1113Fermer
The_CUrELe 12/01/2009 à 11:41
2) Le problème c'est aussi que les hommes de culture ont encouragé cette chute en avant, dans l'idée que cela protégerait leur statut d'élite intellectuelle qui n'en brillerait que plus face à une "populace" d'une incurie crasse... Peut-être cela s'est-il fait inconsciemment, mais pour moi nos dirigeants ont causé cette destruction culturelle tout en planquant leurs enfants à l'Ecole Alsacienne et en les pistonnant dans les grandes écoles ensuite, pour bien assurer leur statut de classe supérieure (j'aime pas le lexique de la lutte des classes, mais il est parlant ici).

1) Mouais enfin la démission de l'éducation nationale qui ne parle que par programme et stats de réussite depuis 10 ans aggrave le problème en faisant du clientélisme aux parents plutôt que du travail sur la qualité des savoirs.

Kevin : et c'est grâce à ton utilitarisme qu'on se retrouve avec des étudiants en médecine qui font des maths au lieu de faire de l'anatomie... Et ta vision des gens cultivés comme des gros snobs prétentieux est justement la démonstration de l'incompréhension de l'importance de l'histoire culturelle.
Tu vas me dire qu'Ödön von Horvath, Schiller, Mozart ou Zweig ça sert à rien parce que c'est de la littérature ? c'est bien t'en as donc rien à branler de l'histoire culturelle autrichienne, et je peux aussi répliquer sur l'Italie avec Collodi, Dante Alighieri, Machiavel, Vivaldi, Verdi (bien que je n'aime pas l'opéra), et j'en passe...