3739Close
NhutOn the 2015-08-27 at 11:54am
Folco (./37) :
on pourrait bien faire une allergie
Le problème du conditionnel c'est que ça couvre une plage comprise entre 0.00000001% et 99.999999999%.

Dans les sciences "humaines", la certitude de 100% n'existe pas. Ton médicament original pourrait te donner des maux de tête, il pourrait te niquer les reins, il pourrait te faire une décompensation cardiaque, il pourrait te nécroser le foie, il pourrait te rompre ton tendon d'Achille, il pourrait te rendre sourd... Sérieux? Sérieux. Lis la liste des effets indésirables potentiels, elle est dans la notice. Si tu es dans le genre parano, ne prend plus aucun médicament car aucun d'entre eux n'est sûr à 100%. Même pas l'aspirine ou le paracétamol. Les médicaments c'est pas des panacées universelles qui enlèvent de façon magique les maux de ton corps. C'est toujours une affaire de balance bénéfice/risque. On estime qu'il est moins dangereux de prendre un médoc pour le coeur que de rien faire et risquer la fibrillation à tout moment. C'est moins risqué de prendre un Ventolin que de laisser l'asthme nous comprimer les poumons.

Maintenant tu as la liste des excipients dans chaque notice, regarde si tu as une sensibilité à l'un d'eux et débrouille-toi après grin Sache juste que les firmes essaient de mettre les trucs les moins sensibilisants étant donné qu'ils veulent vendre au plus grand nombre. Ils vont pas te mettre du gluten radioactif extrait de porc. C'est pareil pour toutes les saloperies qu'on met dans ta bouffe: les exhausteurs de goût, colorants, conservateurs... Tu t'en enfiles par quantité énorme tous les jours, tu pourrais bien faire une réaction aussi. Mais je sors du débat.

J'ai déjà bossé dans plein d'officines différentes et délivré des centaines voire des milliers de boîtes. Je n'ai jamais eu de retour négatif. Je pense que si dès le début on t'avait prescrit un générique pour ton traitement la pilule serait beaucoup mieux passée (si j'ose dire).
Folco (./37) :
tu dis toi-même le contraire
Pas spécialement.

Deux moteurs de voiture différents peuvent avoir exactement les mêmes performances (vitesse de pointe, accélération, consommation) s'ils sont bien réglés. ça marche de la même façon pour les excipients. S'ils sont finement réglés et dosés, le principe actif aura un comportement similaire.
Folco (./37) :
comment être sûr que l'efficacité du médicament d'origine est toujours là si il n'y a pas eu à nouveau d'étude aussi poussée que pour l'original ?
Encore une fois, les études de bioéquivalence.

[img]https://www.sciencebasedmedicine.org/wp-content/uploads/2012/01/drug_levels_graph.gif[/img]

On administre à un sujet un médicament A et on mesure 3 paramètres: le C max qui est la concentration maximale d'actif dans le sang, le T max qui est le temps après lequel cette concentration est atteinte, et l'AUC (area under curve) qui est la quantité totale d'actif.
Puis après une certaine période on administre le générique B et on remesure les trois paramètres. Ils doivent avoir les mêmes valeurs à 20% près.
Et après on répète ces mesures chez un nombre élevé de sujets.

Ici les médocs A et B ont un comportement similaire, ils sont donc bioéquivalents.

Et la tolérance de 20% alors? C'est ça qui va entraîner une efficacité différente? C'est la même que celle entre deux lots de médicament original.