Edito

Un blog marron. Son auteur qui feint d'être un dino à gros museau.


Gérer - Stats - Flux RSS


Jeudi 29 Mars 2007
Révélation
Maintenant je sais pourquoi certains acteurs du monde libre m'apparaissent agaçants au possible :

La news en question, où un collaborateur de José Bové répond avec brio aux questions posées par Candidats.fr

Signatures
Rédigé par le collectif "Logiciel Libre et José Bové" (email : discutons-llboveantispam lists.tuxfamily.org), composé de militants associatifs, syndicaux et / ou politiques, altermondialistes, féministes, antiracistes, communistes, écologistes, anarchistes,..., encartés ou non, et militants du logiciel libre.
Pour la candidature collective de José Bové, candidat à l'élection présidentielle française de 2007.
Posté à
18:49
 par YN_ - | Trucs qui gonflent
Lundi 26 Mars 2007
Ultimate weapon
img
Posté à
18:54
 par YN_ - | Pointless
Dimanche 25 Mars 2007
Un jour, un candidat (I virgule V)
Bien, j'avais passé sous silence les programmes européens et écologiques de M. Besancenot, donc je termine cette analyse, et essaierai d'analyser de façon un peu plus profonde celle de Bové. Note pour moi : ne jamais analyser un programme politique quand on est sur le point de prendre un train.

Un gouvernement au service des travailleurs ouvrirait la perspective d’une alternative européenne démocratique et sociale en réponse à la crise de l’Europe capitaliste d’aujourd’hui.

Hum, c'est bien. Il se voit déjà instigateur d'une dynamique genre Castro ou encore Chavez. On mènera des réformes et vous verrez, toute l'Europe elle va nous suivre. Sauf qu'il y a des pays où l'extrême-gauche n'a même pas droit de cité (genre l'Italie, allez donc leur expliquer que des mecs comme Cesare Batisti sont garants d'une démocratie sans faille).

Cette alternative exige l’harmonisation par le haut des droits démocratiques et sociaux, seul moyen d’éviter la concurrence débridée de tous contre tous et les dumpings sociaux et fiscaux. Tout autre fondement aboutit à consolider une forteresse impériale des riches contre les pauvres, à l’image de l’espace Schengen.

Pourtant, Cesare Batisti était bien content de l'espace Schengen quand il a demandé l'asile politique auprès de la France...
Cela dit, je ne vois pas en quoi Schengen serait un facteur d'enrichissement des multinationales. Peut-être pour les délocalisations et la libre circulation des marchandises... À moins que Besancenot a des pensées nationalistes inavouées comme quoi les plombiers polonais devraient rester en Pologne %)

Elle assurera l’égalité des sexes et la généralisation du droit à l’avortement libre et gratuit.

Genre y'a des pays aux traditions bien cathos bien dures CMB qui sont prêts à voter des lois sur l'avortement... Encore un principe utopique égalitaire bien nombriliste où on pense que tout le monde ira dans le même sens, sisi, on vous assure, ça sera cool. Il faudrait déjà commencer par regarder ce qui se passe dans les autres pays avant de statuer sur une loi globale.

Elle sera laïque,

Et on fait quoi des chrétiens-démocrates d'Allemagne par exemple ? On les lapide ? %)

Une Europe écologiste refusera toute privatisation du vivant,

Et ça veut dire quoi la "privatisation du vivant" ? (Bon évidemment, j'entrevois la phrase "l'homme n'est pas une marchandise", mais c'est plutôt ridicule comme tournure de phrase telle qu'elle est présentée dans le programme de Besancenot).

soutiendra un moratoire sur les OGM,

Ça va être dur, quelques pays ont déjà des cultures d'OGM bien établies, on est les seuls à traîner de la patte, en France.

engagera l’arrêt immédiat du nucléaire militaire

Et si un jour, un fou balance une bombe nucléaire sur l'Europe car il sait que des "peace & love" auront arrêté le développement de l'arme atomique ?

et la reconversion programmée du nucléaire civil.

Notez qu'ils n'ont pas dit
COMMENT
se passera la reconversion.

