Edito

Un blog marron. Son auteur qui feint d'être un dino à gros museau.


Gérer - Stats - Flux RSS


Dimanche 24 Octobre 2010
Flush
img


Quel bonheur d'avoir jarté les amis auxquels je ne parle pas, mais aussi de vieilles connaissances du lycée auxquelles nos relations étaient tout juste cordiales, et des collègues de la fac dont l'amitié prend brutalement fin par mon initiative...

"Bonheur", c'est ironique hein.
Posté à
17:55
 par YN_ - | Seul... Encore
Lundi 04 Octobre 2010
On se RÉVEILLE connard
Bon.

Je viens de m'apercevoir de quelque chose dont j'aurais dû faire plus attention. On a tous plus ou moins lu des conseils pour accrocher la gent féminine, à lire les conseils d'un certain Anadema pour essayer d'adapter sa façon de séduire. Enfin bon, séduire. Une torture pour moi, à tel point que si je devais faire du speed dating, ce serait à coups de batte de base-ball. « Bonjour ! *sprouitch* »

Seulement voilà, tous ces conseils partent d'un postulat plus ou moins faux :

VOTRE STYLE PLAÎT.
(ou peut plaire)


Que nenni. Avant de se lancer dans une tentative de séduction, il faut bien faire une rétrospective de soi-même, et de se demander : « Quels sont mes goûts, mes centres d'intérêts ? Quels sont mes loisirs ? Sont-ils intéressants ? Suscitent-ils l'admiration ? Est-ce que c'est susceptible de plaire à la gent féminine ? ».

On se forge un « style » pendant son enfance et son adolescence. Si pour chaque loisir/activité/hobby/autre que l'on fait, on répond par la négative au moins deux fois sur les trois dernières questions plus haut, c'est même plus la peine d'essayer. Tout ce qu'on risquera d'attirer, c'est les moches (les seules qui font fi de tout le reste, pourvu qu'elles passent un cap), les cas sociaux (les pires), les pompes à fric (de préférence russes) et les garages à bite (pour mieux larguer ensuite). Les filles normales, elles ont déjà trouvé leur mec depuis bien longtemps. Les sites de rencontre pour frustrés comme moi, c'est la Cour des Miracles de l'Amour.

C'est cru, je sais, mais il ne faut pas rejeter totalement la faute sur autrui. Si on est célibataire alors qu'on se rend compte que ses connaissances sont casées et font des bébés, on a loupé le coche quelque part. On s'est plus ou moins raté. Cherchez plus, c'est foutu. Et là, je verrai sûrement dans les commentaires un conseil à con du genre à me demander d'être patient qu'ils ont des proches qui se sont mariés sur le tard. Non, je ne suis plus patient. Je n'ai pas envie de commencer à construire un semblant de vie à 40 ans, parce que j'aurai trouvé quelque chose qui sera tout aussi résignée que moi. Si je trouve quelque chose, ce qui n'est pas évidemment pas dit pour les raisons suscitées plus haut.
Posté à
18:55
 par YN_ - | Seul... Encore

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :