48734875Close
juddhumOn the 2014-11-17 at 11:45am
Orion_ (./4871) :
les chiffres officiel ne sont valable que si les dépôts de plainte et le regards de la société est neutre.

Tout à fait...
Orion_ (./4871) :
ce qui est loin d'être le cas tant on nous rabâche que l'homme est un violeur et la femme une victime.

...énormément de femmes ne portent pas plainte, par honte également.

Impossible de quantifier quoique ce soit, donc. A moins de faire de la stat de comptoirs.
very (./4872) :
Les enquêtes de victimisation sont en effet plus utiles que les chiffres des plaintes (car énormément de mecs ne portent pas plainte suite à des violence physiques, genre après une petite baston à la sortie d'un bar ou du lycée, etc... ), mais une part de la violence hommes_x_hommes est relativement consentante des deux cotés et donc les gens ne reportent jamais. (même en sondage).


Je consulterais bien une "enquête de victimisation". Je suis également preneur.
very (./4872) :
80pourcent c'était malheureusement p-t trop exagéré, effectivement. Faudrait voir la part femmes->femmes de plus en plus élevée, aussi.


OK, idem. Vraiment, ça m'intéresse ce type de chiffres.
very (./4872) :
edit : les vols ça doit bcp lisser. Faudrait voir les atteintes à la personne par sexe, par exemple.


Selon une personne dans ma famille qui bosse au tribunal de Bobigny, les personnes les plus faibles "visiblement" sont agressées. Ça paraît évident, dit comme ça, mais c'est la dominante, et elle n'est pas QUE sexuelle. Cela dit, ce n'est que Bobigny et pas la France.