Boo
@_ö
(23:37)  Bienvenue ! - Inscrivez vous pour poster ! -
@Boo, Brunni, GoldenCrystal, Pen^2, RHJPP, The_CUrE + 33 inconnu(s)

Login :  Mot de passe :      Se souvenir de moi.  Mot de passe perdu ?
/!\:: Cliquez ici pour vous inscrire et poster, créer des sujets ou des forums ! ::/!\
 « Précédent - 14/18 - Suivant » :: Pages
 Index » Forum yAronet » Cinéma (518r) » Le CinéClub
./389 - REPRISE AUTOMATIQUE DU MESSAGE PRECEDENT
23.05.2002 - 12650
16:56  deleted - Posté : 25-09-2011  M
##johnny##
./Publicité AdSense
./390
07.09.2003 - 16057
00:58  MetalKnuckles - Posté : 26-09-2011  M
#crayon# pour Kick-Ass smile (et watchmen)

Aussi, j'ai bien aime les spiderman, fantastic 4, daredevil, iron man...
avatarMK !
Collectionneur, retrogamer.
./391
23.05.2002 - 12650
22:44  deleted - Posté : 10-10-2011  M
Bian Lian (1997, 变脸 "The King of Masks") Le titre VO veut dire "changement de visage" en fait, c'est le nom d'une technique chinoise carrément HALLUCINANTE. J'ai eu l'occasion de voir ça en vrai, un type a un masque sur le visage, il secoue la tête et pouf le masque a changé. Ca prend le temps d'un clignement d'oeil. Et il fait ça 10 fois. Bon dans le film ils trichent et utilisent le montage, car bien evidemment aucun maître ne va révéler le secret de la technique dans un film grin Le film parle d'un vieux maître qui désespère d'avoir un héritier pour lui transmettre son savoir. Il finit par trouver un enfant, mais pas de bol c'est une fille. La suite de l'histoire est émouvante, et la très jeune actrice est frappante, et quand elle pleure son maître qui a été jeté en prison, il faut pas avoir de coeur pour garder les yeux secs. Y'a un petit air de Rémi sans famille par moments, et y'a même le singe.

Bakushû (1951, 麦秋 "Early summer") Il me semble que la traduction exacte du titre, ou en tout cas des caractères chinois, est "Le temps des récoltes". Et ça collerait beaucoup mieux au film. J'ai maté ça un peu par hasard, sans grande attentes, un vieux film jap en N&B, bof bof, mais bon j'étais malade alors faut bien s'occuper. Et en fait c'est un très bon film. Là où j'ai été vraiment bluffé, c'est par l'intemporalité du sujet: une femme de 28 ans est pressée par sa famille de trouver un mari. Le film se passe dans un contexte d'après guerre, la vie est dure, et les femmes ont prise une place beaucoup plus importante dans la société, au grand dam de certains hommes. Ca date de 60 ans, et pourtant j'ai trouvé le film peu daté, chapeau au réalisateur. C'est à voir comme une tranche de vie, un moment clé dans la vie de cette femme et de sa famille car sur le plan narratif il ne se passe pas grand chose. Un personnage féminin fort, pour une fois smile

Dans l'avion:
Bad Teacher: Mouais neutral
The Hangover Part 2: Grosse déception, je suis un fan du premier, mais là, bof bof.
The Lincoln Lawyer: Thriller sympa.
Battle: Los Angeles: Comme je m'y attendais, un peu le sentiment de jouer à Call of Duty, sauf qu'en plus on ne joue même pas. Un peu nul du coup.
The Way: Un homme fait le pélerinage vers Compostelle à la place de son fils mort au début du voyage. Un peu beaucoup de clichés, mais film sympa quand même. Beaux paysages.
./392
20.08.2004 - 5551
11:31  Clovis27 - Posté : 18-10-2011  M
Frankenstein Junior> Adaptation de Mel Brooks, l'histoire du petit fils du Dr Frankenstein au XXeme siècle, qui va être rattrapé par l'histoire de sa famille et donner naissance a une créature ... spéciale. A voir, surtout pour la prestation des acteurs et en particulier de Gene Wilder exceptionnel !
avatarBreak on through to the other side
./393
02.10.2005 - 4484
18:22  shootdown - Posté : 27-10-2011  M
Drive : Faut pas se fier a la bande annonce. C'est bien cool. Une sorte de western des temps modernes, avec une BO et des prises de vues au poil.
avatar
./394
23.05.2002 - 12650
21:23  deleted - Posté : 27-10-2011  M
30 minutes maximum (2011): Bof bof bof, j'aime pas Danny McBride à la base donc ça partait mal. Par contre j'ai adoré Zombieland, et comme c'est le même réalisateur et acteur principal j'ai tenté ça. Mais c'est pas du tout original, ni drôle.