Elle s’opposera à la confiscation privée des ressources naturelles

Ça avait un nom sous l'URSS : les KOLKHOZES. Instauration des kolkhozes dans toute l'Europe des 27. Ce sont les pays de l'Europe Centrale qui vont être contents de voir le communisme moscovite rejaillir dans les foyers.

et des savoirs par le brevetage du vivant et la privatisation des savoirs. Une Europe solidaire se prononcera pour l’abolition de la dette des pays pauvres, et rompra avec la course aux armements et l’escalade des budgets militaires.

Touchant de naïveté #mimi#

Cette Europe respectera le droit à l’autodétermination, et la subsidiarité démocratique, ne déléguant à l’échelon supérieur une décision que si elle est plus efficacement prise à ce niveau.

Là, on en vient au programme de Philippe de Villiers. Se couper vis-à-vis de l'Europe actuelle...


L’intérêt commun ne peut être incarné par des institutions non élues, par des exécutifs non mandatés et par des experts non contrôlés. Cette Europe formera une libre association de peuples et de nations, engagée par une Assemblée constituante, vers les Etats-Unis socialistes d’Europe.

...mais la reformer sous une autre façon, et pas des moindres. À la Frankenstein, une URSS européenne, avec bien sûr Besancenot aux commandes, et que même on lui fera un mausolée quand il mourira. "It's alive!!!!!!" ©

Il revient au mouvement socialiste d’ouvrir la perspective d’un monde où les besoins de chacun, qui ne se réduisent pas aux seuls besoins vitaux, soient satisfaits sans que la planète vive au-dessus de ses moyens. Cela passe par une mutation radicale des « besoins » tels que la société de consommation marchande les a développés. La « croissance » sans adjectif, qu’on nous propose pour modèle, est une croissance capitaliste. Au cœur de sa logique expansive, il y a l’extension de la sphère marchande. La « décroissance » sans adjectif laisse de côté l’indispensable développement des pays et secteurs les plus pauvres. Au discours abstrait sur la « croissance nécessaire » ou « la décroissance » absolue, nous opposons une critique radicale du mode de production et de consommation, la redistribution des richesses, le développement de certains secteurs et la « décroissance » d’autres, énergétivores, inutiles, polluants et dangereux. Nous refusons la politique dite de croissance qui n’est que la croissance des profits et de l’exploitation pour mettre l’économie, la production et la distribution des richesses, au service de la satisfaction des besoins humains. Ecologie et anticapitalisme sont des combats qui se combinent et se conjuguent au présent, c’est pourquoi nous sommes pleinement partie prenante des luttes écologiques. Avec une grande partie du mouvement altermondialiste, la gauche radicale a un rôle décisif à jouer pour irriguer le mouvement ouvrier des questions écologiques et pour irriguer le mouvement écologique des questions sociales.

En gros, l'écologie c'est important mais pour l'instant on ne sait pas comment s'y prendre ; élisez-nous, et on aura les solutions pour résoudre les problèmes écologiques :o

Pour ce que j'en pense globalement de son programme, regardez plus bas, il n'a pas changé d'un iota.
Posté à
18:29
 par YN_ - | Pointless
Vendredi 23 Mars 2007
Un jour, un candidat (I)
Bien. Les candidats à la présidentielle ont été désignés. Ils sont douze. C'est pourquoi je vais maintenant essayer de disséquer et de juger les programmes des différents avec mes yeux et ma conscience de gros Yoshi ventru que je suis :]

Pour l'ordre dans lequel je vais passer à la moulinette les différents programmes, on va faire simple. Dans le sens de lecture. De l'extrême-gauche à l'extrême droite. Pour ceux de la même famille politique, on fait à l'ordre alphabétique. Ce qui donne la liste suivante :

1. Olivier Besancenot
2. José Bové
3. Arlette Laguiller
4. Gérard Schivardi
5. Marie-George Buffet
6. Dominique Voynet
7. Ségolène Royal
8. François Bayrou
9. Nicolas Sarkozy
10. Frédéric Nihous
11. Jean-Marie Le Pen
12. Philippe de Villiers


Cette liste est définitive. Si vous n'êtes pas content du positionnement d'un des douze candidats, c'est pareil, z'avez qu'à poster dans les commentaires pour signifier votre mécontement.

