57Fermer
pedrolaneLe 30/01/2017 à 23:51
Nhut (./1) :
Produire de l'énergie soi-même
Sans bien sûr l'injecter dans le réseau électrique, sinon on doit payer une taxe de producteur. La taxe producteur coûte plus cher que l'électricité produite en trop et revendue. C'est ça l'arnaque des panneaux solaires cheeky
Je parle de placer un site de production, une batterie (probablement une au plomb de 12V) qui stocke cette énergie, un système de régulateur de charge qui coupe tout quand la batterie est pleine et un système qui régule la sortie en prises USB de 5V 2A. Un système fermé, indépendant et autonome. Ce système servirait à alimenter les appareils peu gourmands en énergie tandis que les plus gros seraient toujours raccordés au réseau classique. On pourrait imaginer éclairer une petite pièce ou un escalier avec des rubans de LED USB.


Fait sur ma cabane de jardin (pour ne pas la raccorder au réseau EDF et payer une taxe en plus), à l'aide d'une batterie 12v 26Ah, un régulateur de charge et un panneau solaire 12V 10W. ça me donne de la lumière et du jus dans des prises allume cigare, bien assez pour le temps que j'y passe. J'envisage même d'installer une pompe de bateau pour remonter l'eau de ma cuve de récupération pluviale vers l'arrosoir.
zikzak (./4) :
Tesla y travaille avec son Powerwall. Nissan recycle les batteries des leaf dans un produit similaire.


J'ai eu vent d'un data center visant une pseudo autonomie énergétique qui avait un partenariat avec Nissan (il me semble) et utilisait des batteries de Leaf qui n'avaient plus leur autonomie nominale pour stocker la sur-production d'électricité verte et la réinjecter plus tard
http://www.usine-digitale.fr/article/pres-du-havre-webaxys-inaugure-un-datacenter-alimente-au-solaire-et-par-des-vieilles-batteries-de-nissan.N398002