Mr Nobody (2009): Oh bonne mère que je me suis fait chier devant ce film! C'est pas moi qui ait choisi, et j'ai craqué quand au bout d'une heure et quart j'ai vu sur la jaquette du DVD qu'on en était à peine à la moitié. Résultat elle m'a fait la gueule, donc vtff Mr Van Dormael! #vtff#

Kung Fu (2004): Un film un peu bizarre, à la Shaolin Soccer mais dans le Canton d'avant guerre, avec des gangsters tueurs à la hache. Ca se laisse regarder, c'est un peu foufou, mais je n'ai pas été convaincu.

Tout sur ma mère (1999): Du très bon Almodovar.

Xizao (洗澡, "Se laver" en chinois. Nom anglais: Shower. 1999) Un très bon film chinois sur un homme qui revient voir son père et son frère dans leur bains-douches à Beijing après des années passées à faire des affaires à Shenzhen sans les voir. Il redécouvre sa famille et les valeurs familiales, alors que l'établissement de son vieux père est menacé par la destruction du quartier (déjà un sujet de société en 1999!). Un film sur les relations père-fils avec en toile de fond le développement sauvage de la Chine.
./395
23.05.2002 - 12650
18:55  deleted - Posté : 28-10-2011  M
Arrietty, le petit monde des chapardeurs (2010): Le dernier Ghibli. Comme Ponyo assez enfantin, mais l'animation est différente. L'histoire m'a fait penser aux Minipouss de quand j'étais gosse grin Bon comme d'hab on a une jeune fille en train de devenir une femme, et il lui arrive diverses mésaventures.

Huozhe (活着, Vivre! 1994) Le film MONUMENTAL de Zhang Yimou. Ce coup-ci j'ai réussi à tenir jusqu'à la fin avant d'être pris par l'émotion du film. C'est l'histoire d'une famille des années 40 à 70 qui vit et subit la révolution communiste et tout les évènements d'après. Malgré des drames terribles, ils gardent la volonté de vivre jusqu'au bout. Beaucoup de chinois m'en ont parlé, pourtant je sais pas comment ils l'ont vu parce que officiellement il est interdit en Chine grin Un film majeur à voir absolument.
./396
23.05.2002 - 12650
17:19  deleted - Posté : 31-10-2011  M
Crash (2004): Oscar du meilleur film, je m'attendais à mieux. On assiste à un mélange de plein d'histoire, le plus souvent centrées sur le racisme et les préjugés, et plus particulièrement sur les conséquences d'un jugement rapide sur l'apparence. En bref comment le racisme au quotidien pourrit la vie à tous, finalement. Une très bonne idée à la base, mais le scénariste a été trop ambitieux par rapport à ses capacités de réalisateur. On reste un peu perdu parmi tous ces personnages, certains ne participent pas vraiment au récit et on se demande quel est leur intérêt. Aussi, le message répété avec un peu trop d'insistance finit par perdre son effet, on aurait préféré une scène choc, paf on en prend plein la tronche, on reste scotché, film terminé. Là ça serait vraiment efficace, et le film aurait 30 min de moins.

Akibiyori (秋日和, Fin d'automne, 1960) Encore un chef d'oeuvre de Yasujiro Ozu. Des cinquantenaires essayent de maquer la fille d'un de leur amis décédé quelques années auparavant. La mère aussi tant qu'on y est. Sauf que les choses ne sont pas si faciles, la fille tient beaucoup à sa mère et ne veut pas la laisser seule. Et puis c'est l'après-guerre, les filles commencent à être indépendantes, et elle se demande si se marier est vraiment ce à quoi elle est destinée. Un film plein d'humour, des personnages bien caractérisés, le style inimitable d'Ozu, un très bon film.
./397
20.08.2004 - 5551
15:31  Clovis27 - Posté : 07-11-2011  M
Source code > on bon petit thriller de SF, une fin gentillette, scénario sympa mais on se doute quand même qui est le méchant dès qu'on le voit ... Pas de prise de tête ici, c'est une sorte d'"Inception" pour les bêtes et les demeurés.
(le producteur est français -> http://www.lefigaro.fr/medias/2008/11/04/04002-20081104ARTFIG00319-rousselet-cree-son-studio-de-cinema-aux-etats-unis-.php )

