1

2

top Jusqu’à opr 5563 pour les soupapes d’échappement http://www.ckc.dk/cgi/vf?fr?MIC01230?1-1241-35-1
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.

3

Yep, à ce prix faudrait sauter dessus, en vue de reconditionner un Diesel un jour.
Je n'ai pas de Diesel, sinon j'aurais déjà envoyé les sous.
avatar
14E 88 / 14E Evasion 89 / 16TGS Evasion 90

4

Ça ne fait pas partie des pièces à problème ou pas encore.
Reconditioner un XUD financièrement j'en pas trop l'intérêt, on trouve tout un tas de moteur voir même caisses au bout du rouleau à des tarifs bien plus avantageux qu'un reconductionement.

Tu change les joints spi et normalement tu es tranquille pour un moment.
avatar
Avant tout la passion de la BX .
Les clubs mon merci j'ai vu ce que cela donne !

Au quotidien: une Ourane, Evasion Image 1.9D, XM exclusive turbo D12.
Au musée:TZD turbo 90 full accessoires, Évasion 93, Millésime 91 et 93 probablement une des dernières. Chantier en cours : RD 87 Ambulance Bernard collet et RD 89 évasion blanc crémant.
Projet future : Il me faut un break bleu sirène.

5

Yep LoloBX, même avec des soupapes neuves à ce prix quasi cadeau, ça ne justifie pas l'ouverture complète d'un moteur qui marche encore, on est bien dakodak !

Ça peut rester intéressant de les avoir sous le coude, dans le cas par exemple d'un moteur que tu connais bien, en bonne forme globale, et qu'il faut déculasser un jour à cause d'une fuite au joint de culasse. Là le boulot de décapsulage est déjà fait de toute façon, et tant qu'à avoir la culasse en pogne, ça serait ballot de refermer tel quel après uniquement le resurfaçage. Généralement, on en profite pour rectifier les soupapes et leur siège, et là ça devient carrément intéressant d'avoir un jeu de soupapes neuves de souche payées vil prix, à poser au remontage. Tu vois l'option, ça devient intéressant là, non ?

Financièrement, on ne gagne pas grand chose, ça dispense du coût de la rectif des soupapes d'origine, contre le coût des neuves, = ici environ kif. Mécaniquement, on repart avec des soupapes avec des tiges aux cotes origine, donc voilà un poil de jeu de regagné dans les guides, si ceux-si sont encore valides. Pis on gagne du jeu aux pastilles, alors que souvent le jeu va en réduisant avec l'usure, vu que les soupapes s'enfoncent dans les sièges. Et un jour, ça ne ferme plus.
Sur les motos à pastilles c'est souvent un problème : le fabricant ne propose pas de pastilles en-dessous d'une épaisseur X, il faut les faire rectifier ensuite, peu d'ateliers de rectifs veulent faire ça.

J'en avais apporté une vingtaine de ces pastilles une fois, à un atelier de rectif qui voulait bien travailler des trucs un peu à la demande. Et le rectifieur m'avait expliqué pourquoi il rechignait à en rependre, c'était folklo ! Il m'avait montré comment il faisait : les pastilles posées à plat sur l'étau magnétique de la rectifieuse plane (je suis passé par cette filière, huit heures de machines outils hebdo, quand j'étais p'tit... ) , et quand il avait approché la meule de la bécane, afin de zéroter la première passe, la meule qui tourne à wouatte kilomètre-heures avait accroché la première pastille, et avait envoyé gicler toutes les pastilles qu'étaient posées à la queue-leu-leu sur le plateau magnétique, en rafale dans tout l'atelier à la vitesse du Grand Vé ! Schtrakk, façon mitrailleuse ! Les autres collègues dans l'atelier, n'avaient pas trop apprécié le mitraillage il parait.. La raison, disait le rectifieur, c'était que les pastilles étaient dans un acier très peu magnétique, ça il ne s'y attendait pas, donc l'étau magnétique n'avait pas suffi à les maintenir. Pour les autres, ça l'obligeait à prendre plein de temps pour les caler, mais c'est chiant comme vous devinez, car il faut un système de calage qui soit plus fin que les pastilles elle-mêmes, pour pas que la meule de précision ne bute sur le système de calage adopté.
Bref il me les avait faites quand même mes pastilles (1100 XS et 650 XJ Yam, pour ceusses qui veulent savoir), mais il m'avait dit n'y reviens plus !

Et j'allais oublier : ma demande au rectifieur, ne consistait pas juste à lui demander d'amener toutes mes pastilles à la même cote, après qu'il les avait toutes envoyé gicler par l'atelier et qu'il avait bien voulu finir le boulot quand même la fois d'avant... Comme expliqué, ce qui était introuvable, c'était les pastilles d'origine sous disons 3,00mm d'épaisseur (je ne me souviens plus la cote exacte, mais vous avez l'idée). Or ma pomme, vous avez deviné, je voulais toute une panoplie de pastilles amincies pour mes réglages de jeu futurs, sur des moteurs à enfoncement de siège prononcé. Et après rectif de sièges et soupapes, au besoin.

Et donc, je lui avais dit, -> tu m'en descends une première paire à 2,95, celles-là tu les enlèves c'est fait, tu descends les autres à 2,90, tu en enlèves deux, tu descends les autres à 2,85, et ainsi de suite jusqu'à je sais plus combien 2,65 peut-être, ce qui représentait une belle accumulation de manipes au final ! Et avec des pastilles qui ne veulent pas gripper l'étau magnétique de la rectif' plane... Il l'avait fait.

Si vous voulez l'adresse, c'est Sauvanet à Clermont-Ferrand, c'est des bons.
avatar
14E 88 / 14E Evasion 89 / 16TGS Evasion 90