37170

Désolé sad

Pen² > tu sors grin
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

37171

avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37172

37173

C'est moche en effet... d'un autre côté, je ne vois pas d'équivalent français qui soit court...
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

37174

rociser ? quitte à franciser autant prendre le sigle français..

37175

a6Nj8Xe_700b.jpg

37176

🤣
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37177

37178

37179

aQ17vZw_700b.jpg

37180

grin


37181

avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

37182

37183

Le complexe français écoule ainsi en vingt jours ce que la centrale de Fukushima Daiichi voudrait rejeter en… vingt ans.
super :/
https://www.liberation.fr/checknews/2020/01/28/que-sait-on-de-cette-video-d-un-pompier-se-prenant-un-tir-de-lbd-dans-la-tete_1775786

37184

Ces rejets (en France) ne sont RIEN comparé à la radioactivité naturelle des mers et océans...
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37185

avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

37186

> Ces rejets (en France) ne sont RIEN comparé à la radioactivité naturelle des mers et océans...

ou pas

fr.wikipedia.org/wiki/Tritium_dans_l%27environnement
L'usine de la Hague est une des sources mondiales les plus importantes de tritium en mer : malgré la forte capacité de dilution du tritium dans l'eau, il est évalué à 3 à 30 Bq/l près de l'usine, soit 15 à 150 fois plus que la moyenne

fr.wikipedia.org/wiki/Tritium
Le 17 octobre 2012, l'ACRO a relevé39 110 Bq/L de tritium en mer dans la Baie d'Écalgrain, près de l'usine AREVA de La Hague, contre habituellement moins de 27 Bq/L à cet endroit (et jamais plus de 33,3 Bq/L en dix ans de mesure à Goury (1998-2007) selon l'IRSN) pour un fond naturel d'environ 0,1 Bq/L

la demie vie n'est que de 12 ans, attendre qq décennies ne me parais pas du luxe.

pour fukushima :
860TBq -> 860000000000000 Bq
1,18 million de mètres cubes -> 1180000000 l
860000000000000/1180000000 = 728813 Bq / l

certes pas encore "dilué" dans la mer mais loin d'être anodin ...



l'oms indique une valeur de 10000Bq/l pour de l'eau potable, en france c'est le même taux mais avec un indice de qualité à 100Bq/l
la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité demande elle une baisse du taux maximum à 10Bq/l
Tritium dans l'eau : « Aucune raison de paniquer mais beaucoup de raisons de se mobiliser »Reporterre, le quotidien de l'écologie Plus de 6 millions de personnes en France boivent de l’eau légèrement contaminée au tritium, un élément radioactif. Pour Corinne Castanier, responsable Réglementation et radioprotection au sein de la Criirad, cette pollution « ne doit pas nous paniquer », mais nous alerter et nous mobiliser. Mercredi 17 juillet, l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) a publié une carte de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine. Les données lui ont été fournies (...)




37187

L'article d'origine:

En France, le site de retraitement de la Hague en a rejeté, lui, en 2018... 11.400 TBq selon Orano, qui précise dans son rapport environnemental que la limite autorisée sur le site français est de 18.500 TBq.

Le probleme avec le nucléaire c'est qu'il y a plein d'unités qui ont des significations tres differentes.

La, la hague refjete tous les 20 jours la meme quantitée stocké a Fukishima, et ils veulent rejeter sur 20 ans cette dit quantité, c'est a dire ~1300x plus lentement que ne le fait la hague!

Sachant qu'en plus comme tu le dit la demi vie est de 12ans, quand environ la moitié aurait été relachée, la radioactivité aura diminié de moitié, donc ce qui reste a rejeter n'est plus que le quart de la radioactivité originelle.
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37188

ce n'est pas parce que l'on fait bien pire qu'il faut pour autant le faire, pour nous comme pour eux

tout rejeter dans 20 ans me parais raisonnable, de toute façon les emplacements des réservoirs ne devraient pas être réutilisés d'ici la si on les dégage ?

37189

Autant le chiffre en Bq semble impressionnant, comparé a la radioactivité totale des océans c'est en vérité pas plus qu'une goûte**

Et si il veulent en disperser c'est justement pour pouvoir réutiliser les citernes en questions plutôt que devoir en construire encore et toujours plus. Au rythme de collecte actuelle, il vont bientôt se trouver a court de place.