True Grit > Alors le film seul sans connaitre la précédente adaptation de 1969, ça se laisse regarder. Par contre, si on la connait alors là ... Déjà remplacer John Wayne par Jeff Bridges fallait oser. Ensuite la gamine est pas du tout crédible dans son rôle. Celle de 1969 est pète sec, hautaine et sure d'elle ... celle de 2010 on dirait une fille de l'ouest qui réagit comme une gamine du XXIeme siècle. Ses réparties le font vraiment pas.
Et puis les modifs du scénar pour le rendre plus gnangan genre à la fin Matt Damon qui est en vie alors qu'en 69 Glen Campbell, lui, meurt le crane fendu ...
Les méchants sont beaucoup plus méchants en 2010 mais ils sont bien moins charismatiques. En 69 c'était quand même Dennis Hopper et Robet Duvall qui officiaient.

Bref, 40 ans plus tard, on constate que Hollywood c'est largement amélioré sur l'esthétique avec leurs caméras full HD, ont des acteurs qui savent encore mieux jouer les alcoolos ... mais ils ajoutent de la violence là ou il n'y en a pas forcément besoin, et leurs gamines savent bien moins jouer. De plus, certains dialogues qui étaient alors judicieusement placés sont balancés ici sans queue ni tête ... Quand à l'ajout de la happy end. Bref,c'était largement mieux Avant !

Lame de fond > ah ben en voila un rôle pour Jeff bridges, nounou/capitaine pour ados mal dans leurs peaux. La aussi ça se laisse regarder. Pas de happy end mais un gros calinou pour réconforter le monsieur. Parfait pour ce long WE pluvieux d’inondations, histoire de rester dans le thème ...
avatarBreak on through to the other side
./398
22.07.2003 - 5238
01:16  prehisto - Posté : 08-11-2011  M
Clovis27 (./397) :
True Grit > Alors le film seul sans connaitre la précédente adaptation de 1969, ça se laisse regarder. Par contre, si on la connait alors là ... Déjà remplacer John Wayne par Jeff Bridges fallait oser. Ensuite la gamine est pas du tout crédible dans son rôle. Celle de 1969 est pète sec, hautaine et sure d'elle ... celle de 2010 on dirait une fille de l'ouest qui réagit comme une gamine du XXIeme siècle. Ses réparties le font vraiment pas.
Et puis les modifs du scénar pour le rendre plus gnangan genre à la fin Matt Damon qui est en vie alors qu'en 69 Glen Campbell, lui, meurt le crane fendu ...
Les méchants sont beaucoup plus méchants en 2010 mais ils sont bien moins charismatiques. En 69 c'était quand même Dennis Hopper et Robet Duvall qui officiaient.

Bref, 40 ans plus tard, on constate que Hollywood c'est largement amélioré sur l'esthétique avec leurs caméras full HD, ont des acteurs qui savent encore mieux jouer les alcoolos ... mais ils ajoutent de la violence là ou il n'y en a pas forcément besoin, et leurs gamines savent bien moins jouer. De plus, certains dialogues qui étaient alors judicieusement placés sont balancés ici sans queue ni tête ... Quand à l'ajout de la happy end. Bref,c'était largement mieux Avant !

Ok, c'est peut-être moins bien que l'original, je te l'accorde. Mais as-tu passé un mauvais moment, est-ce que les "nouveautés" t'ont choqué ? Si tu n'avais pas vu l'ancien, en somme, est-ce que ce film t'aurait paru être un mauvais film ? L'intérêt d'un "remake" est justement, selon moi, la façon avec laquelle un réal peut porter un regard nouveau sur une histoire précédemment élaborée (contenu, personnages, intrigue, dénouement, façon de tourner), et là, pour le coup, ça me semble être une réussite.
avatarMind the gap ?
./399
21.05.2004 - 6468
05:41  Kochise - Posté : 08-11-2011  M
La planète des singes, le commencement : l'original était bien meilleurs (pas besoin de cautionner toutes ces conneries avec le risque biologique/génétique) Et puis cette manie que de foutre des babes partout, même une véto, meeeeeerde !

