Edito

Un blog marron. Son auteur qui feint d'être un dino à gros museau.


Gérer - Stats - Flux RSS


Lundi 30 Avril 2007
Sécurité...
Pour ceux qui sont réfractaires à Linux mais qui sont paranoïaques quant à la sécurité sur Internet, je vais vous parler d'un petit programme qui permet de scanner les codes malicieux dans les pages html : LinkScanner.

Il en existe deux versions : la version lite et la version pro. La version lite se content juste d'indiquer les sites dangereux avec les moteurs de recherche comme le prouve cette image :

img


Vous pouvez aussi lui indiquer une URL, il va la scanner automatiquement. Par contre, évitez de scanner en profondeur un site de cul, où vous allez subir les conséquences popupesques...

Quant à la version Pro, elle permet de protéger en "temps réel" des menaces qui s'exécuteraient sur votre PC. Alors Anti-spywares + Anti-virus + firewall + Détecteur de scripts malicieux... Humpf, finalement voilà un des avantages de nunux >_<
Posté à
15:43
 par YN_ - | Ma vie est fascinante
Dimanche 29 Avril 2007
...et Associés
Bien.

Vous avez peut-être lu à la place de ce billet une planche. Peut-être. Pour ceux qui ont pu y voir quelque chose. Ce n'est pas dans mon habitude de supprimer des news au taquet. Je déteste faire table rase du passé.

Et pourtant.

Ce soir c'était nécessaire. Si vous cliquez sur ces trois mots, vous constaterez pourquoi.

J'ai dit dans une news précédente qu'il ne fallait jamais jouer avec le feu. Là, inutile de jouer aux Don Quichotte, je ne suis pas en position de force. Je n'ai pas non plus les moyens de me payer un avocat.

Bref, c'est fini, au grand dam de ceux qui appréciaient. Il faut parfois savoir courber l'échine et rentrer dans le rang. C'est pourquoi j'ai envoyé un mail de plates excuses au vrai auteur, avec la promesse que je supprimerai tout. D'ailleurs, au moment où j'écris ce billet, je pense avoir viré 95 % de mon forfait. (MÀJ : maintenant, tout a été viré, y compris sur les sites annexes genre BDA, sur mon miroir de blog MSN, bref, partout, partout, partout, faites votre travail, messieurs les googlebots...)

Ça aura été pour moi le moyen de m'exercer au dessin et à la colorisation par ordinateur.

Maintenant, je suis muni d'un tube de Vaseline, advienne que pourra.
Posté à
20:12
 par YN_ - | Trucs qui gonflent
Samedi 28 Avril 2007
\o/
Mon premier viewer de logs. Le PHP ça roxx, sisi.

ICI.
Posté à
00:21
 par YN_ - | Trucs merveilleux
Mercredi 25 Avril 2007
Antiflüüd
On continue la série "paye ton script de merde", avec un anti-flood qui s'est révélé ma foi fort efficace (pendant les tests). C'est un script KVIrc et il faut le placer dans l'événement OnChannelMessage :


if ($0==%Nick) 
{ 
	timer(floodtemps, 1000) 
	{ 
	if (!%:count) 
	{ 
	%:count=1; 
	} 
	%:count++; 
	if (%:count == 6) 
	{ 
		%Flood{%Nick}=-1; 
		#echo -w=1 Fin du tampon de Flood. 
		killtimer floodtemps; 
	} 
	} 
 
	if ( $me=="Votre_pseudo" ) 
	{ 
	 %Flood{%Nick}++; 
	} 
 
	if (%Flood{%Nick}==5) 
	{ 
	echo -w=1 "%Nick : %Flood{%Nick} Attention ! Potentiel Floodeur !"; 
	if ((!($chan.isvoice($0) ||$chan.ishalfop($0) || $chan.isadmin($0))) && ( $me=="Votre_nick" ) 
	{ 
	say "$0, tu n'es pas tout seul..."; 
	} 
	} 
	if (%Flood{%Nick}>6) 
	{ 
		if (($istimer(floodtemps)) && (!($chan.isvoice($0) ||$chan.ishalfop($0) || $chan.isadmin($0)))) 
		{ 
		ban *@$2 
		kick %Nick "Flood détecté, contre-dispositif enclenché, merci d'être passé"; 
		%Flood{%Nick}=0; 
		killtimer floodtemps; 
		} 
	} 
} 
else 
{ 
	%Nick=$0; 
	unset %Flood; 
	%Flood{%Nick}=0; 
	if ($istimer(floodtemps)) 
	{ 
		killtimer floodtemps; 
	} 
} 
 
