1433Close1435
SallyOn the 2009-10-12 at 10:49am
(suite du ./1431)
Mais bon je vais le redire : moult se prononce naturellement (ou normalement, logiquement, si tu préfères) /mu/ ; on pourrait imaginer que ce soit une exception bizarre certes, il y a souvent des exceptions tu as raison, m'enfin j'ai donné des raisons pour lesquelles je pense pas que ce soit le cas, et de plus le TLF confirme en commentaire ce que je pense, ainsi que le Littré cité en ./1406.

Or donc, la plupart des gens qui utilisent aujourd'hui le mot moult prononcent spontanément le l et le t. Pourquoi ? parce que le mot est suffisamment sorti de l'usage pour que la prononciation transmise disparaisse purement et simplement et qu'on se retrouve avec une prononciation artificielle reconstruite à partir de la graphie. C'est ni plus ni moins que ce que je dis depuis le début, peut-être que maintenant c'est plus clair...
Après, que l'Académie entérine la prononciation reconstruite, grand bien lui fasse, ça ne change pas le fait qu'elle le soit, ça ne fait que confirmer que le mot est bien sorti de l'usage presque totalement puisque la prononciation normale n'a (a priori) plus cours du tout. Pour me donner tort il faudrait trouver une vieille édition du dictionnaire de l'Académie qui dit déjà que le l et le t se prononcent et qu'il en a toujours été ainsi tongue
vince (./1432) :
et sinon, tu connais un mot français avec trois voyelles consécutives ?
oui (mais pourquoi cette question ?)