83Close85
squalylOn the 2011-06-26 at 02:08pm
Hippopotame (./74) :
Il faut se représenter la particule dans sa boîte comme de l'eau dans une bassine, avec des vagues à la surface. Mesurer, c'est comme plonger le doigt dans l'eau : on va effectivement se rendre compte du niveau d'eau là où on a mis le doigt, mais on va démolir tout le système de vagues.

Putain de bordel de love c'est génialissime ton analogie, je veux baffer tous les profs de MQ qui ont pas osé nous dire ça avant love
Hippopotame (./74) :
Une fois qu'on a fini de mesurer, donc d'interagir, ben la fonction d'onde va petit à petit se réétaler...

On peut voir ça avec tes trucs matlab? grin
Hippopotame (./79) :
Au moment où on fait la mesure, la fonction d'onde 901.png est projetée sur l'un des états purs 32177.png

moi j'aimerais savoir pourquoi. Dans l'analogie, pourquoi mettre le doigt dans la bassine produit une projection. Parce qu'on favorise certains modes propres en en éliminant d'autres? J'ai un peu de mal à établir le lien entre la définition d'une position et la notion de dirac, ça me parait un peu arbitraire.

OK en fait ce qui me coince c'est que pour l'énergie on a une somme finie d'énergies "pures" possibles et qu'on en fait une somme d'harmoniques.

Pour la position c'est une décomposition de fourier continue, je sais que ça existe, mais c'est pas facile de faire une analogie avec le cas de l'énergie confus
Hippopotame (./79) :
Et de toute façon c'est un peu louche de dire qu'une fonction est une somme de diracs coefficientés.
Oui celui là il m'a fait un peu tiquer, mais bon si on les prend assez serrés ça me dérangeait pas d'atteindre une limite continue grin j'imagine qu'il faut des définitions mathématiques plus rigoureuses et c'est là qu'on a besoin des distributions c'est ça?