#echo -w=1 "%Nick : %Flood{%Nick}"; 
}


Les lignes commentées ne sont là uniquement que pour le debug :o
Posté à
14:10
 par YN_ - | Pointless
Théâtre
Aujourd'hui deux pièces de théâtre en anglais :

Richard Mc Beef

Mr. Brownstone

Tous les deux du même auteur : Cho Seung.
Posté à
11:06
 par YN_ - | Pointless
Samedi 21 Avril 2007
À nous de vous faire préférer le rien ©
Décidément, la SNCF ça va de mal en pis.
Ça va faire trois mois que tous les trains que j'ai eu à prendre pour rallier un endroit ont été systématiquement EN RETARD. Attente de correspondance, attente de cheminot en retard, attente de service, attente, encore et toujours. Depuis un certain moment, il faut compter au moins un quart d'heure de retard par rapport aux horaires annoncés.

Le service public minimum ça existe déjà :|
</troll>
Posté à
21:39
 par YN_ - | Trucs qui gonflent
Mercredi 18 Avril 2007
Un jour, PLUSIEURS candidats (III)
Candait suivante, qui est une candidate :

1. Olivier Besancenot
2. José Bové
3. Arlette Laguiller
4. Gérard Schivardi
5. Marie-George Buffet
6. Dominique Voynet
7. Ségolène Royal
8. François Bayrou
9. Nicolas Sarkozy
10. Frédéric Nihous
11. Jean-Marie Le Pen
12. Philippe de Villiers





img
Arlette Laguiller, 67 ans.
6 fois redoublante.
Parti politique : LO
Probabilité de dépasser les 5 % au premier tour : assez faible


Site internet : http://www.arlette-laguiller.org/
Mais c'est quoi ça ??? C'est aussi sexy qu'un bulldozer rouillé !!!! Ses brèves de campagne : que de la dénonciation stérile. Royal la molle, Sarkozy le chouchou des patrons, dénonciation de casse sociale. C'est tout.




Son programme : ici #attention# Firefox 2.0 : c'est du PDF.

Bref, un ersatz du programme de Besancenot en _un peu plus_ développé.

Ça y est, j'ai analysé son programme, au suivant.
Posté à
11:54
 par YN_ -
Un jour, PLUSIEURS candidats (II)
On continue notre scan impitoyable de l'échiquier politique :

1. Olivier Besancenot
2. José Bové
3. Arlette Laguiller
4. Gérard Schivardi
5. Marie-George Buffet
6. Dominique Voynet
7. Ségolène Royal
8. François Bayrou
9. Nicolas Sarkozy
10. Frédéric Nihous
11. Jean-Marie Le Pen
12. Philippe de Villiers





img
José Bové, 53 ans.
Non-redoublant.
Parti politique : apolitique, mais proche de la gauche antilibérale
Probabilité de dépasser les 5 % au premier tour : faible


Site internet : http://www.josebove2007.org/spip/
Un site au design simple mais néanmoins efficace pour qui veut le consulter. Contrairement au site d'Olivier Besancenot, la CSS s'adapte à la réslution d'écran, et les diverses rubriques ne sont pas cachées derrière des symboles à interpréter en passant le mulot dessus. On veut le programme de Bové, on clique sur "Programme", et basta. Euh... Quoique. Un petit retour sur la page de recherche de Google, ouf, le lien vers son programme est lisible.




Vu que tout est centré sur une page, l'analyse sera moins bordélique :o

Son programme : Ici.