Kochise
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
./400
20.08.2004 - 5551
07:43  Clovis27 - Posté : 08-11-2011  M
oui, je pense que sans connaitre la version originale, j'aurais été moins tranché dans mon avis,et peut être même conquis. Mais la façon différente d'aborder l'histoire, les relations entre les personnages et leur évolution ... tout ça est bien moins crédible et bien moins profond dans la version 2010 ... alors même que 40 ans sépare les deux films ! je suis déçu de n'y trouver rien de mieux qu'une banale MAJ aux standards de l'époque, je m'attendais vraiment à autre chose.
avatarBreak on through to the other side
./401
17.09.2002 - 10582
11:07  Iceman RGC - Posté : 08-11-2011  M
./399 > Freida Pinto une babe ?!? cheeky
./402
21.05.2004 - 6468
20:46  Kochise - Posté : 08-11-2011  M
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
./403
17.09.2002 - 10582
18:12  Iceman RGC - Posté : 09-11-2011  M
Non mais merci, je sais qui c'est... grin Elle a un joli minois, mais rien d'un physique de babe. smile
./404
10.06.2001 - 35353
23:34  damnvoid - Posté : 10-11-2011  M
relevant:

9531206.jpg
avatarI'm on a boat motherfucker, don't you ever forget
./405
21.05.2004 - 6468
11:23  Kochise - Posté : 11-11-2011  M
Whôô tu sais, à ce compte, y'a aussi http://www.google.fr/search?tbm=isch&hl=fr&source=hp&biw=1291&bih=1024&q=Rosario+Dawson qui me fait vibrer !

Kochise
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
./406
20.08.2004 - 5551
12:06  Clovis27 - Posté : 13-11-2011  M
Rubber> Après Steak, un autre OVNI de Quentin Dupieux. Ici le concept de "je prends le spectateur pour un con" est sympa, mais on regrette qu'il nous prenne vraiment pour des cons en nous mâchant tout son scénar dès les premières minutes du film.
L'histoire du pneu tueur télépathe qui tombe amoureux, ça vaut quand même le détour.

Splice> Mouais ... un remake de Frankenstein actualisé avec les problématiques actuelles sur la bioéthique. Mais le même pb des exp. scientifiques moralement condamnables qui engendrent la bête incontrôlable.

Route Irish> Le dernier Ken Loach, intéressant sur l'évolution moderne des entreprises de sécurité privé.

Priest> Quelle daube, c'est le scénario de Judge Dredd version obscurantiste Moyenâge/futuriste avec des campagnes style western #triso# le tout avec des vampires comme grand méchants. Parait que c'est l'adaptation d'un comic ... ça reste une grosse daube.
avatarBreak on through to the other side
./407
30.06.2001 - 35906
12:17  @Ximoon - Posté : 13-11-2011  M
Allez, c'est le meilleur film du monde Rubber grin
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.
./408
21.05.2004 - 6468
16:08  Kochise - Posté : 13-11-2011  M
Rubber... and leather ?

