144Close146
NilOn the 2007-08-05 at 05:14pm
Bon, je l'ai fini sans avoir internet sous la main... quelques impressions à chaud : (attention, ça spoile sévère)
Au niveau de l'organisation des événements, je l'ai trouvé plutôt pauvre. Le fait qu'on se retrouve avec un semi huis-clos HHR n'est pas pour rien dans ce sentiment, il manque un grand nombre de paramètres qui rendaient les autres volumes plus "intéressants". Ce qui est surprenant, c'est que même dans cette conformation, je n'ai pas forcément ressenti de forte oppression (ils sont seuls, isolés, mais pas enfermés). En outre, le déroulement temporel est très étrange. Comme si JK Rowling s'était sentie obligée de sauter des semaines et des mois pour que ça corresponde à une année scolaire.
L'intrigue est aussi tirée par les cheveux par moments (le coup de l'Albanie et du fait que non, finalement c'est à Hogwarth... c'est peut-être logique, mais ça rend les choses un peu trop simples).
Ca m'amène à un autre point : le monde de la sorcellerie semble réduit exclusivement à la Grande Bretagne. En dehors de quelques évocations, c'est comme si rien ne se passait à l'extérieur.
Par rapport au dénouement, c'est assez consensuel (un peu trop à mon goût), mais finalement bien amené (même si je regrette que mon personnage préféré - Lupin - ait dû périr au combat).
Je regrette que Neville n'ait pas été plus impliqué (enfin, pas au niveau des actions, mais au niveau littéraire ; le choix de se focaliser sur Harry Potter exclusivement permet d'imaginer un tome 7bis qui suivrait Neville et la vie à Hogwarth) ; cela dit, il rend la prophétie réelle dans ses deux possibilités (que l'élu soit Harry ou Neville), puisqu'il est, dans un certain sens, celui qui achève Voldemort (j'avoue que j'espérais une surprise encore plus forte à ce niveau... que Harry meure et que Neville soit "the chose one" ou quelque chose du genre).
Concernant l'épilogue, ce n'est pas qu'il soit pauvre qui me dérange, mais qu'il soit sans réelle surprise (cela dit, j'ai l'impression que j'ai dû manquer quelque chose, je n'ai rien lu qui se rapporte aux métiers qu'exercent HHR).