64796481Close
BrunniOn the 2020-01-16 at 01:16pm
(Et je ne veux aussi pas trop juger du comportement masculin sur les SdR, car les filles n'y prennent absolument aucun risque, elles parlent le minimum et se laissent porter par le flot, donc c'est normal que les connards soient les hommes.)

Nil (./6473) :
le nombre de femmes célibataires dans mon entourage qui n'arrivent pas à trouver quelqu'un de simplement respectueux, curieux, attentionné est assez hallucinant]).
Ça c'est le même biais que je dénonce. Ce n'est pas difficile DU TOUT de trouver un mec curieux, attentionné ou quoi. Mais les femmes ignorent entièrement tout homme hors des 10% qui correspond à leur statut idéalisé, sans même s’en rendre compte. C’est normal car c'est à elles que revient le rôle de filtrer. Et de nombreuses femmes n'auront jamais à vivre de rejet dans leur vie, mais pour les autres il faudra le mettre à jour ou l'enlever, ce filtre. Je n'ai aucune empathie pour une femme qui invoque de près ou de loin l'idée que c'est impossible de trouver un mec respectueux et attentionné, et je suis assez atterré que tu gobes ça. Quelle estime pour soi & les autres !

Arvi89 (./6476) :
Parce que juste le fait d'évoquer oui peut poser problème avec certaines personnes si on ne va pas dans le même sens.
Voilà. Les jeunes femmes sont généralement dénuées de contrôle émotionnel, et extrêmement exigeantes. Ainsi le simple fait d’évoquer qui va payer le resto peut la faire sur-réfléchir et provoquer un bilan émotionnel négatif (résultant de l’énergie prise par la réflexion), lui laissant penser que ce n’est pas assez positif d’être avec toi. Donc à moins d'être un dieu grec, tu veux éviter de perdre des points pour des choses "bêtes" comme ça, tu paies (enfin pas moi parce que je suis un warrior, mais j'ai déjà eu des scènes côcasses avec certaines femmes au moment de payer, dont certaines que j'ai contées ici…).

Arvi89 (./6478) :
Nil (./6477):
Mais du coup, c'est pas mieux si on est au courant que ça ne colle pas dès le début ?
Ah si c'est pour quelque chose de sérieux si, ce qui n'était pas mon cas quand j'étais sur ces sites.
La majorité des problèmes dont je parle concernent aussi les relations sans recherche de sérieux. C'est dans cette configuration que le déséquilibre de "valeur" h/f est si énorme (car les filles ne s’offrent justement qu’à ce 10% idéalisé, et elles PEUVENT l’avoir). Pour les relations sérieuses, on se rapproche du 1 homme veut se marier avec 1 femme et c'est plus sain. Mais les relations "non-sérieuses", bien que réprimées par la société, restent selon moi essentielles car formatrices, elles permettent de savoir ce que tu cherches. Ce n'est pas égoïste de ne pas souhaiter donner sa main à la première femme qui en voudrait. Ça peut occasionner de la souffrance et il faut en être conscient oui, mais se caser pour faire plaisir à l'autre n'est pas mieux -- et surtout, s'y engager dès les premiers stades de la relation, voire avant même que la relation ait commencé, est une pression contre-productive selon moi.

Et mon argument initial concernait aussi comment certaines femmes jouent de cet avantage sexuel pour obtenir des faveurs dans le monde du travail (on parle pas de coucher avec le chef hein, mais de trucs en apparence innocents), ou pour échapper au travail entièrement car elle a le pouvoir d’exiger à son mari qu’il la prenne en charge.