3537Close
NhutOn the 2015-08-27 at 05:17am
J'ai un peu tout relu à tête reposée. J'update mes réponses.
Folco (./1) :
Donc toi, qu'en dis-tu, de ces médicaments ?
Ils ont un rôle social, économique et humanitaire indéniable. (cf. plus haut)
Folco (./1) :
Aussi efficaces ?
Normalement oui, maintenant il faut voir comment ton organisme y réagit. Chaque personne réagit différemment, c'est imprévisible.
Folco (./1) :
Sans effets en plus (ou en moins d'ailleurs) ?
Chaque personne réagit différemment, c'est imprévisible.

Et c'est pour ça que le switch de l'un à l'autre doit se faire avec précaution.
Folco (./1) :
A quoi servent alors les excipients des médicaments d'origine ?
Les excipients c'est tout ce qui est dans le comprimé/gélule/sirop/etc et qui est pas actif.
ça sert à:
- déterminer la forme galénique du médicament
- faire de la masse (c'est pour ça qu'un comprimé de 10 mg de principe actif ne pèse jamais 10 mg)
- lier les molécules entre elles, parce qu'il y a très peu de principes actifs qui forment des comprimés par simple compression. D'ailleurs il y a plusieurs façons de faire des comprimés, d'où plusieurs excipients différents possibles.
- assurer la stabilité du principe actif et du médicament
- réguler la libération du principe actif
- guider le principe actif sur son site d'action
- aider à l'administration du médicament
- faciliter la fabrication du médicament
- faire l'aspect, la couleur, le goût
Folco (./13) :
dicument de propagande
Je n'aime pas ce mot.
2. Pourquoi les médicaments génériques sont-ils décriés ?
[...]
certains patients qui pensent que le pharmacien leur donne une autre molécule
que celle prescrite par le médecin ou un médicament moins coûteux, considéré à tort comme moins efficace
ou source de plus d'effets secondaires
[...]un manque d'information qu'il faut combler
La question a trouvé sa réponse. Manque d'info ou mauvaise info autant des patients que des professionnels de la santé. D'ailleurs tes pharmaciens qui te disent qu'ils ne savent pas ça me semble louche.

Quelle était la tienne, de question? L'efficacité et les effets indésirables? On y vient.
c’est une copie d’un médicament original,
mais pas nécessairement une copie strictement identique. Il doit avoir la même composition qualitative et
quantitative en principe(s) actif(s)
, la même forme pharmaceutique (à noter, les comprimés et les gélules à
action immédiate sont considérés comme une même forme pharmaceutique) que la spécialité de référence
(encore appelée médicament original ou princeps) et démontrer sa bioéquivalence avec cette dernière,
c’est-à-dire démontrer qu’il se comporte de la même manière dans l’organisme.
Il peut présenter des différences, à condition qu’elles n’affectent pas la bioéquivalence du médicament
générique par rapport au médicament de référence, seule garantie d’une activité thérapeutique et d’une
sécurité identiques
.

En somme les effets indésirables seront les mêmes que la spécialité originale, sauf si tu réagis à l'un des excipients du générique.

J'en profite pour dire que je ne suis pas d'accord avec cette définition. Le générique n'est pas une "copie". C'est tout simplement une molécule dont le brevet a expiré et qui peut donc être produite et commercialisée par un autre laboratoire. Un médicament original peut être copié légalement pendant sa période de commercialisation exclusive sans que la copie soit un "générique". Copie et générique sont deux concepts différents.
4. Pourquoi les médicaments génériques ne sont-ils pas des copies strictement identiques ?
[...]
Aucune obligation juridique ou technique n’exige une identité de la composition en composants dépourvusd’activité

Voilà, c'est la réponse.

Et comme les excipients ça donne la forme, la couleur, le goût, etc. au médicament, il est logique de penser que le générique n'ayant pas les mêmes excipients n'aura pas la même forme, couleur, goût, etc. Toi tu t'en fous, les autres non.
5. A quoi servent les excipients ?
Les excipients sont des substances sans aucune activité pharmacologique. Ils servent notamment à faire
parvenir le principe actif dans l’organisme à l’endroit où il doit agir. Ils ont un rôle dans l’absorption et lastabilité du médicament et conditionnent son aspect, sa couleur et son goût.

Ils ont répondu à la question, que veux-tu de plus?
Tu leur reprocherais d'être trop complets dans leur réponse? Et du coup tu te focalises sur les infos dont tu ne veux pas et qu'il t'aurait suffi d'ignorer?
8. N’est-il pas possible de faire évoluer le droit pour que les médicaments génériques ressemblent
davantage aux médicaments de référence ?
[...]
Un générique peut donc maintenant avoirune apparence strictement identique à celle de son princeps.
Encore une fois, pour certains l'apparence compte beaucoup. Toi tu t'en fous, tu t'intéresses aux effets indésirables uniquement et c'est tout à ton honneur. On y arrive.
17. Les médicaments génériques sont-ils à l’origine de davantage de signalements d’effetsindésirables que les produits de référence ?

Folco (./13) :
Bref, un texte qui raconte des banalités hors de propos, tandis que le fond des problèmes est complètement éludé, c'est de la propagande pure et dure, qui fait tout sauf mettre en confiance.
Forcément, si tu ne lis que ce qui t'arrange, aucun document aussi sérieux soit-il ne te satisfera jamais. Par ailleurs, le but n'est pas de mettre en confiance mais d'informer. Informer et rassurer ne vont pas toujours ensemble.
Folco (./26) :
Ce que je trouve dommage, c'est la facette obscure de la qualité de ces génériques, de cette question qu'on sent souvent éludée, parce que c'est quand même l'élément essentiel d'un médicament, son effet sur notre santé.
Facette obscure? Les informations sont là un peu partout, il te suffit de les lire.

Je t'ai donné la définition du générique, et la composition de chacun d'eux est reprise dans la notice qui les accompagne. J'ai répondu à tes interrogations. Je ne peux et ne veux rien faire de plus. Maintenant que tu as toutes les cartes en main, c'est à toi de faire tes choix éclairés en toute connaissance de cause et surtout de les assumer ensuite. Je ne vais certainement pas te blâmer de préférer les originaux, tout comme je ne vais pas te féliciter de passer aux génériques. En fait je m'en fiche même un peu grin
Meowcate (./2) :
il s'avère beaucoup moins efficace que celui qui est demandé
S'est-on demandé pourquoi?
pal0uf (./8) :
Un problème des génériques est qu'ils peuvent contenir jusqu'à 20% de moins ou 25% de plus de principe actif.
Pen^2 (./9) :
tolérance plus large sur le dosage
Non. Et non.

Les médicaments génériques sont soumis aux mêmes contrôles et aux mêmes sanctions que les originaux. Lorsqu'il est indiqué sur la boîte: "28 comprimés à 50 mg", alors il y a 28 comprimés à 50 mg.
Evidemment ce n'est jamais 50 mg TOUT PILE, mais à ce niveau là la marge est la même que le médicament soit original ou générique.

Les fameux 20% concernent la bioéquivalence. 20% c'est aussi la tolérance de bioéquivalence entre deux lots de la spécialité originale.
pal0uf (./8) :
le pharmacien ne nous demande bien sûr pas lequel on veut
A toi de lui dire alors.