Nous vivons une société où [...] la jeunesse est pointée du doigt, désignée comme dangereuse, réprimée lorsqu’elle résiste,

Oué bon, alors si pour lui les actes de résistance, c'est bloquer les facs, et concevoir des tonfas pour les policiers, ça paraît un peu normal :o

Il y a de la cohérence - dangereuse - dans les choix qui sont au cœur du capitalisme contemporain. Le néolibéralisme a des objectifs (la conversion de toute chose en marchandise et l’accumulation des profits financiers) et des méthodes (le recul des pratiques démocratiques, le démantèlement des politiques publiques, la mise en concurrence des peuples et des individus, la casse des droits du travail, le pillage de la planète). Objectifs et méthodes forment chez lui un tout.

Ce qui est bien avec la gauche antilibérale, c'est que toute tentative de réforme est considérée comme de la casse des règles sociales. Un peu comme des roquets qui tiennent à leur nonosse et qui n'hésitent à mordre si jamais leurs maîtres OSAIENT © penser à le leur reprendre. Attention, je ne dis pas que c'est mal, même si l'expression utilisée est péjorative, on a bien eu des catastrophes avec le gouvernement de De Villepin avec le CPE. Oui, j'étais contre le CPE, mais moi j'avais pas besoin de tout casser ou tout bloquer le poing levé en l'air pour faire savoir ma désapprobation.

Que peut-on, que doit-on vouloir dès aujourd’hui ?
[snip]

Juste une petite parenthèse sur ce paragraphe, là où le programme d'Olivier Besancenot s'arrêtait à de belles phrases similaires à cette partie du pave (grosso modo), ici, ce n'est qu'une présentation de son programme. Donc, on peut espérer que le programme de José Bové soit consistant.

1. Le SMIC sera immédiatement porté à 1500 euros brut et rapidement à 1500 euros net.

Bon, là, c'est moins rapide que chez Olivier Besancenot, mais il reste le surcoût de la main-d'œuvre que cela va générer...

2. Les minima sociaux seront immédiatement augmentés de 300 euros. Ils seront indexés sur le SMIC. Pour assurer la couverture des besoins de chacun-e, ils deviendront des droits individuels. Leur niveau et leur différence vis à vis du SMIC fera l’objet d’un débat dans le cadre d’une conférence associant les pouvoirs publics, les associations de chômeurs, les organisations syndicales et toutes les organisations concernées.

En clair, on va augmenter le RMI en fonction du SMIC. Bien. Mais l'augmentation devra être l'objet d'un aboutissement d'un débat ?!? Même si les pouvoirs publics y prendront part, les débats risquent d'être tendus, étant donné que les chômeurs qui auraient voté pour lui risquent d'attendre beaucoup de la part de José Bové et de son gouvernement.

4. L’indexation des salaires sur les prix sera rétablie.

La législation dit ça pour le moment : "Il est interdit d’indexer les salaires sur le SMIC, le niveau général des salaires ou des prix, et le prix de biens ou de services sans rapport direct avec l’activité de l’entreprise"
Donc sur la base de quels prix les salaires seront-ils indexés vu que l'activité de l'entreprise n'a a priori rien à voir avec les prix ?

5. Une conférence nationale tripartite (patronat, syndicats, Etat) sur les salaires sera immédiatement convoquée.

Euuuuh, ça n'existait pas déjà, ça ? MEDEF + syndicats + État ???

Le nouveau gouvernement y pèsera en faveur d’une revalorisation générale des salaires, de l’ordre de 300 euros, prenant notamment en compte les gains de productivité et d’un rattrapage spécifique pour les femmes à titre de compensation pour les discriminations subies. Cette mesure s’appliquera dans les fonctions publiques.

Plutôt louable, mais les salariés du privé, ils sentiraient donc la pâte thermique ? Ils travaillent pour le Grand Capital, donc ils n'auraient pas le droit d'avoir leur salaire revalorisé ? Drôle de conception d'une société égalitaire...

Le gouvernement oeuvrera également à une réduction de l’échelle des salaires dans le privé comme dans le public.

...quand ce n'est pas tout bonnement une contradiction qui tombe comme une perruque dans la soupe. On parle d'augmenter les salaires, mais on doit baisser les plus hauts revenus ? Venant de la gauche anti-libérale, je vois mal comment augmenter les salaires minimums en les alignant sur ceux des cadres supérieurs %) Tous égaux, hein...

