1921Close
Kevin KoflerOn the 2015-11-24 at 03:08pm
PpHd (./13) :
Ce qui me fait chier avec cmake (en tant qu'utilisateur) est:* il est pas installé sur la machine, il faut donc l'installer avant d'installer l'application,
Les temps ont changé… De nos jours, soit c'est une machine de développement, alors il y a de fortes chances que CMake soit déjà installé, soit ce n'est pas une machine de développement, alors il y a des chances que même make n'y soit pas.
* s'il est installé, il est pas installé avec une version suffisamment récente, il faut donc le réinstaller avant d'installer l'application,
Build                                     Tag                   Built by
----------------------------------------  --------------------  ----------------
cmake-3.3.2-1.fc22                        f22-updates           orion
Pas assez récent? wink (Bon, la version dans F21 commence à dater, mais F21 est à 1 semaine de sa fin de vie.)
* la méthode pour installer autre part que dans /usr/local est un hack sauvage (mettre une variable globale dans le nom m'échappe tout le temps) plutôt qu'un joli "--prefix=....".
-DCMAKE_INSTALL_PREFIX=, je ne vois pas en quoi c'est pire que --prefix=.
* pas de commande "--help" pour savoir quelles options existent pour la configuration.
Options globales: cmake --help-variables
Options du projet: ccmake ou cmake-gui
Ce qui me fait chier avec make (en tant que développeur) est :* utilisation des dates pour savoir s'il faut rebuilder. Il vaudrait mieux faire un test sur le CRC+SIZE du fichier coupler avec une base de donnée (stockant aussi les options de build) pour savoir s'il faut rebuilder,
Le problème des checksums est le risque de collisions.