Kochise
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
./409
20.08.2004 - 5551
16:39  Clovis27 - Posté : 13-11-2011  M
si tu connais pas, ça vaut le détour.
et non, ce n'est pas un film SM grin
avatarBreak on through to the other side
./410
17.09.2002 - 10582
15:06  Iceman RGC - Posté : 14-11-2011  M
./404> Où j'ai dit que je la trouvais moche ? #confus# Faut arrêter des fois...
C'est juste qu'en ./399 Kochise disait que le film mettait une babe en avant, alors que Freida Pinto est une bonne actrice (cf. Miral). On est loin du stéréotype Megan Fox ou Rosie Huntington dans Transformers par exemple. embarrassed
./411
23.05.2002 - 12650
03:05  deleted - Posté : 15-11-2011  M
La planète des singes (2011) > Mouais, bof bof. On peut résumer le scénario en 5 phrases, et comme y'a pas vraiment d'action, ben on s'emmerde.
Salé, sucré (1994) > Excellent film d'Ang Lee. Trois soeurs célibataires vivent avec le vieux père, chef cuistot. Jusqu'au jour où le changement fait irruption dans leurs vies.
Hell in the Pacific (1968) > Un américain et un japonais se retrouvent coincés tous les deux sur une île déserte pendant WWII. Ils se pourrissent mutuellement la vie, pour enfin finir par comprendre qu'ils s'en sortiraient mieux en coopérant. Film intéressant, jusqu'à la fin, où on a un gros WTF?!?! A noter qu'il n'y a que deux acteurs dans ce film, et qu'ils ne sont pas doublés ou sous-titrés. Donc on ne comprend rien à ce que dit Toshiro Mifune, soit la moitié des dialogues du film grin (enfin j'ai parfois saisi des mots, mais bon mon jap reste assez pitoyable)
The Artist (2011) > Un bon film, même si l'histoire au fond ne m'a pas emballé. De bons acteurs.
J'ai toujours rêvé d'être un gangster (2007) > Ok c'est un hommage à Coffee & Cigarettes, on a compris. Mais ça suffit pas à faire un film intéressant. Je me suis fait chier à mourir, sauf le segment avec les 2 kidnappeurs et la fille suicidaire qui est amusant.
Margin Call (2011) > Un film sur les enculés de Wall Street qui préfèrent liquider leurs positions les premiers et déclenchent une crise financière plutôt que de perdre des milliards. Pas mal, un peu trop de blabla mais c'est un film petit budget, on pardonne facilement.
./412
23.05.2002 - 12650
18:44  deleted - Posté : 15-11-2011  M
J'ai tué ma mère (2009) > Les démêlés d'un jeune ado québécois avec sa mère qui l'élève seule, entre crise d'ado et découverte de son homosexualité, on assiste à un mélange d'amour et de haine fascinant. J'ai été sur le cul de lire dans le générique de fin que l'acteur principal a écrit et réalisé lui-même ce film. D'après allociné, il a seulement 20 ans!
./413
17.03.2007 - 6113
10:37  pal0uf - Posté : 16-11-2011  F
Ah je l'ai vu celui là,

mélange d'amour et de haine fascinant


résume très bien.
avatar
./414
23.05.2002 - 12650
01:04  deleted - Posté : 17-11-2011  M
Tiens t'en as pensé quoi?

Banshun (Printemps tardif, 晩春, 1949) > Encore un film de Yasujiro Ozu, décidément un de mes réalisateurs préférés. Une fois de plus on assiste au déchirement d'une famille composée d'un père et de sa fille au sujet du mariage de celle-ci. Elle ne veut pas, mais il estime que c'est de son devoir de lui trouver un mari avant sa mort. Mais le mariage n'est-il pas au fond une autre mort, du moins du point de vue des parents? Bref le film est coupé, entre la fille, puis le père. Personne n'a raison ni tort, il s'agit juste d'un épisode dur à vivre pour cette famille. On n'a jamais fait une scène finale aussi dramatique avec aussi peu d'action: le père pèle une pomme et baisse la tête. Et ça vous tourneboule, promis.

Crazy, Stupid, Love (2011) > Film américain, donc forcément avec un happy end. Un vague espoir de truc marrant pendant la séquence 'pickup artist', ça retombe vite dans les bons sentiments qui tachent. En toute franchise j'en attendais rien et je l'ai vu parce que j'étais obligé, je me disais "bon y'a Emma Stone au moins ptêt que y'aura des scène intéressantes #devil#" Et bien non même pas.
./415
27.04.2006 - 39081
02:10  @Zerosquare - Posté : 17-11-2011  @_ö
melbou (./414) :
On n'a jamais fait une scène finale aussi dramatique avec aussi peu d'action: le père pèle une pomme et baisse la tête.
Et toi tu nous la spoiles, et ben bravo embarrassed
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau

« Sur Atari tout le hardware tu trouvera, le driver toi même tu le codera » — GT Turbo
./416
21.05.2004 - 6468
05:29  Kochise - Posté : 17-11-2011  M
Il a pas dit s'il pelait la pomme de droite à gauche, ou l'inverse...

Kochise
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
./417
23.05.2002 - 12650
05:58  deleted - Posté : 17-11-2011  M
Mais justement, ça te donne pas envie de voir le film pour savoir pourquoi c'est si fort? cheeky
./418
20.08.2004 - 5551
16:40  Clovis27 - Posté : 05-12-2011  M
Insidious> bof ... poussif au début, un peu plus motivant par la suite, mais ni spectaculaire, ni terrifiant.

L'île du docteur Moreau (1996)> une grosse grosse daube. des acteurs nuls, un héros à la ramasse, un scénario bidon ...

