6971Close
EthanielOn the 2010-08-30 at 11:56am
nib ./68
Cela dit, pour ma part, le plaisir de l’analyse existe aussi bien en Java (analyse : comment faire une architecture esthétique ?) qu’en Asm (analyse : comment optimiser le code ?)
Par contre, mes projets Java persos n’atteignent jamais leur terme ultime (voire leur simple terme acceptable pour être utilisables), puisqu’une fois l’architecture implantée et son esthétique suffisamment belle à mes yeux (parfois au prix d’1 ou 2 réimplantations (quasi-)complètes), les détails restants (typiquement, l’IHM) me gavent…
C’est moins vrai en Asm dans la mesure où je considère un code suffisamment optimisé pour être totalement achevé (l’Asm, c’est pas fait pour faire de l’IHM).