7. Le droit de tous à un service bancaire gratuit sera assuré par la réglementation bancaire et le pôle financier public.

Une Banque d'État ? Pourquoi pas... À condition de trouver les moyens qu'elle ne fasse pas faillite.

8. Les stock-options seront interdites.

C'est les salariés du privé qui boursicotent qui vont être contents, tiens. Ils comptent sur leurs stock-options pour leur assurer une retraite assez confortable, et v'là t'y pas qu'on leur supprime cette potentielle manne financière. Bref, les stock-options, c'est pas que les patrons qui en profitent.

11. Nous abrogerons le CNE, le CDE, la loi sur « les services de proximité » et celle appelée cyniquement « sur l’égalité des chances » alors qu’elle organise l’inégalité dans la malchance (apprentissage à 14 ans, travail de nuit dès 15 ans...)

Sauf qu'à 14 ans, si l'école n'a pas intéressé, autant se lancer dans la vie active plutôt que de vaquer au minimum 2 ans à rien faire... Il faut bien vivre, malheureusement.

13 . Aujourd’hui une grande partie des stages correspondent à des emplosi réels. Pour contrecarrer cette tendance, le statut des stagiaires fera l’objet d’un examen afin qu’aucun stage ne remplace un emploi.

Ça va plutôt être long cette vérification au cas par cas. Et qui sait si la vérification ne se fera pas au moment où la période de stage est terminée %) ...

14. Nous proposons un nouveau statut du salariat assurant au salarié la continuité de son contrat de travail, garantissant son salaire et les droits associés (protection sociale, retraite, formation ...). Ce système fonctionnera sur le principe de la mobilité choisie par le salarié.

C'est marrant, les travailleurs français sont peu enclins à la mobilité...

Il sera assuré par un financement mutualisé à la charge des employeurs et géré sous contrôle des partenaires sociaux en intégrant les associations de chômeurs.

À quoi servent les associations de chômeurs ? Oui, à faire valoir leurs droits. Mais dans une association, il faut bien un président ? Ça me fait penser à un type président d'assoç' pendant 10 ans, tiens... MMMMMouais.

La loi sur le nouveau statut du salariat sera immédiatement mise en chantier. Les primo-demandeurs d’emploi bénéficieront d’un statut semblable leur garantissant notamment, outre la perception du RMI revalorisé, les droits à la formation, à la protection sociale et à la retraite.

Je croyais que la CMU existait déjà #trifus# ?

Ce nouveau statut ne saurait faciliter les licenciements de la part des entreprises. Les procédures de licenciement et de délocalisation seront strictement réglementées [...]

Plutôt vague. Pourra-t-on avoir un aperçu des réglementations anti-licenciement ? C'est bien gentil de dire "On interdira les licenciements", mais aucune formation de la gauche antilibérale n'a proposé de mesures concrètes pour limiter les licenciements.

15. Les licenciements seront interdits pour les entreprises qui réalisent des profits. La remise en cause de poste de travail pour motif économique ne sera possible que lorsque la pérennité de l’entreprise est compromise. Elle doit être la solution ultime lorsque toutes les autres ont été explorées : telle que la baisse des coûts autres que salariaux, la reconversion des activités, la création d’activités nouvelles.

Là aussi, projet plutôt louable, mais que veulent-ils dire par "profits" ? Si la balance est tout juste positive, mais qu'il faut licencier des gens parce que si y'a eu profit, c'est par miracle, on fait comment ???

16. Les élus du personnel disposeront d’un droit de veto suspensif sur les décisions de licenciement collectif et de délocalisation. Les solutions alternatives devront être examinées par la direction de l’entreprise ou du groupe qui seront tenues d’y répondre. Ces solutions seront aussi examinées par les commissions publiques du développement (voir plus loin).

Là, l'État s'arroge le droit de venir s'installer dans toutes les entreprises. Une nationalisation des entreprises à peine cachée...

