4143Close
GodzilOn the 2014-05-27 at 02:21am
Et encore, le C est capable du polymorphisme...

Un simple programme en Grolec:

b|a|n|r|£b-n,3|?a|?n|!a,b|£b,1|µ|!+r,a,r|{b

Calculer la racine n de a

La syntaxe était la suivante :

Caractères de base :
, -> Séparateur de paramètres
| -> Séparateur d'instruction

Instruction générales :
var     -> Definition d'une variable
&chn,vam -> l'inverse
£tst,x     -> fait le test de l'opération tst. Si le resultat est nul, les
            x prochaine(s) instruction(s) est(sont) executer, sinon elle(s)
             est(sont) ignoré(s).
µ        -> Terminer le programme (sinon sa boucle !)
@chn,param1,...,paramn  -> lance le programme GROLEC chn (Les params doivent
                           etres defini dans le programme lancé sinon une
                           erreur risque de se produire.)

(Note :---: Lors de la declaration d'une variable, celle ci est mise à zero)

Intruction en interraction avec l'utilisateur :
#val       -> Affiche val
#chn       -> Affiche chn
?var       -> Demande une valeur et stoque dans var
?          -> Demande une valeur et stoque dans la zone temporaire (Cette
              commandes est plus puissante car ne nécéssite pas de variable)

Instruction d'opération :
+val,val -> Addition
-val,val -> Soustraction
*val,val -> Multiplication
/val,val -> Division
}val     -> incrementer val
{val     -> decrementer val
[val     -> décalage à gauche de val
]val     → décalage à droite de val


Les foteux sont d'époque

L'interpreteur est en pascal (eek) daté du 6 janvier 1990 mais un PC a du foirer dans la chaine de transmission. un ZIP qui contient tout ca lui date du 9 Juin 2000 ce qui est deja plus probable. En 2010 j'avais apriori eu une tentative de refaire l'interpreteur en C, mais la flemme etant qu'il n'a jamais aboutit grin