6264Close
arnsyOn the 2010-04-08 at 09:11pm
./61 > Et la votre, de compréhension des autres, elle est où ????

Manifestement, ces gens sont pour la première fois amoureux et c'est leur première aventure. Grand bien leur fasse et je leur souhaite tout le bonheur du monde.
ça ne veut pas dire que je trouve pas certains "ridicules", mais j'ai été pareil et je me rappelle parfois avec nostalgie de tout ça.

J'ai plus de compréhension pour ceux qui aiment la vie à l'excès, avec tous les excès de glucose que cela peut causer, que pour n'importe lequel des blasés qui se permettent de critiquer d'un ton hautain sans jamais se remettre en question eux-même.



Je digresse, mais c'est la même pour la religion :
j'ai beau être athée et matérialiste, je suis incontestablement un ennemi de tous les gros cons froids qui veulent réduire la vie un un "phénomène chimique plat".
La vie est belle, poétique et magnifique. La vie est divine en elle-même et mérite en soit d'être vénérée.

Quand bien même on saurait tout expliquer scientifiquement, ça n'enlèverait rien au caractère merveilleux de la vie : La vie est là, c'est déjà magnifique. De même que la nature et tout le reste.
Incontestablement, c'est faire preuve de bêtise que de considérer que la science et le matérialisme comme opposée à la poésie. La vie est magnifique en elle-même, quand bien même c'est un amas de cellule




Et ba c'est le même comportement que vous avez pour ce topic : Avec un ton hautain, sans vous remettre en question 2 secondes, vous estimez que le comportement des deux personnes est pathétique et irrationnel. Certes il y a une part de ridicule et de dangerosité dans ces mièvreries (car ils peuvent se renfermer sur eux-même), de la même manière qu'il y en a dans les bigots fanatiques.
Mais par votre condamnation puérile et hautaine, vous devenez bien pire qu'eux, car à l'instar des "matérialistes religieux", vous faites une culture du "vide" autodestructrice.

Et, de fait, par votre absence de compréhension des choses magnifiques (et qu'il ne sert à rien de "refroidir") de la vie, vous vous ôtez ce qui distingue l'homme de la machine : La poésie dans vos actions.


En clair, si vous pensez que la vie, c'est juste fait pour se reproduire blablabla autant vous suicider et je comprend votre désespoir. Car vous avez oublié que même dans ce qui est expliqué il y a de la beauté.