D'ailleurs ce qu'ils comptent faire c'est, contrairement a la Hagues, d'en rejeter à plusieurs endroits pour diluer des le départ ce qui est rejeté.


** Un Bequerel c'est une désintégration par seconde, une valeur de 1 est une valeur ridiculement faible. Un homme de 70Kg produit environ 1KBq. Et a vrai dire cette unité ne donne rêelement aucune info sur la dangerosité a proprement parler. Il n'es en aucun cas reference du type de rayon émis par la désintegration (alpha, beta, gamma).
Les unité les plus interessantes sont celles de dose, comme le Gray.
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37190

3njm09.jpg

#loin#

37191

D'ailleurs tu cite wikipedia, mais oublie la partie la plus importante:

Il émet un rayonnement bêta (β-) de faible énergie ; 5,7 keV en moyenne[....]
La radioactivité β de faible énergie fait que les électrons émis sont rapidement arrêtés dans l'eau et dans les tissus biologiques, après avoir parcouru seulement 6 μm tout au plus (et en moyenne environ 0,56 μm)7. Un rayonnement externe est donc rapidement arrêté par la simple surface « morte » de la peau humaine.

Plus loin:

Le facteur de dose pour l'eau tritiée (la forme la plus courante dans l'environnement) est de 1,8 × 10−11 Sv/Bq. Compte tenu de sa très faible radiotoxicité, des excès de cancers ne sont attendus que pour des expositions de l'ordre du giga-becquerel, très au-delà des niveaux d'expositions rencontrés dans les environnements marqués au tritium ;
les recommandations de l’OMS sur les critères de potabilité de l’eau de boisson sont que la dose reçue du fait de la présence d’un radionucléide dans l’eau de boisson ne dépasse pas 0,1 mSv/an. Cette dose pourrait être atteinte chez l’adulte par la consommation quotidienne de deux litres d’eau tritiée à hauteur de 7,8 kBq/l (valeur guide de l’OMS pour ce radioélément)32. La réglementation française retient que l'eau peut être considérée comme potable sans restriction jusqu'à dix mille becquerels par litre (soit 10 MBq/m3).

Sachant qu'a la Hague on trouve moins de 100 Bq/L, on est très loin de doses dangereuses.

Bien sur personne n'ira directement boire l'eau des citernes, mais cette eau une fois dilué on est tres loin d'un scénario catastrophe.. (N;oublie pas que le contenu des citerne est littéralement une goûte a l’échelle des océans)
Pire!

Certaine décharges produisent plus de tritium que les partiels rejets que Fukushima voudrait faire.


Quand a l'article de "reporterre":

les risques associés à quelques Bq/L ou dizaines de Bq/L sont très faibles
Quelques dizaines de Bq/L les effets ne sont pas faibles, ils sonts nuls. On produit plus de radioactivité dans un corps humain naturellement. Une banane produit en moyenne 130Bq/Kg, soit environ 20Bq pour une banane moyenne de 150g.

Edit: un peu plus de maths

D'ailleurs. Le facteur de dose moyen pour l'eau tritiée est de 1,8 × 10−11 Sv/Bq

Donc on est a 728813 Bq/L dans les citernes.

1,8 × 10−11 * 728813 = 0.000013 Sv soit une dose de 0.013mSv ou 13uSv. En boire tous les jours 1L pendant un an donnerais une dose de 4.7mSv / an ce qui est beaucoup, mais par exemple reste moindre que la dose / an maximum autorisé par un travailleur du nucléaire aux US... (50mSv / an) ...


Le tritium n'est pas un jouet bien entendu, mais même déverser d'un coup les citernes avec leur contenu actuel serait loin d'un désastre écologiques. Bien sur si on peux eviter c'est mieux, mais un plan de vidage sur 20 ans est loin de pouvoir générer le moindre désastre.
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37192

Godzil (./37191) :
En boire tous les jours 1L pendant un an donnerais une dose de 4.7mSv / an ce qui est beaucoup, mais par exemple reste moindre que la dose / an maximum autorisé par un travailleur du nucléaire aux US... (50mSv / an) ...
Mmmm, mais, la recommandation pour les travailleurs du nucléaire c'est de l'exposition, pas de l'absorption de substance contaminée, qui s'accumulerait, etc ?

37193

L'exposition en mSv / an est justement une accumulation.

50mSv / an ce n'est pas 50mSv tous les jours pendant un an, c'est un cumul total de 50mSv, donc par exemple ~0.13mSv par jour pendant un an.

