109111Close
spectrasOn the 2014-11-18 at 01:50pm
montreuillois (./88) :
C'est une résultante plutôt archaïque de notre société, elle est déplorable je trouve également. Et parfois même, certaines féministes m'agacent et aggravent la situation par leurs propos (genre "l'homme est un prédateur", tremblez). C'est juste de se dire que les femmes doivent jongler avec cette entreprise d'étouffement quotidien.

Ce qui est intéressant, c'est que ce message, « l'homme est un prédateur », je l'ai déjà entendu beaucoup. C'est celui qu'on utilise pour faire peur aux femmes en Algérie. Dès leur plus jeune age on leur inculque ça, et on l'utilise pour justifier que c'est mieux si elles restent à la maison. Ça développe une peur permanente. La tante de ma nana, par exemple, ne laisse jamais ses enfants seuls avec son mari, parce que « un homme peut devenir agressif n'importe quand » (sic).

Retrouver ça dans la bouche des « féministes » c'est assez fort. Assez flippant aussi.