Edito

Un blog marron. Son auteur qui feint d'être un dino à gros museau.


Gérer - Stats - Flux RSS


Samedi 18 Juin 2011
Marrons, niez
Avec cette période du baccalauréat, les journalistes nous ressortent tous les clichés sur la première épreuve de philosophie. Ça ne s'applique pas d'ailleurs qu'au baccalauréat mais à bon nombre de sujets qui sont là uniquement pour remplir les pages d'un journal papier ou rallonger de quelques demi-douzaines de minutes les journaux télévisés. Et ça s'appelle des marronniers. Comme l'explique Wikipédia :

Un marronnier en journalisme est un article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible. Tout comme le marronnier (l'arbre) qui invariablement, tous les ans, produit ses fruits, le marronnier journalistique reproduit les mêmes sujets avec plus ou moins d'originalité. Les sujets « débattus » dans un marronnier sont souvent simplistes, parfois mièvres.


(Notons au passage un bon gros POV de derrière les fagots dans cette définition)

Faisons une liste non exhaustive de ces marronniers :

    Janvier :
  • 1 : Bonne année en France, feux d'artifice autour du monde pour fêter la nouvelle année. Analyse du discours du praÿzidan de la veille. Reportages à Strasbourg où le réveillon a été fêté en allumant des feux à la gloire des voitures. Satisfaction du ministère de l'Intérieur malgré un nombre constant de bagnoles cramées et autant de travailleurs plongés dans la merde.

  • Début janvier : soldes d'hiver, forcément catastrophiques pour les départements limitrophes.

  • Deuxième week-end de l'année : Épiphanie, galettes des rois, et recettes à base de fonds de poche de chemise pour faire la frangipane.

  • Courant du mois : le praÿsidan fait le tour de la France pour présenter ses vœux à tous les corps de métier.


    Février :
  • 2 : Chandeleur avec Mme Gwenn Hadu habitant à Plouguidougue dans le Finistère d'Armor pour sa technique de lancer de crêpes.

  • 14 : Saint-Valentin ( #mad# )

  • Mi-février : Vacances scolaires, reportages sur la famille Chombier qui a mis trois plombes à rejoindre sa station d'hiver bétonnée, ou bien sur une autre station familiale à dimension humaine avec autant de neige que de jeux Nintendo 3DS au lancement de la console.

  • Si le temps le permet : envoi de journalistes qui risquent un arrêt maladie dans des milieux paumés recouverts par 50 cm de neige.


    Mars :
  • Premier mardi : Mardi Gras avec le petit village de Fussoir-sur-Seine qui fête carnaval, images du carnaval de Nice. Images de Rio et Venise sur France 2 uniquement.

  • Premier dimanche : fête des grands-mères avec l'école de Fussoir-sur-Seine qui fait des œuvres d'art en grains de café.

  • 21 : le printemps §§§

  • Dernier dimanche : l'heure d'été, ses conséquences sur le milieu biologique humain, son historique, et ceux qui veulent abolir le changement d'heure.

  • Si le temps le permet : omg des giboulées, vite invitons l'animateur qui présente la météo pour qu'il nous explique ce merdier.


    Avril :
  • 1 : le faux reportage crédible qui fait marrer les gens, ouarf ouarf.

  • Mi-avril : chassé-croisé sur les routes pour les derniers jours sur les stations de ski bien vertes.

  • Pâques : Bénédiction urbi et orbi du locataire de la place Saint-Pierre à Rome, chemin de croix effectué par ce même locataire pour montrer ô combien un hippie à sandales a souffert il y a 2011 ans.


    Mai :
  • 1 : Manifs syndicales avec FO qui joue solo, rassemblement du FN et Julien et Sophie, 7 et 8 ans, qui vendent du muguet dans la rue pour se faire un peu d'argent de poche, le premier de leur vie.

  • 8 : Vétérans de 39-45 qui rendent hommage à leurs collègues morts au front.

  • Mi-mai : Cannes et ses films intellectuels prétentieux et chiants qu'on regarde moins que les célébrités qui montent des escaliers recouvert de moquette rouge.

  • Dernier dimanche : la fête des mamans avec l'école de Fussoir-sur-Seine qui se met en quatre pour préparer des colliers de nouilles à leur génitrice.

  • Lundi de Pentecôte : depuis peu, un marronnier sur les entreprises qui ne travaillent pas ce jour-là.

  • Entre Mars et Mai, il y a forcément un épisode de gros grain et il y a forcément un reportage sur Marcel Macarel, producteur de fruits ou légumes, qui a perdu toute sa récolte.


    Juin :
  • Mi-Juin : première épreuve du bac avec la philosophie où les journalistes s'imaginent plein de trucs porno-érotiques comme quoi on formerait les lycéens à devenir de grands penseurs, alors qu'en fait, il s'agit d'argumenter son point de vue en recrachant les théories des autres. Micro-trottoirs débiles où l'on interroge des gens sur les sujets qui sont tombés, et qui ont évidemment tout oublié du programme de terminale. Les autres épreuves sont passées sous silence et c'est juste si on parle du br…, du brev… du quoi déjà ? Quelques chiffres sur le cadet, le doyen, le nombre de fraudeurs, le nombre de copies, le nombre de correcteurs, etc.

