179181Close
Kevin KoflerOn the 2010-10-09 at 06:38pm
Lionel, ce que tu n'as pas compris, c'est surtout que la somme des sorties de 2 forks du même projet travaillant sur la même chose est forcément inférieure à la sortie d'un projet uni travaillant là-dessus, et ce à la fois pour des raisons techniques, genre:[ul][li]les renommages, très coûteux en temps et sans aucun intéret technique,[/li][li]les merges et[/li][li]la duplication d'efforts (surtout quand certains développeurs ne respectent pas la maxime "push early, push often")[/li][/ul]et pour des raisons psychologiques, c'est-à-dire l'effet démotivant:[ul][li]du manque de confiance apporté par les membres de l'autre projet (qui ont refusé de travailler dans la hiérarchie existante),[/li][li]du manque de valeur apportée au travail investi dans le projet (vu comme de l'ingratitude),[/li][li]des conflits continuels entre les 2 projets (qui consomment aussi du temps, non seulement les esprits) etc.[/li][/ul]Tu n'as pas l'air d'être conscient de tout ce que tu détruis avec ton attitude. Depuis le départ, j'insiste qu'on serait beaucoup plus efficaces en travaillant ensemble!

Je te fais une nouvelle offre: Travaillons ensemble! Pour cela, tu devras abandonner tout travail sur GCC4TI et sur svn.tilp.info. En échange, tu seras intégré à l'équipe de TIGCC, sous condition de contributions productives pendant une période de probation d'un mois, et sous réserve de termination immédiate en cas d'activité quelconque dans le projet GCC4TI. Tu seras aussi codéveloppeur (le numéro 2 dans la hiérarchie après moi) dans les projets sur svn.calcforge.org, qui reprendront dans ce cas leurs noms d'origine. Ton avis en ce qui concerne les directions à prendre dans les projets sera écouté, mais en cas de désaccord, tu devras accepter mes décisions en tant que membre de plus longue durée de tous ces projets. (TIGCC a toujours fonctionné comme ça! J'ai toujours accepté les décisions de Sebastian en cas de désaccord, quand il était encore actif dans le projet.)

(En cas de refus de ta part, tout le paragraphe précédent est à considérer comme entièrement nul. C'est tout ou rien.)