1517Close
MeowcateOn the 2015-03-18 at 01:23pm
"TOUTES". En majuscule s'il vous plait. Bon, s'ils sont aussi unanimes, je lance une recherche Google, "why do words disappear".
Premier résultat : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1156122/Revealed-The-worlds-oldest-words--ones-disappear.html

Tiens, sur quoi je tombe ?
For example, there are 46 different ways of saying the word 'dirty' in the Indo-European languages - all of which are completely unrelated.This means that it is unlikely to survive the next 1,000 years in its present form.

"1000 ans", ça me dit quelque chose. Serait-ce de ce genre d'info que l'infographie s'est inspirée ?
Maintenant, j'avais dans l'idée que si Internet permet plus d'échanges d'informations à travers le monde, les conflits de langages et de cultures devraient tendre à certaines unifications qui laisseraient des morts derrière eux.
À plus forte raison si chaque génération vient prétendre à la précédente "Oh, mais ça ne se dit plus ça."

Après, l'infographie a un conflit : je veux bien adopter son idée du titre "La majorité des mots...", pas son explication en dessous "Tous les mots". En effet les simples pronoms ont très peu de chances de disparaître, à moins que la langue elle-même ne disparaisse.
Et n'oublions pas que comme les animaux, on a nos langues "en voie de disparition" qui font parti de cette "majorité de mots à disparaître".