Comme le nom en gras le suppose, nous allons décortiquer la campagne et le programme du facteur nommé Olivier Besancenot.

img

Olivier BESANCENOT, 33 ans.
Redoublant pour la première fois.
Parti politique : LCR
Probabilité de faire plus de 5 % au premier tour : moyenne


Site internet : http://besancenot2007.org
Un site bien chiadé comme tout, où la couleur dominante est bien évidemment le rouge. Le site est optimisé pour les résolutions d'écran 800*600. On peut presque dire qu'on a pensé à ceux qui ont un PC de travailleur prolétaire, pour le coup.

Le site est découpé en 12 parties, dont le blog de campagne d'Oliver Besancenot. Blog buggé sous Firefox 2.0 en tous cas, dommage, mais aussi des jeux où on peut remplir des grilles de mots croisés à forte connotation sociale et où il faudra taper sur des gens de droite : Sarkozy, bien sûr, mais aussi Bayrou et Le Pen...

Le Programme
Ce n'est qu'après avoir parcouru les différents boutons que je tombe sur son programme. Et là, un constat s'impose, c'est le drame :

img


Tout simplement parce que la page programme est buggée. Dommage, je voulais bien le décortiquer en profondeur. Alors je ne jugerai que deux de ses mesures phares :

Les 32 heures, c'est-à-dire répartir le temps de travail sur 4 jours en 8 heures. Si c'est une législation identique à celle des 35 heures, je ne pense pas que ce soit une bonne idée... On taperait très vite dans les heures supplémantaires, et certains corps de métier ne peuvent pas travailler _que_ 32 heures. Déjà que là où j'ai fait mon stage, c'était 40 heures par semaine...

Le SMIC à 1500 € net, tout de suite (Donc un SMIC à 1800 € brut).
Ou comment aggraver le chômage. Prenons pour exemple une PME avec 5 salariés payés au SMIC actuel. Soit 1200 € brut. Le surcoût de 600 € par employé = 3000 € de salaire en plus. Soit l'équivalent d'au moins DEUX salariés #eeek# . Avec un peu de chance, le patron arrive à équilibrer les finances de son entreprise. Sinon, pour que les coûts ne soient pas catastrophiques, il sera obligé de licencier des employés. C'est comme ça que je vois les choses, et là, je n'ai jamais vu aussi paradoxal que cette loi censée réduire le chômage. Bref, passons.



Bon finalement, dans la page des mesures d'urgence, il y a quelque chose de plus consistant.

Morceaux choisis...

Nous devons, pour cela, tracer la voie d’une rupture, d’une autre politique fondée sur la satisfaction de nos besoins sociaux fondamentaux.

Cette voie n’est évidemment pas celle prise par la droite, ni celle des gouvernements de gauche qui se sont succédés en France et en Europe et ce n’est pas celle proposée aujourd’hui par la direction du parti socialiste et ses différents candidats à la présidentielle de 2007. L’emploi, le pouvoir d’achat, le logement, les services publics, les mesures frappant la jeunesse sont des questions brûlantes pour lesquelles nous avançons des propositions.

Qu'ils réparent déjà le lien vers leur programme et on en reparlera.

Celles-ci s’inscrivent dans une politique globale qui doit assurer le droit à la santé, à la retraite, à un environnement qui respecte notre cadre de vie, une réelle égalité des droits des femmes et les populations issues de l’immigration.

Sur l’ensemble des ces questions, nous avançons des revendications, des propositions sous forme d’un plan d’urgence pour répondre aux besoins immédiats. Ces mesures nécessitent de changer le rapport de force pour aller chercher l’argent où il se trouve : dans les poches des patrons et des actionnaires !

Donc une fois de plus, la France est ruinée par les patrons qui se gardent tout le pognon. Un discours simpliste et caricatural. À un mot près, le discours de Le Pen (que l'on décortiquera bieeeeeeeen plus tard). Quant aux actionnaires, je sais pas trop, j'ai un avis mitigé sur la question...



Ah, finalement, j'ai trouvé le programme.

Ici.

Allez hop, morceaux choisis à nouveau.

Cela comporte le droit à un emploi stable et la fin de toutes les précarités, la fin de la pauvreté, l’augmentation des salaires. Plus généralement, il faut aller vers l’éradication du chômage par l’interdiction de tous les licenciements et la réduction massive et constante du temps de travail.

