Zerosquare à 18:55 22/01/2015 -
Pareil que Vince. Ceci dit, vu que tu n'es pas anorexique non plus, je pense pas que ça pose un problème de faire un régime si ça te permet d'être plus à l'aise avec toi-même.

Ton exemple est bizarre par contre : les légumes, ça doit être justement l'un des rares trucs que tu peux manger sans craindre de prendre du poids, et c'est plutôt bon pour la santé %)

Pour le résultat, 7 semaines ça me paraît trop tôt pour juger : d'après ce que j'ai pu lire sur les régimes, en gros toutes les méthodes ou presque marchent au début, c'est à plus long terme que ça foire souvent.

1. vince à 10:50 20/01/2015 -
J'y étais aussi sur l'estrade et je pense que tu n'as pas de complexes à avoir à coté de moi hein (ou de godzil...)




(bon, maintenant, si tu compares avec brunni, y'a du challenge, en effet ^^)

Pseudo :

Adresse mail : (optionnel)

Site web : (optionnel)

Veuillez entrer la somme de trois et six :
Message :

Lundi 19 Janvier 2015
Kilos
Aujourd'hui, pas de technique ou autre complainte. Aujourd'hui, on va parler d'un truc trendy à l'heure où la dictature de la maigreur fait des ravages dans la gent féminine : LE RÉGIME.

Tout le monde sait à quel point suivre un régime est plus ou moins chiant selon les objectifs fixés. Je ne vais pas vous mentir, c'est vrai. Et pourtant, j'ai trouvé une méthode qui permet de perdre du ventre sans trop d'efforts.

#attention# Cette méthode fonctionne chez moi, ça veut dire que ce n'est pas garanti que ça marchera chez vous. Néanmoins vous pouvez vous inspirer pour faire vous aussi votre programme de perte de ventre. Notez que j'ai dit « perdre du ventre », pas maigrir. Par ailleurs, je vous recommande de peser ( #trigic# ) le pour et le contre de cette méthode.

Avant de commencer ce régime, vérifiez la quantité de denrées alimentaires qui vous reste. S'il vous reste pour plus de 3 ou 4 déjeuners ou dîners au moins, ne commencez pas. Ne faites pas encore les courses. Videz votre frigo. Si la date des courses à faire s'avère trop proche, réduisez peu à peu les quantités. Retardez au maximum le moment où vous n'aurez vraiment plus de quoi vous mettre sous la dent. Voilà déjà une première étape.

Vient le moment des courses. Privilégiez les féculents au blé complet. Privilégiez les œufs. Privilégiez la viande blanche (Volaille ou poisson). Privilégiez les légumes que vous ne rechignez pas à manger. Privilégiez l'eau de source pétillante ou non, aromatisée aux agrumes si vous voulez une eau plate avec un peu de goût.

Mangez quand même comme un prince durant votre petit-déjeuner. Une bonne grosse ration de Corn Flakes avec pourquoi pas des fruits lyophilisés. Deux bonnes grosses tartines de brioche avec de la confiote et même avec du beurre.

OK, j'enfonce des portes coulissantes automatiques du vaisseau Enterprise, mais ça ne fait pas de mal de le rappeler.

Mais tout le monde n'a pas la chance de pouvoir rentrer chez soi pour manger et se concocter un déjeuner diététique. Ce n'est pas le cas si vous êtes un travailleur sédentaire à la COGIP.

Vous mangez le midi dans un Flunch, ou assimilé. Peu importe le nom. Avant toute chose : Vous voyez le buffet d'entrées ? Faites une croix dessus. Prenez un dessert, et une boisson avec un apport en sucres limité. Eau pétillante, eau plate, ou même… du cidre. Abordons le cas où il y a un buffet de légumes à volonté. Vous voyez ce que vous aurez réussi à prendre au premier coup de pince ? Eh bien, ça sera votre stricte quantité de légumes pour ce midi. Je m'en fous que vous n'en ayez pas pour votre argent au regard de la quantité que vous vous êtes servie. L'éventuelle viande qui accompagnera vos légumes apportera les protéines nécessaires. Peu importe si c'est une viande rouge ou une viande blanche. Pour Flunch, faites très attention aux steaks hachés surmontés d'une galette de pomme de terre (« California XL » et « Assiette Nevada ») ; ne prenez pas de frites ou de pommes noisettes dans ce cas-là, ça ferait trop de patate en une fois dans l'assiette.

