65066508Close
NilOn the 2020-01-22 at 04:52pm
Brunni (./6502) :
J'aimerais que tu me dises lesquels. Tu connais un truc similaire au vagin et à la pointrine, qui aveugle instantanément et permet de manipuler n'importe qui du sexe opposé ? (hormis la peur et la violence physique)

Brunni (./6502) :
Sinon ce que je dis depuis le début c'est que ces dynamiques sexuelles ne se limitent absolument pas à l'intimité et encore moins à l'acte sexuel (un bon nombre de ces biatches ne baisent même pas, elles profitent juste des avantages que leur apporte la séduction féminine, basée sur les signes de disponibilité, et ne donnent absolument rien en retour, surtout pas du sexe). Les filles en profitent au travail, dans les relations sociales, pour obtenir leur dose en attention, etc.
Hmm, en fait, c'est pas un problème qui vient des femmes, mais qui vient des hommes au final (parce qu'en fait, on est pile dans la justification du voile chez certaines personnes : "cachons les femmes, parce que nous autres hommes ne sommes pas capables d'avoir un comportement rationnel vis-à-vis d'elles".

Alors oui, il y a des choses qui ne sont peut-être pas faciles (pour des raisons génétiques, sociales, mémétiques, en lien avec les hormones, la testostérone, la dopamine, la peur de vieillir, whatever), mais c'est valable pour tout, et pour tout le monde.

Brunni (./6502) :
Question intéressante, mais tu vas aussi devoir te taper une dizaine de grosses connes qui vont profiter de toi, dans qui tu devras t'investir, qui te coûteront de l'argent, etc. tout ça pour te rejeter au pire moment pour toi. C'est pas du tout sollicité, et ce n'est pas évitable (et oui ça vaut dans les 2 sens, mais c'est pour dire que ça s'égalise en général, car même si les cons peuvent faire beaucoup de mal dans leurs approches, les filles ne se gênent pas pour en faire à leurs prétendants aussi).
[Edit] Si on pouvait dire au premier coup d'oeil qui nous plaira ou pas (au-delà du physique), la vie serait plus simple.
Non mais ça c'est pas un problème h/f, c'ets un problème de relations humaines. Tu as la même chose avec les relations pros, amicales, etc. : aller vers l'autre, c'est prendre le risque de la déception. Mais la déception vient-elle de l'autre, ou du fait que tu aies projeté tes propres désirs sur l'autre ? (J'ai ma réponse)