Ben faudrait savoir. Soit on bosse, soit on bosse pas %) Parce qu'à force de réduire le temps de travail, c'est limite si on a du boulot entre nos vancaces %)

Les 35 heures ne sont pas une butée, mais une étape vers la semaine de 30 heures sans flexibilisation et avec création massive d’emplois, sous le contrôle des salarié-e-s. Le droit à la santé gratuite, à l’éducation et au logement pour tous, le droit à une retraite dans des conditions décentes doivent être garantis, comme doivent être défendus et étendus les services publics, avec en particulier la constitution d’un service public de l’eau.

30 heures oO, ça contredit le concept des 32 heures. Là aussi, faudrait savoir : 4 jours, 8 heures, ou 5 jours, 6 heures ? (Et pourquoi pas 6 jours, 5 heures ? %) ) Quant à la création massive d'emplois, ça rejoint... Doc Gynéco dont j'avais scanné la phrase de choc auparavant. Faut en créer. Ouais, où ? #cc#
La santé gratuite : les médecins et hôpitaux et infirmières seraient donc sous le joug de l'État. Y compris les cliniques privées, donc. À moins qu'ils ne proposent l'annexion pure et simple par l'État de ces établissements privés.
L'éducation gratuite : ça existe déjà. Heureusement. Sauf si c'est une façon de dire que les écoles privées seront abolies.
"Le droit à une retraite dans des conditions décentes doivent être garantis" => ils doivent. C'est bien. Mais ils ne précisent pas comment ils vont améliorer les retraites du troisième et quatrièmes âges. Ah oui, c'est vrai, en taxant les patrons, suis-je bête.

Nous voulons au contraire étendre les domaines disponibles gratuitement et garantir le principe de libre accès pour la satisfaction des besoins de base.

=> abolition de la propriété privée. L'URSS risque de revenir par la cheminée. Tiens justement plus bas : "L’appropriation sociale doit l’emporter sur l’appropriation privée."

Il faut donc une réforme fiscale radicale, combinée à l’augmentation du salaire sous ses deux formes (direct et socialisé), par la création d’emplois, la garantie d’aucun revenu inférieur au SMIC, l’attribution aux jeunes d’une allocation d’études.

Ces mesures, certes louables, sont ruinées par une forme d'expression rhétorique trop souvent vue chez les politiciens "classiques" : le Il faut. Pour un mouvement qui se veut anti-système, c'est plutôt conventionnel.

Il faut donc d’abord défendre pied à pied les droits acquis, même imparfaits et limités, mais aussi étendre le domaine de la démocratie à de nouveaux droits, aux moyens d’existence fondamentaux, à la santé, à l’éducation, aux biens communs de l’humanité. Sur cette voie, l’affrontement avec le pouvoir absolu de la propriété privée est inévitable.

Le retour de la lutte des classes. En clair, une fois Besancenot élu, c'est un encouragement à taper du riche afin d'égaliser la société. Un peu comme au Zimbabwe avec Mugabe quoi. Sauf qu'au Zimbabwe, on voit ce que ça a donné : un pays qui connaît la famine, ruiné économiquement, avec en sus un culte dément de la personnalité. Brrrrr...

La LCR prendra ses responsabilités dans un tel gouvernement. L’application d’un tel programme implique la confrontation avec les classes dominantes, et exigera une formidable mobilisation populaire, seule capable de faire émerger de nouvelles formes de pouvoir qui donneront à un gouvernement anticapitaliste les moyens de sa politique.

Bref, ils seront au pouvoir pour instaurer le désordre d'État. Celui qui gagne plus de 2500 €/mois sera une cible potentielle. Au fait, qu'est-ce qu'un bourgeois pour eux ? À partir de quel salaire peut-on considérer quelqu'un comme un bourgeois ?

Sur cette voie, il est nécessaire immédiatement d’en finir avec le régime issu du coup d’Etat de 1958,

Est-ce un coup d'État ? La question divise les historiens. De Gaulle a peut-être pris les rênes du pouvoir avec calcul, mais je n'ai pas le souvenir que René Coty eût été assassiné dans des conditions atroces...

