565567Close
Lionel DebrouxOn the 2018-10-04 at 10:52pm
En effet, si les chiffres français sont meilleurs que les chiffres belges, ça ne peut pas être de beaucoup.
Quand il y avait encore des évaluations d'entrée en 6ème, qui étaient une des seules façons de mesurer cet état de fait, elles montraient chaque année qu'il y avait 40% d'inaptes à poursuivre parce qu'ils ne maîtrisaient pas la lecture, l'écriture et/ou le calcul basique. La "solution" trouvée à cet état de fait n'a évidemment pas été de le corriger (pour tout un tas de raisons, il est considéré comme intéressant de segmenter la société et de réduire la réflexion dans la population, par divers moyens), mais de supprimer les évaluations - c'est beaucoup plus simple.

L'illettrisme fonctionnel est élevé en Italie, entre autres.