5 days of wars> Premier film sur la guerre en géorgie de 2008, assez immersif et réaliste. Mention spéciale à 2 guest-stars has been : Val Kilmer en tant que journaliste obèse , et Andy García en président géorgien à l'accent surfait ...
avatarBreak on through to the other side
./419
23.05.2002 - 12650
21:27  deleted - Posté : 19-12-2011  M
Alors, ces dernières semaines:
Au cinoche:

Contagion (2011) > Et bien j'ai vraiment aimé. Je sais pas trop pourquoi car j'ai plein de reproches au film: aucun personnage vraiment développé, peu d'action au final, beaucoup d'acteurs et actrices connus sans être vraiment utilisés, les différent fils ne se recoupent même pas à la fin Pulp fiction style. Pourtant j'ai aimé le concept, l'ambiance, l'aspect clinique de l'évolution de l'épidémie. Bonne musique qui met du rythme quand il faut. Ca aurait pu être plus épique, mais c'est un bon exercice de style, j'ai passé un bon moment.
Les lyonnais (2011) > Déception, j'en attendais beaucoup, mais au final on a un film plutôt classique. Ca reste très regardable.
Time Out (2011) > Pitié, messieurs les producteurs d'Hollywood, arrêtez d'embaucher Justin Timberlake dans des films, ce mec ne sait pas jouer, il sait juste "avoir l'air cool". La meuf, Amanda Seyfried, m'était inconnue, mais elle ça va. L'idée de départ est bizarre, tout le monde est immortel en principe et le temps a remplacé l'argent, donc il faut travailler pour pas crever. Et évidemment les riches sont les seuls réellement immortels. Et évidemment Justin ça le fait chier alors il va se rebeller. Et les riches ils veulent pas donc ils vont le faire traquer comme un criminel. Et voilà, j'ai spoilé tout le film, pas la peine de gâcher votre temps à aller le voir comme ça.

En DVD:
Big Wednesday (1978) > C'est space, je m'attendais à un film de surfeurs drogués qui glandent sur la plage, mais en fait c'est assez sombre. Le réalisateur essaye de nous convaincre de la spiritualité de "la vague", ou comment échapper aux soucis courants sur l'eau. Pourtant on dirait bien que le surf est à la base ou au moins aggrave les problèmes des 3 héros. Sur un contexte de guerre au Vietnam. Assez bizarre, parfois on a des séquences genre "Animal House", et parfois c'est vraiment démoralisant, on prend une nouvelle dure de façon brutale. Je suis partagé sur ce film.
Dersu Uzala (1974) > Du grand Kurosawa, une fresque épique dans la forêt sibérienne. Inspiré d'un roman autobiographique, sur l'amitié entre 2 hommes, l'un officier de l'armée russe (avant la révolution), l'autre chasseur des bois. La fin est un peu triste.
Chikamatsu Monogatari (Les amants crucifiés, 1954) > Une histoire d'amour dans le Japon médiéval, sur la justice à double visage, tolérante envers le mari volage et impitoyable envers la femme infidèle. De Kenji Mizoguchi. J'ai pas trop accroché à l'histoire d'amour, la femme m'a paru être d'une connerie suprême et le mec bien con pour se laisser embarquer dans toutes ces emmerdes. En plus au début il se la tape même pas, donc c'est même pas pour la bite, juste une connerie d'honneur. Faut sans doute être japonais pour comprendre et être ému. Ou alors c'est juste chiant pour tout le monde.
Akasen Chitai (La rue de la honte, 1956) > Le dernier Mizoguchi, le titre est explicite ça parle de prostituées. La vie de prostituées dans un bordel japonais alors qu'une loi semble sur le point d'être votée pour interdire la prostitution, sous l'influence des américains bien sûr (mais c'est jamais dit explicitement because la censure). Assez poignants, elles sont très cyniques, ont une vie de merde, ont atterri là parce qu'elles en ont pris plein la poire durant leur vie, et en plus elles subissent l'opprobre de la population à cause de leur métier. Voire même le dégoût de leurs familles. Pas très fun comme film, il est assez rythmé donc il se regarde bien, mais c'est clairement fait pour montrer leur humanité derrière un paquet de préjugés et de désespoir.
./Publicité AdSense
 « Précédent - 14/18 - Suivant » :: Pages
 Index » Forum yAronet » Cinéma (518r) » Le CinéClub

./Poster un nouveau message. - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
Login : Mot de passe :

url - image - media  
spoiler - pre - fixed
quote - box - hr
poll - code





Smileys
Smileys perso
Pièce jointe
     Flood control (?) :    
Les messages postés sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.

» yN ©1624 - Aide / Charte / Crédits
73ms | Statistiques