Et pour le calcul je n'ai fait qu'utiliser la meme recette que celle de l'article wikipedia:

les recommandations de l’OMS sur les critères de potabilité de l’eau de boisson sont que la dose reçue du fait de la présence d’un radionucléide dans l’eau de boisson ne dépasse pas 0,1 mSv/an. Cette dose pourrait être atteinte chez l’adulte par la consommation quotidienne de deux litres d’eau tritiée à hauteur de 7,8 kBq/l (valeur guide de l’OMS pour ce radioélément)

7800Bq/L * 1,8 × 10−11 Sv/Bq * 2 * 365 = ~0.1mSv pour un an
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37194

Mais si tu ingères une particule qui rayonne, c'est pas comme si tu es juste exposé à un rayonnement pendant un instant : tant que la particule est dans ton corps tu continues d'encaisser le rayonnement (exemple : particule dans les poumons, etc). C'est la différence que je veux pointer.
Après j'ai peut-être raté un truc cheeky

37195

L'exemple donné dans WP n'est pas de moi (ou ils parle de la quantité d'eau a ingérer pendant un an)
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37196

il ne faut pas oublier non plus que l'on est fait d'eau, chaque litre absorbé ne veut pas dire qu'il est éliminé dans la journée

https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/publications-documentation/fiches-radionucleides/Documents/sante/H3SAN.pdf
-IngestionL’eau tritiée (HTO) et les molécules organiques marquées au tritium peuvent être ingérées lors de l’absorption d’aliments et d’eau contaminés par le tritium, ou accidentellement lors de manipulations expérimentales. Leur absorption est complète ; la totalité de la quantité ingérée franchit la barrière gastro-intestinale et passe dans le sang.
-Rétention-Elimination Le modèle biocinétique pour l’eau tritiée et les composés organiques tritiés est décrit pour le travailleur dans la Publication 56 de la CIPR (1990). Il suppose que 97% de l’eau tritiée est en équilibre avec l’eau du corps et est retenu avec une demi-vie de 10 jours, le restant étant incorporé dans les molécules organiques et retenu avec une demi-vie de 40 jours. Pour les composés organiques du tritium, 50% de l’activité est retenu avec la période biologique de l’eau libre (10 jours) et 50% avec la période biologique du carbone organique (40 jours).

> près de 60 % du corps humain d'un homme adulte est constitué d'eau, ce qui correspond à peu près à 42 litres d'eau chez une personne de 70 kg.

comme l'eau on va la boire tous les jours, à la formule je serais tenté de remplacer le *2 par un *42 et éventuellement un *18 en plus histoire de rajouter 3 demi-vie de 10j vite fait

la norme de l'oms est contesté :
En mai 2009 au canada, un rapport de l'Ontario Drinking Water Advisory Council (ODWAC) demandé par le ministre de l'Environnement a conclu que la norme de potabilité de l'eau pour le tritium devait par précaution être révisée et passer de 7 000 Bq/L (actuellement) à 20 Bq/L, proposition qui a été contestée au motif qu'il n'y a pas de consensus sur l'existence d'une relation linéaire sans seuil ni sur l'effet des faibles doses d'irradiation présupposé pour l'estimation des risques dans ce cas, et parce que le risque mutagène et cancérogène calculé à partir de l'exposition au tritium à 20 Bq/L (0,0003 mSv/an) serait selon les détracteurs de cette proposition de plusieurs ordres de grandeur inférieur à celui de l'exposition à des sources de rayonnement naturel (sans faire cependant la part entre sources externes et internes) et supérieur au taux de tritium actuellement présent dans l'eau
et l'étude française du criirad qui à les même taux et conclusion : http://www.criirad.org/eau%20potable/2019-07-1_H3_10.000%20Bq_1.pdf

autre page fort pertinente > https://fr.wikipedia.org/wiki/Radiotoxicit%C3%A9_du_tritium

