6365Close
FolcoOn the 2010-06-11 at 05:33pm
j'entends de telles choses sur leur comportement au tribunal de Bobigny que ça fait peur.

Tu peux comprendre alors la peur que certains peuvent avoir des "banlieusards"* j'imagine ? C'est la même chose en sens inverse en fait. On en entend et voit des vertes et des pas mûres tous les jours ici. Parce qu'à te lire, parfois, on croit que tous ces "banlieusards" ne font que bien travailler en classe, assidument, sont de bons citoyens, et que pas un n'a l'esprit d'un fouteur de merde. smile

En fait, je trouve que parler des "violences policières" sans parler des "violences banlieusardes" est malhonnête. Et qu'importe l'œuf et la poule, pour moi les deux sont dans le même panier (dans le cas qui fait l'actu). On oublie de parler de tout ce dont les flics sont victimes, alors à quoi bon parler de ce dont ce "jeune" a été victime ? Que dire si on ne peut pas parler du pourquoi ? Des causes, des solutions, des remèdes envisageables ? Des responsabilités ? Si c'est juste pour dire "les flics ont fait une merde", ya pas forcément besoin d'un topic pour ça. En tout cas, ça serait dommage de ne pas vouloir avancer plus sur une telle question.
Les anciens arrivent à souvent prendre du recul sur les attitudes à la con (de surface, de provo quoi)

Tiens, par exemple, pourquoi ça arrive ça ? A la campagne, j'ai jamais vu ça. Dans certains "quartiers" avec des "banlieusards", c'est permanent. Le problème vient d'où ?


* je prends ce terme, parce que paumé dans le politiquement correct et les demandes des uns et des autres, je ne sais plus ce qu'on peut dire ou pas... Vive la dictature intellectuelle. smile

/me jette son pavé dans la marre et prend la défense des policiers, les procès à charge ça va deux minutes, surtout quand les "banlieusards" en face sont loin d'être tout blancs (<- c'est pas un jeu de mots rassurez-vous).