190Close192
icebrafOn the 2010-03-19 at 04:26pm
Toujours intéressant ce genre d'histoire sur l'envers du décor.

Comme cette histoire que j'ai pu entendre où cet éditeur décide subitement de ne pas payer les 60 000 euros dûs, que finalement, négo à mort de la part du dev qui finit par estimer avoir limité la casse parce qu'il a récupéré 15 000 euros. ou comment négocier après une fois le titre livré tout en sachant que paritr en justice, c'est faire une croix sur les revenus pendant plusieurs mois voir années...