26. Nous établirons la prise en charge à 100% de la prévention et des soins de santé et des médicaments.

Et la Caisse Primaire d'Assurance Maladie connaîtra un gouffre sans fond.

27. Pas de retraite en dessous du SMIC. Nous rétablirons le droit à la retraite à taux plein à 60 ans sur la base de 37,5 annuités sur la base des 10 meilleures années. L’atteinte de ces 37,5 annuités avant l’âge de 60 ans donne le droit à la retraite à temps plein. Nous préserverons les acquis des régimes spéciaux en tant que référence progressiste pour l’ensemble des régimes de retraite.

Mais nous ne dirons pas comment les financer non mais oh, chaque chose en son temps :o

33. Un grand programme de recherche, d’expérimentation et de production en faveur des économies d’énergie, de l’amélioration de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, et du traitement des déchets sera défini et préparera la société post-énergies fossiles, avec l’ambition de réduire au maximum et d’éliminer à terme tout recours à des énergies produisant des gaz à effet de serre. La priorité sera donnée aux recherches sur les solutions les plus durables. L’ensemble des énergies renouvelables (hydraulique, biomasse, éolien, solaire) doit représenter à moyen terme au moins 25 % de notre approvisionnement. Cela implique un plan d’équipement massif qui permettra également le développement de l’emploi.

Il va falloir en construire du barrage et de l'éolienne... Au moins, ils ne semblent pas vouloir sortir à tout prix du nucléaire, vu que les centrales nucléaires ne rejettent que de l'eau chaude.

35. Sortie progressive du nucléaire ou maintien d’un nucléaire sécurisé et public : le débat est ouvert. Un contrôle indépendant et citoyen doit permettre d’assurer la transparence du dossier et sans attendre le référendum une expertise indépendante et poussée sera effectuée sur la sécurité et les conditions de travail des salariés et de vie des populations avoisinantes sur l’ensemble du parc nucléaire et plus particulièrement sur les plus anciennes. En cas d’urgence établie des fermetures seront décidées. Un débat national sur la politique énergétique et le nucléaire sera conduit, de l’information jusqu’à la décision à l’issue d’un referendum populaire. Durant le débat, qui sera engagé dès la première année, un moratoire sur la construction de tout nouveau réacteur, sera observé.

Ah bah non, j'avais presque perdu. Cela dit, il semble laisser le choix et ne fait pas de l'obscurantisme sur le dos du nucléaire, un point positif à noter. Cela dit, la sécurité des centrales nucléaires est (presque) suffisante pour éviter qu'on ait un Tchernobyl chez nous. Quant au moratoire, je suis dubitatif, faut bien servir l'Europe en électricité, qui en a besoin :/

37. Il faut mettre un terme à la toute puissance des firmes agro-alimentaires et de la grande distribution. (à préciser)

Oui, à préciser, car c'est du gauchisme bête, méchant et naïf %)

39. Le maintien des agriculteurs sur leurs exploitations sera encouragée par une politique de juste rémunération à la production et la lutte contre le productivisme agricole nuisible à la qualité, à la santé et à l’environnement

Faudrait se dépêcher à proposer quelque chose de concret, puisqu'il ne précise pas quelles seront les mesures qu'il prendra contre le productivisme.
Cela dit, je dois me dépêcher, j'ai dix candidats à faire en trois jours :]

55. L’enseignement de l’[économie sociale et solidaire] sera introduit à l’école et à l’université.

De nombreux réseaux à but non lucratifs se développent. C’est un secteur de l’activité qui sera aidé. Mais l’enjeu du développement de l’économie sociale et solidaire va bien au-delà de la vie associative : elle prouve que la production de biens et services peut échapper à la logique du profit en favorisant la prise de contrôle de l’outil de production par les travailleurs.

Mais c'est à la limite de la propagande inculquée aux élèves oO Et puis l'Université, c'est vague. Quelle serait l'utilité de cette matière dans une faculté de lettres ? L'enseigner dans une faculté de sciences, à la rigueur (quoique), mais là ça frise le clientélisme ridicule.

