6971Close
iwannabeasushiOn the 2010-06-11 at 06:06pm
montreuillois (./67) :
Aussi, ça arrive et j'en parlais plus tôt, hein, je ne fais pas de procès à sens unique mais le topic est SUR les violences policières.


Oué, enfin créer un topic biaisé sur un sujet quelconque c'est s'exposer à se voir faire la remarque. Les bavures policières ne méritent pas moins un topic que la surcriminalité des banlieusards. Sinon, je vais aller créer mon topic sur les crimes commis au nom de l'Islam et rejeter tous les posts qui ne sont pas à charge ? Bravo le dialogue.
montreuillois (./67) :
Nan, mais j'ai mon petit dicton là dessus : "un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse".


Enfin depuis le temps qu'elle est censée pousser ta forêt, on n'a pas vu grand chose, et ce n'est pas faute d'arroser avec de l'argent public (genre les ZEP qui disposent de plus de moyens par élèves, etc). Et si ce n'était qu'un seul arbre, malheureusement on a des exemples tous les jours dans les informations de l'état de la banlieue. Quand on voit la place des femmes dans certaines cités dites sensibles, il y a de quoi se demander comment certains ont pu en arriver là. Cela dit, je suis parfaitement conscient qu'une grande partie des banlieusards est faite de gens tout à fait respectables qui n'aspirent qu'a une vie tranquille. Mais la "minorité" de brebis galeuse, n'est pas si petite qu'on veut nous faire croire.
montreuillois (./67) :
De l'abandon des institutions, d'un sentiment d'injustice, d'une sorte d'effet de microsociétés qui s'y créent. Je ne justifie ni ne pardonne les faits, je dis juste que c'est une réalité, une conséquence.


Ben oui, les pauvres banlieusards sont plus abandonnés que les autres... La plaie de la banlieue c'est avant tout le communautarisme et le refus fort d'intégration de certains. Et ça n'est pas un cas franco-français, mais parait-il, je n'ai pas le droit d'en parler.