2830Close
NilOn the 2017-09-13 at 09:12am
Zeph (./19) :
./17 : D'accord, mais en pratique personne ne désactive temporairement son bloqueur de pub quelques minutes pour vérifier si par hasard le site n'aurait pas fait un peu de tri dans ses régies de pub pour en choisir des moins atroces. Même un site qui essaierait de faire l'effort de choisir des publicités pas trop invasives sera de toutes façons pénalisé, puisque c'est devenu tellement simple de tout bloquer sans distinction qu'il n'y a pas vraiment besoin de se poser la question.
Oui et non. Adblock permettait de ne pas filtrer les publicités non intrusives (je n'ai pas trouvé ce paramètre sur uBlock, j'avoue).
Après, ce qui me dérange, c'est que les régies publicitaires font aussi du tracking. Du coup, tu ne peux pas choisir d'avoir juste la pub non intrusive sans le tracking, et ça pour moi c'est inacceptable (et les utilisateurs des services publicitaires n'y sont pour rien, mais c'est un abus de position de la part des régies).

Zeph (./19) :
Ce qui m'inquiète, c'est qu'aujourd'hui de plus en plus de sites commencent du coup à se poser la question de leur viabilité. Je n'ai aucune idée de comment résoudre le problème, mais il me semble évident que le modèle actuel ne peut pas tenir. Je ne suis pas particulièrement confiant dans l'avenir du "web gratuit", et voir des gens qui sont supposés être un minimum au courant des implications monter au créneau si on leur interdit de continuer à accéder à ce qu'ils veulent sans que ça leur coute un centime n'a rien pour me rassurer.
Ca ne m'inquiète absolument pas, personnellement, dans la mesure où les gens sont prêts à mettre la main à la poche pour les sites de qualité. Arrêts sur Images a un modèle "aucune pub" (avec des contenus mineurs et des extraits gratuits), NextInpact a un modèle avec de moins en moins de pubs et une valorisation des contenus payants, LesJours fonctionne à peu près pareil et, comme je disais, si yN devait avoir une formule "paye ou pub", vu mon historique avec le forum, je payerais sans aucun problème.
Et au risque de faire mon vieux réac, les sites où la pub est vraiment problématique pour l'utilisateur ne méritent que de crever la bouche ouverte. Ce sont soit des journaux papiers qui n'ont pas compris comment prendre le tournant du numérique, même 20 ans plus tard (en vivant comme des vampires sur les aides de l'État), des sites PutaClick ou encore des sites récréatifs (souvent avec une valeur ajoutée minime).