61. Une véritable politique d’aménagement du territoire sera restaurée.

Wow. (Analyse à la hauteur de la phrase)

67. La loi DADVSI sera abrogée. Une plate forme publique de téléchargement permettra la mise à disposition de créations librement téléchargeables et la rémunération des créateurs par une mise à contribution des fournisseurs d’accès et des opérateurs de télécommunication notamment.

Z'êtes contents, les geeks :p

68. Sur Internet comme ailleurs, pas de zone de non droit, et le droit à l’anonymat, la lutte contre les pratiques intrusives et le respect de la vie privée y seront défendus et mis en oeuvre.

En ce qui concerne la collecte de données sensibles sur un internaute, c'est louable. Par contre, masquer toutes les IPs, ça va être dur.[/cite]

74. Le produit de la redevance [TV] sera augmenté et son montant modulé en fonction des revenus. Pour favoriser la création et libérer le service public du diktat de l’audimat, nous supprimerons la publicité dans l’audiovisuel public. Ses ressources, issues également de la taxation de la publicité, financeront aussi le secteur non lucratif.

Donc si j'ai bien compris, on va payer plus cher la redevance, pour des programmes encore plus merdiques, car faits à l'économie vu qu'on a taxé que les pubs qui passent sur TF1, Canal+, M6 ? Mmmmmouais. Il ne manquerait plus que ce soit des programmes à la gloire de Bové et on a tout gagné x_x

75. [...]Une loi de démocratisation du système éducatif sera donc mise en chantier, fondée sur le droit et la capacité de chacun d’accéder à l’éducation, la lutte contre les inégalités scolaires et territoriales, la gratuité, la laïcité et une réelle mixité sociale. La réussite de chaque élève sera au centre de notre projet d’école. L’objectif d’amener enfin toute une classe d’âge jusqu’au bac (au moins 50 % à un diplôme de l’enseignement supérieur) est un défi, une nécessité pour les années à venir.

Annexion des écoles privées, encore et toujours.
Quant à la dernière phrase sur le bac, 80 % des lycéens ont le bac, et ils vont quasiment tous dans l'enseignement supérieur. Cela dit, il ne dit pas comment limiter les échecs à l'Université. Il n'a pas parle d'y mettre plus de moyens :p

80 (2) L’accès aux études supérieures sera gratuit par la suppression des frais d’inscription et sans aucune sélection, jusqu’au master compris. L’objectif à court terme est d’accueillir trois millions d’étudiants et d’assurer leur réussite.

Avec quoi, si l'université ne peut plus renflouer ses caisses avec les frais d'inscriptions ? Et puis, une université gratuite, ça va attirer encore plus de branlos parasites, qui n'en auront rien à péter, au contraire, ça va dévaloriser encore plus les universités. "L'Université c'est chiant, mais au moins j'ai pas payé, j'ai rien à regretter, et en plus je bénéficie d'un statut étudiant, donc tout est moins cher pour moi, oué cool".

82 (4) Pour que l’université soit démocratique, de nouvelles modalités de fonctionnement seront débattues dans la communauté universitaire et donneront lieu à une nouvelle loi d’orientation.

Moi j'ai mon opinion. Pour avoir une université démocratique, on prend tous les syndicats politiques étudiants, de SUD-Étudiant jusqu'au GUD en passant par l'UNEF et l'UNI, on les met dans un sac, on ferme bien le sac, ET ON LES NOIE TOUS JUSQU'AU DERNIER. J'estime que la politique n'a pas sa place à l'Université.

Bon là après ça me gave, après c'est revalorisation de tout ce qui bouge, sans se soucier du financement de ces mesures, sauf lorsqu'il s'agit de taxer les entrepirses, là ça y va, (Utopie mon amie), blocage volontaire de l'Union Européenne afin qu'elle fasse un programme "plus social" (y'en a 26 qui vont nous aimer tiens), rien de concret sur la sécurité, la justice, la jeunesse, les handicapés, ou les personnes âgées. Et pour cause, y'a rien.

