4244Fermer
iwannabeasushiLe 11/06/2010 à 14:47
Nil (./34) :
Non, mais être raciste, réac, homophobe et beauf peut mener à vouloir être policier. Ce n'est pas le fait d'être policier qui rend violent, c'est une certaine violence (frustrée ou tout ce que tu veux) qui peut donner envier de faire un métier où tu vas avoir du pouvoir, un uniforme et une arme...


Comme être inapte socialement, puceau, avoir les cheveux gras et des lunettes mène à devenir informaticien ou mieux, chercheur ? C'est totalement ridicule comme remarque. (je précise pour ceux qui en douterait que bien sur ma remarque est caricaturale).
Je ne vois pas pourquoi plus de gens rejoindraient la police pour de mauvaises raisons que dans un autre métier. Je ne pense pas qu'on devienne informaticien pour éviter le contact des autres par exemple, ni policier pour passer à tabac de petits délinquants.
vince (./36) :
Nhut > y'a aussi le fait qu'on en parle dans ces "zones" mais ce type de dérapages existe partout, même dans les petits patelins de province... Et comme mentionné pour le cas Ali Ziri ce n'est pas "réservé" aux jeunes provocateurs ce type de comportement, mais force est de constater que c'est souvent réservé à certaines minorités quand il s'agit de certains flics (ceux qui trouvent que le discours de lepen est devenu trop mou...)


Bah, en même temps on sait très bien quelles sont les minorités les plus criminogènes. Il y a un moment où les impératifs d'efficacité doivent être reconnus sans tout de suite hurler à la discrimination, tant que l'on reste dans les mesures prévues par la loi. On sait parfaitement que c'est pas la vieille grand mère bretonne qui ira braquer un bar-tabac embarrassed