652Close654
NhutOn the 2024-04-09 at 10:56pm
Zerosquare (./648) :
Sachant que, directement ou indirectement, aujourd'hui à peu près toutes les industries ont besoin de semi-conducteurs pour continuer à fonctionner. Donc la priorité sera donnée aux secteurs critiques : défense, santé, alimentation, etc. Les autres feront ce qu'ils peuvent avec ce qu'il restera.
On peut voir le côté positif de la chose: on va arrêter de fabriquer de la merde électronique genre des tests de grossesse avec écran LCD ou des aspirateurs connectés qui servent à rien parce que le support fabricant a été arrêté.

Zerosquare (./648) :
À titre individuel, je vois pas trop ce qu'on peut y faire, à part suivre les conseils généraux de ce topic pour être moins dépendant de la disponibilité des produits et services externes.
Favoriser le marché de l'occasion et faire durer les appareils qu'on possède déjà au lieu de trouver n'importe quel prétexte pour racheter? Réparer au lieu de jeter? Favoriser l'achat de matériel qui embarque le moins d'électronique possible? Genre une lampe à interrupteur manuel plutôt que la même lampe avec des capteurs de proximité et une connec wifi.

On pourrait aussi se mettre au retrogaming au lieu d'acheter de nouvelles consoles cheeky Ou apprendre à utiliser Collapse OS, l'OS qui marche sur de l'électronique de récup' grin

Au final c'est diaboliquement simple: les individus, entreprises et pays qui dépendent le moins de l'électronique sont ceux qui vont s'en sortir le mieux.
Qui en dépendent le moins ou qui le gèrent mieux: réparation des appareils, amélioration des ordis au lieu de simples rachats, espacer les renouvellements de parcs informatiques, etc.