Le tritium détecté l'a essentiellement été sous forme d'eau libre tritiée (97,4 % du tritium environ), alors que seuls 0,4 % à 2,6 % du tritium total étaient sous forme « liée ». Les coquillages intègrent très rapidement la forme HTO (teneur maximale atteinte seulement 2 heures après l'exposition) alors que le tritium lié n'apparait que lentement. L'étude du facteur de concentration (FC) montre que la forme HTO est ensuite rapidement évacuée (elle n'est pas concentrée par les coquillages) alors que la forme liée y persiste, et peut éventuellement s'y accumuler si la chaîne trophique concentre naturellement le composé organique tritié
exposé des lots de moules M. Edulis adultes à de l'OBT (à des doses considérées comme faibles à relativement faibles ; variant de 12 à 485 µGy/h durant 96 heures). Des dégâts sont rapidement apparus dans les noyaux des cellules de ces moules, mis en évidence et mesurés par les analyses de différents tissus et organes
chez la moule exposée à de l'eau tritiée et à de la glycine tritiée (T-Gly) puis placée dans de l'eau de mer propre, ces deux formes du tritium ont induit une apparition significative de micro-noyaux (signe de génotoxicité) dans les hémocytes des moules exposées au tritium. 90 % environ de l'activité initiale de l'eau tritiée (HTO) absorbée a été dépurée dans la journée, mais la forme T-Gly a diminué plus lentement, confirmant que le tritium peut se lier à l'organisme
Résultats : l'exposition des embryons et larves au tritium (HTO) avait significativement augmenté les dommages cytogénétiques, les effets cytotoxiques, les anomalies du développement et la mortalité des embryons et larves
En 2008, le Groupe d'experts de l’Article 31 du Traité Euratom a recommandé de la réévaluer ; « Sur la base des données scientifiques actuelles, un relèvement de 1 à 2 de la valeur du facteur de pondération lié au rayonnement (wR) du tritium devrait être envisagé ». L'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN) a créé en 2008 deux groupes de réflexion, mandatés pour analyser les risques posés par le tritium sous l'angle de la santé environnementale. Après deux ans de travail, ces groupes ont produit avec l'ASN en 2010 un Livre blanc sur le tritium concluant que les risques liés au tritium ont dans le passé été probablement sous-estimés. Le groupe de travail, présidé par M. Smeesters, préconise de multiplier par deux le facteur de pondération du tritium pour les rayonnements (wR) (2 au lieu de 1) pour le calcul du risque individuel
L’eau tritiée (HTO) diffuse de manière homogène dans toutes les cellules, traverse aisément la barrière placentaire et participe à la composition des cellules du fœtus en croissance. Par les biosynthèses, le tritium pourra être incorporé dans toutes les molécules organiques des cellules de l'embryon (végétal, animal ou fongique de quelques cellules), y compris celles de l’ADN. L'inexistence d'une discrimination (positive ou négative) entre les isotopes de l'hydrogène n'est pas prouvée. Une discrimination positive augmenterait le risque de mutation (et indirectement de fausse couche chez la femme).

Les molécules organiques tritiées présentes dans le sang de la mère traversent elles aussi la barrière placentaire, et sont soit consommées soit utilisées ou transformées dans les cellules du fœtus. Selon la molécule considérée, la répartition peut ne pas être homogène. De plus, quand il était inclus dans une molécule (eau, matière organique, protéine, etc.), sa désintégration (qui le transmute en un atome d’hélium) transforme la molécule hôte par la perte d'un hydrogène, avec des conséquences biologiques encore mal évaluées (mutations possibles).

Des effets sur la santé n'ont été rapportés chez l'Homme qu’à fortes doses. Des mutations, morts cellulaires, modifications chromosomiques ont été observées, mais seulement au-delà de plusieurs kBq/mL ;

bref c'est pas non plus faire un câlin à un réacteur mais c'est loin d'être inoffensif ...

après on peut aussi parler du fluor :P

37197

Tu sais que la criirad est un groupe très neutrement anti nucléaire ?


Et 0.33uSv / an c’est 230x moins que de vivre dans un bâtiment en granite (70uSv / an)

C’est même largement inférieur au bruit ambiant.. (10uSv / jour)

Pour rappel: https://xkcd.com/radiation/


Quand aux études de 2010, oui on étudie plus activement depuis cette période, et les chiffes actuels sont lié à ces études. Je te conseille de relire la page Wikipedia sur le tritium.

J’ajouterais juste ça:

La radioactivité naturelle de l'eau de mer est de l'ordre de 13 000 Bq/m3

https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/radioactivite-environnement/radioecologie/Pages/5-radioecologie-marine.aspx
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

37198

37199

37200

avatarHighway Runners, mon jeu de racing à la Outrun qu'il est sorti le 14 décembre 2016 ! N'hésitez pas à me soutenir :)

https://itunes.apple.com/us/app/highway-runners/id964932741