689691Close
MeowcateOn the 2015-06-23 at 01:13pm
./688
Il y a "peut-être" des accords entre nos pays comme quoi nous devons empêcher en amont ces immigrations illégales.
On ne justifie pas "de toute façon ils ne s'arrêtent pas chez nous" pour les laisser faire. Pourquoi les immigrants clandestins ne squatteraient pas en France, et si on vient à les arrêter ils s'expliqueraient "Ah mais j'allais partir pour l'Angleterre justement" ?
Tant qu'on ne dérive pas à parler du bien ou du mal de l'immigration clandestine ou non.

./689
C'est brut de pomme ta réponse.
Ces gens justement "bravent la mort" parce qu'ils estiment que les risques valent bien mieux la peine que ce qu'ils pourraient avoir l'espoir d'obtenir. Le mot clé étant "espoir". Peut-être ont-ils en effet une image encore verdoyante de l'Europe, encore que notre politique anti-immigration a poussé beaucoup de candidats justement à viser l'Angleterre en comprenant que la France n'est pas si accueillante que ça (si ton voisin est un gros connard, tu ne risques pas de lui demander un coup de main pour déménager). Et cet espoir surpasse assez ce qu'ils imaginent d'espoir de pouvoir changer/arranger les choses dans leur pays. Surtout que ceux qui se lancent dans l'aventure de vouloir changer le pays sont plus souvent les jeunes idéalistes que les parents qui ne veulent pas que leurs enfants grandissent dans la guerre ou finissent orphelins pour les actes anti-gouvernementaux de leurs géniteurs.
Je ne pense pas qu'on puisse se mettre fidèlement dans le quotidien qu'ont vécu ces gens pour comprendre les motivations qu'ils ont à venir ici envers et contre tout.