Vous avez fini votre plat principal. Vous aurez très certainement encore faim pendant les premiers jours si vous appliquez ma méthode-à-ne-pas-suivre. Maintenant, posez-vous cette question : « OK, je sens que je peux encore avaler deux-trois trucs. Ce rab de légumes que je vais prendre est-il absolument nécessaire ? Ou est-ce que par "ne plus avoir faim", j'entends par là "juste se colmater la panse et éliminer cette sensation d'inachevé que mon cerveau me commande" ? ». Si vous répondez « non » à la première question et « oui » à la deuxième, félicitations, vous avez passé un premier cap. Passez au dessert. Refaites le même cheminement psychologique et le même manège le lendemain.

Ou alors, vous mangez dans une cafétéria et c'est le cuistot qui met lui-même la quantité de légumes. N'hésitez pas à dire « stop » s'il veut mettre une deuxième louchée dans votre assiette. Vous ne vexerez pas l'employé en face de vous. Au contraire : vous lui faites faire des économies bien que vous avez payé plein tarif. Refaites le même cheminement psychologique cité dans le paragraphe précédent.

Je vois déjà ce que vous me dites : « Euh, ouais, ça a quand même l'air vachement évident ce que tu nous dis là, de limiter nos quantités dans l'assiette le midi quitte à avoir une sensation de faim après le déjeuner et de limiter les sucres lents et rapides ». C'est vrai. Mais il y a aussi un gros travail d'auto-persuasion à faire avant et pendant le repas.

Et c'est là qu'entre en jeu le dernier volet de ma méthode : UN REPAS PLUS QU'ALLÉGÉ LE SOIR. Un biscuit diététique qui ne pèse pas plus de 25 grammes à l'unité. Un verre d'eau. C'est tout. La dernière sensation de faim devrait disparaître avec ce repas frugal. Pas de pâtes. Pas de salade. Pas de yaourt. Réservez ça pour le midi.

Bannissez les bonbecs. Bannissez les pizzas. Bannissez les sodas lourdement sucrés. Vous n'êtes pas allergique au gluten ? Bannissez ces saloperies de biscuits sans gluten ou le sucre compense l'absence de cet élément.

Bannissez les charcuteries. Ou alors en quantités microscopiques. Un pain de plus de 60-80 g à un repas est inutile.

Bannissez les Quick et McDo, trop gras et trop sucrés. KFC peut faire partie de cette méthode-à-ne-pas-suivre, à condition de prendre un burger assez petit et de remplacer les frites par une « cobette » (qui est un demi-épi de mais chaud).

Pesez-vous le matin, au réveil, après vous être déchargé de toute responsabilité sur le trône. Si vous avez un pèse-personne numérique avec la décimale des hectogrammes, faites-le chaque matin. Si vous avez suivi tout ce que j'ai fait plus haut, vous constaterez une légère décrue de votre masse en 24 heures. 400, 300, 200 ou même 100 grammes. Une paille, vous direz-vous. Maintenant, multipliez cette décrue par 7 et voyez le potentiel que vous pouvez perdre. Multipliez encore cette décrue par 4 et constatez.

Les bons jours, vous pouvez perdre jusqu'à 600 grammes en 24 heures. Les mauvais jours, vous reprendrez un peu parce que vous aurez fait un réveillon ou vous avez eu un dîner assez conséquent. Ce n'est pas grave. c'est même mieux de reprendre un peu pour pouvoir mieux perdre derrière.

Pour ma part, j'en suis à 8 kilos de perdus en 7 semaines depuis que j'ai commencé à avoir un tel régime alimentaire. Combinés à 3 kilos perdus en 3 mois pour cause d'état grippal. Et ce n'est pas fini comme dirait la greluche des pubs SFR.

Mais pourquoi je dis que ce n'est pas une méthode exemplaire ? Elle fera hurler n'importe quel nutritionniste digne de ce nom parce qu'elle s'appuie sur un régime en partie privatif. N'allez donc pas croire que cette méthode est l'alpha et l'oméga de l'amaigrissement.

La perte de 2 points d'IMC et d'une taille de vêtement (d'un XL presque XXL, je suis passé à un L presque M) n'est qu'un effet de bord agréable et ne constitue que la première partie d'un processus de perte de poids masse. La seconde partie, c'est bien évidemment l'exercice physique inévitable pour éviter l'effet de rebond qui peut survenir après un relâchement psychologique. Seulement, c'est mieux de faire du sport avec 10 kg en moins dans les pattes et mieux vaut préparer cela dans de bonnes conditions.

Pourquoi j'ai décidé de faire ce régime au fait ? Disons que le fait de s'être vu sur une estrade au mois d'avril 2014 après une convention de rétrogaming a accéléré les choses.
Posté à
16:35
 par YN_ - | Ma vie est fascinante

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :