Boo
Kochise - Posté le 21/11/2006 à 10:32 Membre depuis le 21/05/2004, 6482 messages
stabylo (./28) :
Kochise (./8) :
Te donne pas cette peine, je vais faire comme pour le ST illustré :
C'est super! En soudant ma nouvelle horloge, je pensais justement que ce serait bien d'avoir ce genre de petit guide illustré! #top#

J'en avais fait un bien plus complet, basé sur les schémas du Falcon030, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus (heureusement j'ai un peu de mémoire) :/ Je l'avais fait en même temps que celui pour la DreamCast smile

Kochise
avatar Si Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
Kochise - Posté le 21/11/2006 à 10:47 Membre depuis le 21/05/2004, 6482 messages
Zerosquare (./29) :
stabylo (./28) :
C'est parce qu'Atari n'a pas passé la consigne de ne pas accéder aux ports d'entrées/sorties en mettant l'octet haut des adresse à $ff. Atari a mal prévu les extensions à venir, et le résultat est évident et sans appel : un boulet de plus à traîner pour la rétro-compatibilité tongue.gif
Bah, faut peut-être pas leur jeter la pierre trop vite non plus. Déjà, il me semble que le ST a été conçu plus ou moins "à l'arrache", non ? Et puis, je ne connais pas vraiment les 68k, mais la possiblité d'utiliser des opcodes courts était peut-être intéressante à l'époque (bon, d'un autre côté, on peut aussi utiliser l'adressage indexé, et là ça ne fait plus de différence...)

La conception du ST à pris 6 mois (mais ça c'est la légende urbaine). Sinon il n'existe pas d'opcode court en 68K, à l'image du mode 'Thumb' sur ARM. Par contre il existe un mode d'adressage court sur 15 bits ($0000 à $7FFF -> $00000000 à $00007FFFF - les vecteurs 68K - ET $8000 à $FFFF -> $FFFF8000 à $FFFFFFFF - les IO normalement -), le 16ème bit étant étendu sur les 16 derniers bits.

Historiquement comme le 68000 n'avait que 23 bits d'adresse (le bits 0 étant le strobe, puisque le 68000 ne peut qu'acceder à des adresses paires, pas comme le 68030), les 8 bits de poid fort de l'adresse étaient systématiquement inutilisés de façon hard par le 68000, ce qui permis à certains codeur un peu torchon d'utiliser ces 8 bits comme stockage temporaire (genre index de tableau, etc...). Ce n'est pas fondamentalement un bug, puisque le 68000 date de 1978 (vendu à partir de l'année suivante), tandis que le 68020, premier 32 bits de l'histoire, est apparu en 1984/85. C'est alors que sont apparus les problèmes liés à ces 8 bits au préalables non utilisés.

Vous remarquerez quand même que la date de sortie du 68020 coincide étrangemet avec la date de conception/commercialisation du ST, donc Atari aurait pu prendre en compte ces nouvelles données (existance d'un processeur réellement 32 bits dans la gamme 68k en vue d'une évolution de la gamme). Mais ce serait oublier que la programmation du 68000 (ou du 68020) dépend avant tout des compilateurs, et des programmeurs eux mêmes. Donc ce n'est pas forcément Atari qu'il faille foueter (je pense aux routines sndchip ou tracker par exemple, suivez mon regard)...

Kochise
avatar Si Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
Nil - Posté le 21/11/2006 à 11:12 Membre depuis le 13/06/2001, 67473 messages
Et comment ça s'est passé sur Amiga et MacIntosh à la même époque ?
avatar
Kochise - Posté le 21/11/2006 à 11:37 Membre depuis le 21/05/2004, 6482 messages
Pas vraiment mieux, quoique le workbench est relativement bien foutu et facilement modularisable (j'avais essayé de faire pareil avec le TOS avec SSAVCALL) et les préconisations d'Apple bien suivies en général. Disons il me semble que ça a été moins la foire de leur coté... J'ai codé sur Mac en 1998/99 et c'est pas mal foutu le Système 7/8/9. N'oubliez pas que le GEM est une copie presque conforme de l'OS du Mac, donc on y retrouve BUEACOUP de similitudes, comme d'ailleurs dans Windows qui en est lui aussi une vague copie, sans compter qu'ils ont piqués des concepts du GEM quand Microsoft développait dessus à l'époque de l'écriture de Windows 2.0, vers 1985/86 (surtout les fenetres qui se surperposent, comme dans le GEM, truc qu'ils n'avaient pas réussi à faire dans Windows 1.0).

Kochise
avatar Si Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
IRIOS - Posté le 26/11/2006 à 13:57 Membre depuis le 13/07/2006, 463 messages
Et les gars il me reste trois 68882-20 PLCC neuf, je les vends 15Euros fdpin, si intéressé MP. grin
avatar
flacon030 - Posté le 28/03/2007 à 16:26 Membre depuis le 31/03/2006, 740 messages
il doit m'en rester un aussi...
Pour info on en trouve aussi dans les vieux MAC, c'est la que j'ai recupere le miens pour mon FALCON
Et pour info neon 3D et cloe (deux softs de reaytracing) ne fonctionnent pas si le copro n'est pas present dans le falcon.
un lien pour neon: http://www.stcarchiv.de/stc1995/07_neon.php (en allemand desole)
Et avec la CT60 c'est deux softs tournent a merveille.
avatar Un nostagique de nos machines
voir mon site:
http://82.234.166.107/site-Comtos/
ICQ: 614280271
X-Indus - Posté le 08/03/2009 à 00:52 Membre depuis le 08/02/2006, 320 messages
Si vous cherchez des copro, il y en a en vente chez "Software Hut" pour moins de 30$. Ce sont des 68882-33 PLCC.

Softhut 33MHz 68882 PLCC
--- Indus --- GFX/Coder plus connu sous les pseudos "Megadeth" (Pendragons/Prism) ou "Hardosoft" (X-Factor/MAD)

Vous voulez voir mes œuvres sur Atari, elle sont disponibles dans la PicDB de DHS

De retour sur Atari après 7 années d'absence
shampoo59890 - Posté le 17/09/2009 à 00:03 Membre depuis le 16/09/2009, 16 messages
Bonjour à tous, premier post ici.

Les 881 et 882 sont interchangeables physiquement (compatibles pin à pin) et d'un point de vue software. La différence réside dans le fait que le 882 sait exécuter plusieurs instructions en virgule flottante simultanément. Je crois aussi me souvenir que le 882 embarque une table de sinus précalculée. Ils sont prévus pour servir de coprocesseurs arithmétique à partir du 68020.

Sur mon Amiga, je faisais tourner un 882 à 25 Mhz, initialement prévu pour 16 avec une stabilité à toute épreuve. Calculs de raytracing pendant de longues heures de nuit pour le prouver !

A une époque, je démontais des vieilles stations UNIX HP300 qui étaient en 68030/882. Qu'est ce que j'ai pu en récupérer !
iMac Core 2 duo / MacBook blanc Core 2 duo
STE + 4Mb, multi-TOS 1.62/2.06, Megafile 60, écran 1435
Jabber id : shampoo59890@jabber.org
Tophe38 - Posté le 17/09/2009 à 16:23 Membre depuis le 06/10/2008, 69 messages
Hello,

Et par hasard, il ne t'en resterait pas ? grin

Tophe
shampoo59890 - Posté le 18/09/2009 à 22:26 Membre depuis le 16/09/2009, 16 messages
Tu parles ! Je te parle d'une époque qui remonte à près de 10 ans !
iMac Core 2 duo / MacBook blanc Core 2 duo
STE + 4Mb, multi-TOS 1.62/2.06, Megafile 60, écran 1435
Jabber id : shampoo59890@jabber.org
huggyone76 - Posté le 07/05/2015 à 14:36 Membre depuis le 08/05/2008, 581 messages
Petit déterrage (enfin si on veut vu que le topic est épinglé ! smile )...
J'ai la chance d'avoir 2 Falcon chez moi... et je n'avais jamais remarqué jusque-là ce qui saute pourtant aux yeux : Je peux répondre à Odie_One avec 9 ans de retard : toutes les cartes-mères de Falcon ne sont pas identiques (on s'en serait douté, mais bon...).
L'un de mes Falcon n'a pas de sortie HF ! Et ce n'est pas juste une bidouille puisque le boitier lui-même n'a pas le trou pour faire passer ce module "antenne"...
Savez-vous s'il y a une "petite histoire" derrière ces deux modèles différents ? J'aime bien les petites histoires sur les différentes séries commercialisées... grin
@+ tout le monde !
Atari 520 STE - 4 Mo - HxC/Floppy - CosmosEx
Atari Falcon 030 - 14 Mo - CF intégrée et disque interne IDE 40 Go - CT60 à 90 MHz 256 Mo - SuperVidel - Svethlana / Sous FreeMint/MyAES
Pour faire plaisir à jchn ;) Atari Falcon 030 "standard" - 14 Mo - Disque dur interne IDE 40 Go - TOS 4.04 :D
Zerosquare - Posté le 07/05/2015 à 23:27 Membre depuis le 27/04/2006, 43233 messages
C'est pareil sur toute la gamme ST, en fait. Les ST de base existent en deux variantes : STF (sans modulateur HF) et STFM (avec le modulateur). Pareil pour les STE et Falcon, même s'il n'y a pas de nom particulier pour distinguer les deux variantes. Je ne sais pas en fonction de quoi ils vendaient plutôt une variante que l'autre, peut-être suivant les pays. Par exemple en France, toutes les télés ont du RGB via Péritel, et comme il faudrait un modulateur SECAM (rare) j'imagine qu'ils ne l'ont pas mis.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
huggyone76 - Posté le 08/05/2015 à 08:55 Membre depuis le 08/05/2008, 581 messages
Mes deux Falcon sont a priori français. Mais d'occasion, pas facile d'être sûr... Merci Zerosquare pour ta réponse en tout cas !
Atari 520 STE - 4 Mo - HxC/Floppy - CosmosEx
Atari Falcon 030 - 14 Mo - CF intégrée et disque interne IDE 40 Go - CT60 à 90 MHz 256 Mo - SuperVidel - Svethlana / Sous FreeMint/MyAES
Pour faire plaisir à jchn ;) Atari Falcon 030 "standard" - 14 Mo - Disque dur interne IDE 40 Go - TOS 4.04 :D