22592261Close
XimoonOn the 2017-05-19 at 11:08am
Après avoir entendu plusieurs journalistes en débattre hier, il y a de bons arguments des deux côtés. Côté Elysée, on veut éviter un harcèlement médiatique qui détourne les sujets, notamment en interrogeant le président sur des sujets nationaux lorsqu'il est à l'étranger (ce qui ne se faisait pas, mais qui est devenu à la mode ces deux derniers quinquennats), et qui est surtout fait par les chaines d'info en continu (et autres journalistes "de surface", qui sont là pour faire de l'audience et pas pour creuser, par opposition aux plus grandes chaines ou journaux qui ont de réels experts à envoyer). Côté journaliste on ne veut pas être bridé.
Je pense que la façon était mauvaise en effet, mais qu'il ne faut pas faire de procès d'intention d'une part comme de l'autre et que tout ça va se réguler tout seul et qu'on n'en parlera plus dans deux semaines.