Il faut abroger la Constitution de la Ve République et mettre en place une Assemblée unique constituante, élue à la proportionnelle intégrale, qui désigne un exécutif responsable devant elle. Pour renforcer le contrôle citoyen, les élus et l’assemblée doivent pouvoir être révoqués, même avant la fin du mandat prévu, s’il apparaît que les décisions prises contredisent les programmes sur lesquels ils ont été choisis et s’opposent aux souhaits populaires. Par exemple, en organisant une nouvelle élection si un nombre déterminé d’électeurs le demande.

S'il faut voter tous les 3 mois sur une question futile, le jeu démocratique en sera certes banalisé, mais ça provoquera une lassitude. Et puis, dit comme ça, ça risque d'être un beau bordel. La vie politique n'en serait que paralysée, vu qu'il y aurait toujours une moitié prête à gueuler parce que la loi votée ne leur convient pas. C'est pour ça que l'extrême-gauche reste minoritaire. J'imagine bien l'Assemblée Nationale qui change intégralement tous les 3 mois. Aussi pire que la IVème République question stabilité politique.

Enfin, il faut interdire le cumul des mandats et supprimer le Sénat, institution taillée sur mesure pour les notables réactionnaires, qui donne une représentation déformée et conservatrice du pays.

Bouh, le Sénat, c'est rien que des sénateurs de droite vieux et séniles, virons-les. Ni plus, ni moins. Donc on pourrait faire passer n'importe quelle loi sans l'aval du Sénat (et pourtant Dieu sait que le Sénat peut être utile. Peut. Parce qu'avec DAVDSI, hein c'était pas la joie).

Notre perspective démocratique reconnaît les aspirations et les droits à l’autodétermination, exprimés entre autres dans les dernières colonies d’outre-mer et en Corse.

Indépandances des DOM-TOM et de la Corse. Heureusement, la majorité des habitants veulent rester français, et puis s'ils devaient vivre en autarcie, j'ose pas imaginer la suite...

La défense de l’égalité entre tous les citoyens, d’un service public national d’éducation ou de l’audiovisuel n’est en rien contradictoire avec la prise en compte des cultures et des langues minoritaires. Contrôler et décider suppose la plus grande décentralisation possible du pouvoir.

Nationalisation de TF1. Ce serait pas un moindre mal, ça.

Bon. Fast forward sur l'écologie et l'Europe. J'y reviendrai sans doute lundi, donc restez branchés, ce billet pourrait être édité.

L’impérialisme français est en bonne place dans les aventures militaires, en particulier en Afrique où la « Françafrique » et ses réseaux néo-coloniaux continuent à soutenir des dictatures et à mettre les populations en coupe réglée.

Si c'est vrai pour certains pays, force est de constater que maintenant, ce sont les États-Unis d'Amérique (Côte Ouest) et la Chine (Côte Est) qui essaient d'avoir des pouvoirs d'influence en Afrique. La France, maintenant, n'est plus qu'un pays de diplomatie, avec qui c'est sympa de discuter, mais sans plus quoi.

Conclusion
Une vision purement sociale de la France qui laisse de côté la majeure partie des questions économiques, sans se questionner sur le fonctionnement d'un tel appareil. Une vision très manichéenne des Français (Les riches, les pauvres, les français, les étrangers, le tout avec une pointe de corrélation que ça ne m'étonnerait pas).

Définitivement, un projet utopiste mais complètement naïf.



La semaine prochaine, ne manquez pas José Bové :o
Posté à
15:33
 par YN_ - | Réflexions éthylées
Question ouverte...
à squalyl :

Pourquoi ton blog me fait freezer et crasher Firefox 2.0 ????
Posté à
13:55
 par YN_ - | Pointless
Mercredi 21 Mars 2007
Vistouille
Je viens de graver mon Vista Business \o/
Évidemment pour vérifier ma copie, je réinsère la galette. Et là, la fenêtre me demande gentiment soit d'installer Vista (naaaaaaan), soit de vérifier que mon ordi peut faire tourner Vista. Je choisis la seconde option, histoire de voir ce qui pourrait clocher.

Après quelques minutes intense de recherche, voici la conclusion du programme de Microsoft.

Je peux faire tourner Vista.


mais...

