216Close218
redangelOn the 2019-05-28 at 08:21am
Ok pour les priorités, il faudrait tout faire en même temps et c'est pas réaliste donc il faut effectivement des priorités, et entre le CO2 et les déchets nucléaires (+ l'instabilité), je trouve pas le choix très simple.
Tu parles de diminuer la conso par 30 en combustible (je suppose), c'est parfait allons-y ! Mais que cela ne donne pas l'impression qu'on peut consommer x2, x3 x5 car cela sera absorbé. Et diminuer la conso à la destination (pubs, nuit bref) reste le meilleur moyen de moins polluer à la source.
flanker (./216):
ne part pas du principe que quelqu'un va trouver une solution magique dans les 30 ans)
Ce qui n'est pourtant pas impossible. (Pour le coup, je pense maladroitement à la fusion...) Mais ne comptons pas dessus comme le font les technoloves.
flanker (./216):
Accessoirement, d'un point de vue social, le nucléaire permet de conserver un maximum d'emplois et de compétences en France, ce qui est toujours un avantage.
Je suis pas convaincu : tu as certes raison, mais le renouvelable apporte aussi un nombre énorme d'emplois (on le lit et l'entend partout).

Pour l'Allemagne, je ne saurais pas juger leurs choix énergétiques sans me renseigner davantage, mais l'investissement ne les empêche de rester la 1ère puissance économique il me semble.
Quand à faire mieux qu'eux en renouvelable, le fait de le faire après permet d'éviter des erreurs d'essuyeur de plâtres ? (Il ne faut pas compter dessus non plus, je suis d'accord).

Je ne devrais pas te répondre RHJ, mais juste une remarque : ça n'a rien de balaise (j'ai bien compris que ton terme était du 2nd degré péjoratif), c'est juste de la protection. A trop dépendre de quelque chose (n'importe quoi), le jour où ça n'y est plus (mettons un beau blackout 1 semaine sans électricité) j'aurais plus de facilités d'adaptation en l'ayant 1/envisagé 2/testé (à petit niveau...)