  • 21 : voilà l'été, préparation de la fête de la musique.

  • 22 : la fête de la musique c'était trop cool, regardez ce qu'on a fait partout en France, avec quelques faits divers de coma éthylique par-ci par-là.

  • 30 : le présentateur du JT annonce fièrement qu'il se casse pendant un mois et demi, laissant la place à un second couteau dont on aura oublié le nom et le visage d'ici le 20 août.


    Juillet :
  • Début juillet : soldes d'été, forcément catastrophiques pour les départements limitrophes.

  • 1 : début des vacances d'été pour la famille Chombier et M. Renfermé, instituteur de l'école de Fussoir-sur-Seine part à la retraite. Son départ la fait fermer.

  • 2 : reportages sur diverses communes qui ont obtenu le drapeau bleu.

  • 14 : fête nationale avec les préparatifs de Fussoir-Sur-Seine, et des images de feux d'artifice d'autres villages paumés tels que Paris, Marseille, Lyon…

  • 16 : préparatifs des supermarchés en ce qui concerne la rentrée scolaire. Prix des fournitures qui augmentent, ah là là ma bonne dame tout devient cher.


    Août :
  • 15 : fêtes de la Mer un peu partout en France.

  • 16 : Éternel débat sur l'allocation de rentrée scolaire.

  • Fin du mois : c'est l'occasion de voir le bronzage sur le présentateur du JT. Fin des vacances d'été pour la famille Chombier également.


    Septembre :
  • Première semaine : rentrée des classes, avec les mômes qui découvrent l'école primaire (Et Kévin, 7 ans, se sent comme chez les grands), l'école maternelle (Avec des images de Marjorie, 3 ans, qui pleure à l'idée de quitter sa maman) ou bien le collège (Et Brian, 12 ans, se croit adulte).

  • Courant du mois : putain c'est cool cet été indien.

  • Fin du mois : Vendanges.


    Octobre :
  • Dernier dimanche : l'heure d'hiver, ses conséquences sur le milieu biologique humain, son historique, et ceux qui veulent abolir le changement d'heure.

  • 31 : Halloween. Mais si, ce cadavre de fête imposée remue encore !


    Novembre :
  • 1 : Toussaint, avec Mme Grincheuse qui va honorer la tombe de son mari à Fussoir-Sur-Seine, après un reportage sur le business des chrysanthèmes. Possibilité de fait divers concernant la profanation de tombes.

  • 8 : Vétérans de 14-18 qui rendent hommage à leurs collègues morts au front. Enfin, en théorie, ils sont tous morts maintenant. Presque 100 ans hein.

  • Mi-Novembre : le Beaujolais Nouveau dont raffolent les Japonaises (サンテ !) et qui a un goût de tout et n'importe quoi, sauf de vin.


    Décembre :
  • En cas de grand froid : le Secours Populaire qui vient en aide aux SDF qui se les gèlent, mais ces ingrats ne veulent pas venir au foyer conçu pour eux. Ils veulent pas voir d'autres personnes ou se faire piquer leurs affaires à ce qu'il paraît. Mais ce sont quand même des ingrats. Possibilité de manifestation des Don Quichotte. Envoi de journalistes qui risquent un arrêt maladie dans des milieux paumés recouverts par 50 cm de neige.

  • 6 : Reportage dans le ch'nord de la ch'France, où c'est ch'Saint-Nicolas qui distribue les friandises et où c'est le ch'Père Fouettard qui distribue des coups de fouet aux gniards.

  • 15 : Reportage sur le centre postal de Libourne où les employés doivent trier des lettres au Père Noël qui finiront de toutes façons au feu le 2 janvier suivant ; pas de place pour archiver de telles conneries, nan mais oh.

  • 23 : Images de Rovaniemi, en Finalande, où on figurant qui joue le Père Noël fait 150 mètres en traîneau, pour faire croire aux moutards que la distribution des jouets a commencé.

  • 25 : Nawël. Avec Kévin et Marjorie qui ouvrent leurs cadeaux que le Papa Noël leur a offert avec sa paye d'employé. Cette année, il a choisi des jouets incassables, c'est à dire pas encore démolis au Nouvel An.

  • 31 : Raÿvaÿon. Reportage sur les CRS qui quadrillent Strasbourg afin d'éviter des incendies de voitures. Satisfaction du ministère de l'Intérieur. Discours du praÿzidan adressant ses meilleurs vœux à la Nation, qui commence par « Mes chers compatriotes » et se termine par « Vive la République et vive la France ! (Marseillaise) ».


Faites le test sur l'année, et vous verrez, on aura évoqué inlassablement tous ces sujets. Une corvée pour le journaliste, une corvée pour celui à qui ces articles sont destinés.
Posté à
12:34
 par YN_ - | Réflexions éthylées
Mardi 07 Juin 2011
Momomotus
img
img

(C'est ça la magie d'Internet, vous ne pensiez pas trouver Sonic et Tails jouer à Motus)
(Par ailleurs, la news avec les mousquetaires a été mise à jour, maintenant y'a du Vocaloid en japonais ↓ )
Posté à
11:02
 par YN_ - | Gribouillages

 RSS  - ©yNBlogs 2004

Login : - Mot de passe :