127129Close
FolcoOn the 2010-06-15 at 01:36pm
Non j'ai clairement abusé en disant ça, je le reconnais et je le pense pas tel que tu peux l'entendre grin

Simplement, la CNI et la nationalité française théorique ne représentent pas, à mes yeux, le fait d'être français. Le service militaire était très bien pour ça : on fait partie d'un pays, on est prêt à le défendre. On avait servi, on méritait cette reconnaissance de la patrie. Aujourd'hui, être français, c'est avoir obtenu un simple bout de papier, au point qu'on peut vouloir devenir français tout en voulant activement pourrir le pays, ou simplement refuser l'intégration par la culture, la langue et tout ce qui va bien.
C'est en ce sens que je dis "être vrai français (ou pas)".

Et ce n'est pas du nationalisme bourrin, c'est la simple considération du bien commun et du fait que chacun met sa pierre à l'édifice pour entretenir ce bien commun.

Donc en clair, je n'arrive pas à considérer comme français un connard qui vient juste pour faire chier.
Ca ne me dérangerait absolument pas de considérer comme français à part entière une personne qui viendrait et s'intégrerait de son mieux (avec le temps et les générations quoi, il faut laisser le temps au temps et c'est normal) et qui pourtant n'aurait pas de CNI (j'emploie le conditionnel parce que je ne pense pas que ce soit possible administrativement parlant, la naturalisation doit bien se faire à un moment ou un autre).