- Moult périphériques ont un comportement indéfini sous Vista. Ça peut soit marcher impec, soit crasher lamentablement.
- Certains périphériques ne fonctionnent pas avec Vista. C'est le cas de ma clé Datel Wifi Max (ça fait déjà un gros argument pour ne jamais passer à Vista)
- Ma carte graphique ne prend pas en charge les effets Aero qui bouffent le PC. C'est un moindre mal.
- Le seul programme certifié Vista est avast!.
- Driver 1 (Oui, le vieux jeu de caisse) ne tourne pas sous Vista.

Oui, ça fait beaucoup pour un ordi qui est censé pouvoir faire tourner Vista (Quoique Driver... moué bon bof :D )
Posté à
19:29
 par YN_ - | Ma vie est fascinante
Lundi 19 Mars 2007
Poulperie
[16:18:21] <romain> comment on fait pour ejecter
[16:18:23] <romain> please
[16:18:24] <romain> svp
[16:18:28] <romain> svp
[16:18:32] <Yoshi_Noir> "/quit pseudo"
[16:18:35] <Yoshi_Noir> sans les guillemets
[16:18:38] <Yoshi_Noir> ça fait quitter
[16:18:42] <Yoshi_Noir> celui que tu vises
[16:18:46] <romain> mersi
[16:20:24] romain [coolantispam LANSH-***] a quitté IRC : Quit: valerValer[Kewin4Ever]>


:]
Posté à
16:26
 par YN_ - | Pointless
Vendredi 16 Mars 2007
Podcast
Et voici pour vous mon podcast audio \o/

img


Pour l'ajouter dans votre iPod, copier le lien et euh bah euh... iTunes ?
Pour ceux qui surfent sur la PSP, cliquez simplement sur l'image. Ça vaut aussi pour tous les autres baladeurs multimédia qui permettent d'ajouter facilement des flux RSS 2.0.
Pour les ceusses qui veulent aller avec leur Firefox adoré, bah cliquez, c'est un ordre :p
Pour l'instant, il n'y a strictement rien (la musique qui s'y trouve, c'était un test), mais ça va s'appeler à s'étoffer dans les jours qui suivent :p

À venir : une vision très pérussienne de "Counter-Strike" ^^



MÀJ :

LamerStrike : Épisode Zéro dans les bacs !
Posté à
15:03
 par YN_ - | Musique
Lundi 12 Mars 2007
Posté à
11:24
 par YN_ - | Souviendez-vous
Vendredi 09 Mars 2007
C'est 64
Le Commodore 64, quelle belle machine. Surtout quand on y connaît rien.

CLS, il connaît pas.
RUN"MACHIN", il connaît pas.
Changer les couleurs, il connaît pas. Du moins sur un C64.

Et pour obtenir le contenu d'une disquette... Pfiou.

Il faut taper :

LOAD"$",8 
LIST


Tout est obligatoire, le "$" pour bien lui dire "atTAtion, je veux avoir le directory de la disquette". Le ",8" pour lui dire "atTAtion, je veux que tu lises sur le lecteur de disquettes". Sinon il va lire comme une andouille sur le lecteur de cassettes. Et le LIST pour dire "atTAtion, je veux que tu m'affiches ce que tu viens de charger en guise de directory". Alors que sur un CPC, on fait un CAT et c'est tout.

Et pour charger un programme ?
LOAD"*",8 
RUN

Parfait pour charger les démos de Pouet.net, ça se complique s'il y a plusieurs programmes sur la disquette. Mais ce c*n de Basic Microsoft seventies disco ne fait que CHARGER le programme, il faut lui dire "hé ho lance-le ce programme".

Donc en résumé : charger le répertoire. Afficher le répertoire. Charger le programme. Lancer le programme. 4 commandes. Contre 2 pour le CPC. Y'a pas à dire, le Basic Locomotive, c'était bon, il fallait en manger...

Je vais m'amuser tiens >_<
Posté à
22:33
 par YN_ - | Souviendez-vous
Commercial
Le jour de mon (sigh) anniversaire, je reçois de la part de www.tf1.fr 10 jetons à mettre dans un de leurs jeux d'argent. Je les avais placés dans la Roue de la Fortune.

Aujourd'hui, j'avais décidé de tenter ma chance.

Ce jeu consiste à cliquer au pif sur une barre de force et ainsi à faire tourner la roue. Quand elle s'arrête, vous découvrez ce que vous avez gagné.




...ENCULÉS.
Posté à
14:22
 par YN_ - | Trucs qui gonflent

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :