2830Close
ZerosquareOn the 2016-09-01 at 05:01pm
pencil PpHd.

Demander quelque chose d'aussi vague qu'un "transfert de compétence" sans en préciser contractuellement les modalités, c'est d'une naïveté ahurissante. N'importe qui qui a fait un minimum de business sait que c'est un piège ultra-classique, car chaque partie va interpréter ça de la façon qui l'arrange.

Vous pensez que les grosses boîtes privées (pour prendre un acteur de taille comparable) se font plumer par leurs sous-traitants comme ça ? Je ne dis pas que ça n'arrive jamais, mais ce sont des exceptions, pas la norme.

À un moment, si l'État n'est pas capable d'avoir un minimum de professionnalisme (soit en interne, soit en se faisant assister de personnes compétentes), il est aussi responsable de la situation que les sous-traitants qui en profitent. Et je ne suis pas sûr que les sous-traitants n'en aient rien à foutre : ils se moquent peut-être des petits contrats, mais si on leur dit clairement "si vous nous arnaquez sur les petits contrats, on fera pas appel à vos services pour les gros bien juteux", ils verront vite où est leur intérêt.