670672Close
GodzilOn the 2015-09-08 at 01:01am
Quelques anecdotes intéressantes sur les WonderSwan qui se livrent a moi.

- Quand une WonderSwan cherche a lire une zone mémoire (ou IO) qui n'existe pas, elle va lire 090h (pourquoi? aucune idée)
- La WonderSwan Black & White a bien une RAM interne de 0000:3FFFh, et de 0000:4000h a 0000:7FFFh il y a bien sur comme prévu du vide. Par contre de 0000:8000h à 0000:FFFFh elle va lire une série de FFh, étrange...
- La BootROM nettoie consciencieusement l'internal ram... Elle est bien tout propre a 0, en dehors de quelques octets a 0000:0400h (je vais y revenir)
- Les Color et Crystal ayant les 64K d'iRAM, la BootROM va mettre toute la ram de 0000:4000h a 0000:FFFFh a 90h
- La BootROM ne laisse que quelques octets dans l'IRAM, pour faire le jump final vers la cartouche. Le code est laissé a 0000:0400h, et ne sert qu'a verrouiller l'accès a la BootROM et donner la main au logiciel sur la cartouche.

Fait amusant, on a 3 type de WonderSwan, on a 3 code qui font la meme chose, mais pas pareil... grin

wNaw

Autant entre la B&W et la color/crystal il y a un avantage de taille (2 octets sont économisé) autant pourquoi le changement être la Color et la Crystal?
Ca peux au moins servir a une chose, différencier les deux version, sachant qu'aucune IO ne diffère entre les deux versions...