65126514Close
BrunniOn the 2020-01-22 at 05:05pm
Nil (./6507) :
Hmm, en fait, c'est pas un problème qui vient des femmes, mais qui vient des hommes au final (parce qu'en fait, on est pile dans la justification du voile chez certaines personnes : "cachons les femmes, parce que nous autres hommes ne sommes pas capables d'avoir un comportement rationnel vis-à-vis d'elles".
Oui bien sûr. Et le spam c'est un problème qui vient des gens qui cliquent sur les liens vérolés, au final.

En réalité ce n'est pas intéressant de savoir de qui vient le problème… sauf quand ton am-stram-gram finit comme par hasard sur l'homme, et vise à le diaboliser dans son ensemble juste par son sexe (ce qu'on appelle aussi de la discrimination malsaine). Il y a une responsabilité mutuelle, mais on sait qu'autant les pauvres que les élites éduquées ne savent pas se retenir. Ils le montrent même dans James Bond. Donc c'est peut être que ce n'est pas facile *du tout*, tu ne crois pas ? Et on fait quoi dans la loi quand les gens ont de la peine à naturellement respecter quelque chose ? Allez, prends par exemple la drogue, parce que certains camés n'arrivent pas à arrêter, voire à ne jamais commencer, même quand on leur dit que c'est mal. Et dans le lot, les producteurs sont généralement ceux qui sont punis le plus sévèrement (les femmes qui jouent de leur sexualité dans ma comparaison, pour que ce soit clair).

[Edit] Je précise que je ne préconise pas d'interdire les signes sexuels suggestifs (sinon je serais déjà converti à l'islam) mais je pense qu'il y a une responsabilité majoritairement féminine à prendre. Et qu'il faut commencer par arrêter d'excuser tout aux femmes et diaboliser les hommes. Les hommes ne sont pas responsables de la tentation, ils sont juste responsables d'y être faibles, ce qui entretient comme on le voit le cycle de fuckedness. Donc même si la liberté est bonne à prendre, ce comportement abusif de certaines femmes pénalise autant les hommes que les autres femmes !

Nil (./6507) :
Non mais ça c'est pas un problème h/f, c'ets un problème de relations humaines. Tu as la même chose avec les relations pros, amicales, etc. : aller vers l'autre, c'est prendre le risque de la déception. Mais la déception vient-elle de l'autre, ou du fait que tu aies projeté tes propres désirs sur l'autre ? (J'ai ma réponse)
J'ai la même que toi (mais il faut que jeunesse se fasse). Par contre je ne pourrais jamais diaboliser quelqu'un qui tente une relation (pro, amicale, commerciale ou amoureuse) sur le principe. Il y a juste la façon de faire qui te catégorisera comme un vendeur chiant vs un excellent businessman(TM).