12Close14
XimoonOn the 2013-10-28 at 10:15am
Comme montrollois, je recommande le film. Je n'ai pas vu le temps passer et j'en ai pris plein la vue. Une vraie bonne surprise.
montreuillois (./1) :
Je ne sais pas s'il existe en 2D, j'étais pas chaud pour la 3D, mais là... ça le fait, vraiment. D'ailleurs en imax ça doit bien poutrer aussi.


pencil Jusqu'ici, à part Avatar et Tron 2 (et hors films d'animation), je n'avais été convaincu par aucun film en 3D/relief. Et pour le coup, le relief dans Gravity apporte un réel "plus" pour immerger le spectateur dans le film, que ce soit lors de scènes à la première personne ou à d'autres moments du film qui en mettent plein les mirettes.
GoldenCrystal (./3) :
C'est vraiment si intéressant que ça un film ou des gens sont bloqués dans un espace clos ? (Après avoir vu Buried, je me méfie…)

Pour le coup c'est tout l'opposé de Buried, puisque le film se passe dans l'immensément ouvert, à l'opposé du cercueil de ce film (j'étais vraiment mal en sortant du cinéma quand j'ai été voir celui-là d'ailleurs (tiens, j'imagine bien Buried 3D tritop)). Dans le genre film qui rend claustrophobe, il y a aussi Lebanon qui est pas mal: tout se passe du point de vue d'un jeune militaire dans un tank pendant la guerre du Liban de 1982.
zikzak (./4) :
dans lequel les russes ont merdé grave

Russe ou autre, ça arrive. Il n'y a pas si longtemps, les Chinois ont descendu l'un de leurs satellites avec un missile, générant un nuage de débris.

D'ailleurs, la problématique des débris spatiaux est réelle, et la réaction en cascade a été théorisée par Donald Kessler dès 1978, et nombre de scientifiques et responsables d'agences spatiales s'inquiètent de ça. Il est désormais très difficile en Europe d'obtenir l'autorisation de lancer un satellite sans démontrer qu'il tombera tout seul après un temps donné (typiquement 20 ans), ou alors sans l'équiper d'un système de déorbitation.

L'agence spatiale européenne est en train de tenter de monter une mission pour démontrer la faisabilité d'un système de satellite nettoyeur (des Suisses sont aussi sur le coup), j'étais jeudi dernier à une conférence qui a abordé le sujet et les slides sont disponibles ici (session du 24/10/2013 "High Performance Computing for GNC", pour les intéressés).
zikzak (./4) :
les chinois ont des stations qui battent de l'aile.

Toutes les stations (et les satellites) en orbite basse perdent de l'altitude (principalement à cause des frottements dûs à l'atmosphère, très peu dense à cette altitude mais non négligeable) et doivent être régulièrement réhaussés si elles ne veulent pas entrer dans les couches les plus denses de l'atmosphère et tomber pour de bon. Il n'est pas surprenant qu'une station aussi faiblement fréquentée que la chinoise soit plus rarement remontée, maintenant OK, que ça arrive juste à ce moment est pratique pour le scénario.

Et après, oui, il y a des libertés prises notamment avec les différentes orbites, mais on s'en fout, c'est très chouette à regarder. Cf http://en.wikipedia.org/wiki/Gravity_(film)#Scientific_accuracy