Close2
NhutOn the 2018-08-13 at 05:01pm
[aucune photo n'est à moi, j'ai tout piqué sur le net embarrassed]

J'ai toujours voulu un petit projecteur, depuis une quinzaine d'années. Je sais pas pourquoi. Sûrement parce que j'aimais bien les soirées cinéma, et puis avoir un écran géant projeté sur un mur ça possède un certain charme.
Mais le gros problème des projecteurs c'est la durée de vie de l'ampoule par rapport à un téléviseur classique, et son prix. Des fois j'oublie tout simplement d'éteindre ma télé (elle a des noirs très profonds), ou je m'endors devant. Des heures de vie d'ampoule gaspillées.

Entretemps j'ai eu un téléviseur Full HD de grande taille. L'intérêt d'un projecteur s'amenuisait.

J'avais quand même envie d'essayer, juste pour voir. C'est devenu un caprice plus qu'une réelle nécessité.
Il était donc naturel que je m'oriente vers un projecteur à LED à très bas prix. J'ai choisi le Excelvan YG-300 (35€ fdpin sur ebay, livré d'Allemagne).

Pour le prix je ne m'attends évidemment pas à des miracles grin C'est important de ne rien attendre de ce projecteur.

hqdefault.jpg

Il est donc très très compact et très léger. Il rentrera facilement dans n'importe quel sac à dos pour être emporté en voyage.
Il a aussi une télécommande, pratique pour pas devoir jongler avec les boutons présents sur le projecteur. On peut accéder à toutes les fonctions du projecteur avec ces boutons mais c'est franchement plus ergonomique et confortable avec la télécommande. Sachez juste qu'elle n'est pas essentielle si un jour vous tombez sur un exemplaire d'occasion à poil.

Il est alimenté par un transfo de 12V 1.5A, mais il peut aussi être alimenté en USB (dans ce cas il faut une source de courant - transfo ou batterie - qui débite du 2A). Bien entendu en USB la luminosité sera moins forte.
Il existe deux modèles de YG-300: celui avec batterie intégrée et celui sans batterie intégrée. Ils sont absolument identiques à l'extérieur et seul le marquage sur la boîte permet de les distinguer. Et quand le fabricant a oublié de faire le marquage bah... Il vous faudra expérimenter ou carrément démonter le bazar pour voir cheeky



Au niveau des petits détails, il y a un trou de vis sur la face inférieure du YG-300 pour pouvoir le placer sur un pied standard d'appareil photo. Sympa.

maxresdefault.jpg

Le YG-300 chauffe beaucoup, heureusement le petit ventilateur sait se faire discret.
Le projecteur intègre un petit haut-parleur qui va relativement fort mais qui n'est pas de grande qualité. Il dépanne toutefois. Pour les plus exigeants il y a une sortie casque pour y brancher soit des écouteurs soit des hauts-parleurs externes.

Passons à la connectique.

1461571821771836.jpg

Cet appareil supporte en entrée:
- le HDMI
- le composite avec le câble adaptateur fourni (attention, le pinout n'est pas du tout le même que celui d'un Raspberry par exemple)
- l'USB
- les cartes Micro-SD

J'ai testé avec un Raspberry Pi 1B+ qui fait tourner Pico-8 via PicoPi.
La différence entre le HDMI et le composite ne se voit pas tant que ça. Enfin si ça se voit mais c'est pas aussi flagrant que sur un vrai téléviseur. Déjà parce que le Pico-8 tourne à une très faible résolution (128 x 128), aussi parce que la résolution du projecteur n'est que de 320 x 240 et enfin parce qu'on galère à faire la mise au point manuellement surtout à grande distance (je parle de quatre mètres).

yg8.png

La qualité d'image bah... Je vais commencer par ce qui fait le plus mal: 320 x 240 de résolution. C'est ce qui apparaîtra au final sur la toile,quand bien même le YG-300 se targue de pouvoir prendre du 1080p en entrée (ne vous laissez pas avoir!). ça limite énormément l'utilisation. Jouer à la PS3 ou à la Xbox 360 dessus serait insultant pour les graphistes. Faire une présentation avec vous vaudra un licenciement direct. Regarder un film est possible, mais vous perdrez énormément en détail.
Au final je pense que l'utilisation la plus adaptée c'est le retrogaming. Une NES en composite passe parfaitement par exemple. Ou un de ces clones de Megadrive-tout-en-un dans la manette. Ou encore une NES Mini connectée en HDMI. Je pense que la N64 passerait encore bien dessus, mais je n'irai pas plus haut grin
Passer des dessins animés est aussi une utilisation possible.

A condition qu'il ne fasse pas trop clair. La luminosité est relativement faible même si je la trouve suffisante. J'ai peut-être eu de la chance de tomber sur un appareil très correct (avec les produits chinois c'est toujours une loterie qualité) à moins que je ne sois tout simplement trop indulgent. Dans tous les cas il vaut mieux que la pièce dans laquelle on projette soit un poil sombre.

Le recul minimal est d'environ 1 mètre. Au maximum je sais pas trop étant donné que je suis limité par mes murs, mais j'ai réussi à avoir une image plus ou moins nette avec près de quatre mètres de recul. Bien entendu plus on est près et plus l'image est nette et lumineuse.

Le projecteur est aussi capable de lire des fichiers mp3 (j'ai pas testé, vu la qualité audio), de visionner des images et de lire des vidéos stockés sur une clé USB ou une carte Micro-SD.

Petite option sympa: on peut inverser l'image horizontalement ou verticalement suivant les positions du projecteur et de la toile.

Donc au final le YG-300 ne présente un réel intérêt que pour les férus de retrogaming qui voyagent. Ou pour des soirées retrogaming multijoueurs. C'est déjà pas si mal grin