71Close73
The_CUrEOn the 2021-02-03 at 02:43am
Cette étude elle-même ne voulant strictement rien dire si tu ne prends pas en compte les tranches d'âge et de vécu et les classes+CSP couvertes par l'échantillonnage.
Or les sites de rencontres eux-mêmes mentent sur la teneur exacte de leur public...

Quant à ta remarque sur "le black" en vérité plus personne ne réagit vraiment.
Les producteurs font ça parce que l'ambiance politique le réclame, mais c'est un jeu de dupes entre une poignée d'assos à peine représentatives et des cadres dirigeants qui pensent uniquement à travers des sondages d'opinions et des projections d'audimat.

Heureusement aussi on a de bons acteurs noirs qui arrivent à ne pas être "le black".
D'un autre côté la production est foutue d'avance et ne mérite en vérité pas d'être regardée.

L'erreur majeure de notre temps est de considérer la surproduction de fictions et de spectacles comme la nouvelle mythologie éducative, analogue aux anciens contes, légendes et gestes des griots, ménestrels et autres conteurs.

Non, nos fictions modernes, à cause de leur orientation vers le prêchi-prêcha et le fait qu'elles mélangent activisme dans l'air du temps et pronostics d'audimat, généralement sont bien plus vides que les gestes du passé.
Seules quelques fictions surnagent par leur capacité d'évocation ou simplement par leur capacité à rapporter un témoignage sans verser dans le mélo manichéen.


Mais là c'est intéressant tu pars sur un domaine précis, le spectacle, qui est un des domaines les plus factices et où le talent peut parfaitement ne rien vouloir dire, et tu généralises abruptement au reste du monde.