4749Close
FELYXOn the 2012-02-16 at 09:22pm
Si je peux me permettre j'ai travaillé avec les services de redressement fiscal et ce que je lis c'est assez éloigné de la réalité de terrain.

Bien sûr que non que les inspecteurs des impôts ne sont pas des pervers qui ont la bave aux lèvres à l'idée de redresser.
Ensuite il faut faudrait au moins connaître l'organisation des différents services fiscaux pour comprendre qu'il n'y pas une politique de redressement unique et monolithique.

Les brigades en charge du contrôle des boites n'ont pas du tout les mêmes objectifs que ceux qui s'attachent à contrôler les particuliers. Je n'ai jamais vu que les inspecteurs fiscaux étaient payés comme des commerciaux en variable!! le rapport cité est-il vraiment sérieux?

Ensuite, si le redressement a effectivement une dimension répressive au regard des fraudes avérées, le contrôlé n'est pas présumé coupable comme il est écrit de manière caricaturale car le dédale fiscal est tel que l'erreur de bonne foi est statistiquement bien plus avérée que la fraude préméditée. Il ne faut pas confondre non plus mes majorations et les pénalités car ce sont 2 choses différentes: dans un cas c'est automatique s'il y a redressement et dans l'autre cas c'est lorsque l'inspecteur constate une fraude intentionnelle.
Une fois de plus ce qui est relaté plus haut me parait bien léger...

Les inspecteurs sont des gens qui ont dans leur boulot des objectifs à atteindre comme vous et moi sûrement mais ils ont aussi une déontologie à respecter strictement et prrétendre qu'ils font n'importe quoi et à leur tête c'est vraiment ridicule.

Certes comme partout il y a sans doute toujorus moyen de trouver des brebis galeuses qui contourne les règle mais de là à lériger comme la norme...
Même si c'est toujours plus facile de se réfugier dans des raisonnements simplistes , les généralisations telles que ce que j'ai pu lire sont plutôt navrantes sad et je dis ça n'allez pas croire que j'adore le Fisc mais faut être un peu sérieux avanr de balancer n'importe quelle carabistouille super bidon...

Là ou par contre il y a matière à se désoler c'est plutôt sur notre systéme fiscal et notamment sur le revenu. En Finlande, l'impôt est prélevé à la source et ce qu'on reçoit c'est son salaire net de toute taxe: pas besoin d'avoir à provisionner l'IR, la taxe d'habitation et la taxe foncière.
Pour tous les salariés c'est complètement transparent et d'ailleurs dans ce pays, on est pragmatique: on négocie à l'embauche un salaire net et non pas un brut pour après avoir à se pastiller le calcul de ce que ça donnera en net...

Un simple exemple qu'au lieu de faire simple et clair, chez nous c'est inutiiement compliqué.