30Close32
ZephOn the 2011-11-08 at 08:59am
nitro (./30) :
J'aime pas les .d non plus, du coup j'utilise "-MF $(@D)/.$(@F).d" pour en faire des fichiers cachés, c'est moins moche.

Pas con smile (mais je suis sous Windows, donc pas possible non plus :/)
Dans mon cas je ne pourrais pas n'avoir qu'un seul fichier, parce que ça veut dire le regénérer complètement à chaque compilation, et donc reparser tous les fichiers sources. Il se peut que ça soit assez couteux, pour les projets qui contiennent beaucoup de fichiers. L'avantage avec les .d indépendants c'est que ça ne fait que le strict minimum à chaque fois.

Oui, je pensais ne pas le régénérer à chaque compilation ; les dépendances ne changent pas aussi souvent que les fichiers, du coup ça ne me gêne pas de devoir les créer à la main (avec une règle "depends" par exemple) si ça permet de les conserver dans un seul dossier.

Mais tant pis, faute de mieux je reste sur la solution des .d (non masqués sad).

[edit] Bon, finalement j'ai fait autrement : les .d et .o sont générés dans un dossier "obj" au même niveau que "src". Le makefile est obligé de créer des répertoires pour conserver la même arborescence, mais ça m'évite de pourrir "src" avec trop de fichiers temporaires.