Bref, ca a le goût et la couleur de l'extrême-gauche :o
Mais au moins, on voit qu'il y a un effort considérable de fait.
Posté à
11:25
 par YN_ - | Pointless
Samedi 14 Avril 2007
63
img
Posté à
21:50
 par YN_ - | Ma vie est fascinante
Samedi 07 Avril 2007
Argh.
J'ai tout essayé. Impossible.
J'ai cliqué sur tous les liens...

Impossible de retrouver cette satanée vidéo de la Pingu Dance sur le PSP Store.


Jusqu'au bout, Sony se foutra éperdument de la gueule des pigeo clients qui leur ont fait confiance... en tous cas, qui auront acheté leur console portable.
Posté à
14:25
 par YN_ -
Mardi 03 Avril 2007
Script IRC
Dans la série "Paye ton code de merde", je voudrais le SCRIPT IRC POUR KVIRC.

Aujourd'hui : le script du "je suis away et que si jamais tu m'envoies des messages en PV je suis de plus en plus grognon."

Déjà, allez dans l'éditeur d'alias, créez un nouvel alias avec le nom que vous voulez et tapez le code suivant :

# Away ON/OFF 
# Copyright Un dinosaure noir 
 
%Away=0; 
if ( $0=="on" ) {%Away=1;} 
else { 
	%Away=0;  
	unset %Anger; 
} 
 
if (!$0) 
{ 
	echo "Usage : /setaway {on|off} Pas de paramètre : Away OFF"; 
	unset %Anger; 
	%Away=0; 
} 
 
if (!$1) %Awayreason = "Je suis pas là et puis c'est tout"; 
else %Awayreason=$1-; 
 
echo "Away set to %Away";


Ce script vous mettra virtuellement en mode away si vous l'appelez par /leunomkivabien on. L'absence de paramètres vous fera sortir du mode away virtuel. Pour indiquer une raison un peu plus valable que celle par défaut, c'est /leunomkivabien on laraisonkivabien

Pourquoi un mode away "virtuel" ? Parce que ce mode away n'a rien à voir avec le mode away de KVIrc. Pratique si on veut refuser les query et autres bêtises.

Bon ensuite, voici un autre script qui se sert du script précédent. Script alors. Ouvrez l'éditeur d'événements, créez une nouvelle instance dans OnQueryMessage, laissez le nom "défaut" ou "default" et tapez le code suivant :

# Copyright Un dinosaure noir 
 
if (%Away==1) 
{ 
	if (!($isSet(%Anger{$0}))) %Anger{$0}=1; 
	if (%Anger{$0}==1) 
	say "Je suis pas là, et je peux pas répondre. Raison : %Awayreason" 
	else if (%Anger{$0}==4) 
	say "Je suis pas là, t'es gentil, reviens plus tard. Raison : %Awayreason" 
	else if (%Anger{$0}==8) 
	say "Bon t'es bouché ou quoi ? Maintenant tu me fous la paix." 
	else if (%Anger{$0}==13) 
	say "Ça suffit maintenant ! Tu vois que je suis pas là, alors DU BALAI !!!!" 
	else if (%Anger{$0}>17) 
	say "DÉGAGE, CONNARD DE BOULET !!!!!" 
 
	%Anger{$0}+=1; 
} 
else %Anger{$0}=1;


Si vous savez un tant soit peu programmer, vous pouvez ajouter quelques paliers pour être plus courtois :)

Maintenant, si vous n'êtes pas là et qu'un kikoolol vous emmerde, voici ce qu'il aura en retour :

<rakai_13a> slt
<Normal> Je suis pas là, et je peux pas répondre. Raison : je taffe
<rakai_13a> ca va
<rakai_13a> pk tu pe pa mrép
<rakai_13a> alé
<Normal> Je suis pas là, t'es gentil, reviens plus tard. Raison : je taffe
<rakai_13a> ms pk tu ékri si tu di ke t pa là
<rakai_13a> jsui sur ke t 1 mito
<rakai_13a> alé
<rakai_13a> fo ktu mparl
<Normal> Bon t'es bouché ou quoi ? Maintenant tu me fous la paix.

[etc, etc]


Et maintenant enjouaillez ce code gratuit opensource sous GPL :o
Posté à
18:12
 par YN_ - | Pointless

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :