1214Close
HippopotameOn the 2011-06-09 at 10:25am
Sally (./12) :
Donc si je comprends bien, ces expériences s'appuient sur ce modèle de la mécanique quantique : http://en.wikipedia.org/wiki/De_Broglie%E2%80%93Bohm_theory (dont je n'avais jamais entendu parler mais je me demande pourquoi,

Il est faux.. ou disons, de façon plus modérée :
- on a de fortes présomptions que les théories à variables cachées (ç'en est une) sont fausses.
- un tel modèle est sensé apporter des réponses "philosophiques", être moins effrayant que la méca q standard ; quand on creuse les choses il n'en est rien, c'est plus une complication qu'autre chose.
il me semble pourtant plus intuitif que l'explication usuelle (qui est plutôt d'ailleurs un refus d'expliquer, genre rien n'existe tant qu'on l'a pas observé, tout ce qu'il y a c'est des probabilités d'observer, ça aide vachement à comprendre ce qui se passe tongue).

Ce n'est pas ce que j'en ai compris.
Dans l'explication usuelle, en gros tout existe bien et évolue au fil du temps, on peut décrire le système, les quantités qui le définissent, les équations qui gouvernent son évolution...
Seulement, les électrons ou photons ne sont pas des "particules" au sens "petites billes dures", mais des objets ondulatoires étendus ; c'est l'acte d'observer qui les force à prendre temporairement la forme de petites billes dures.
J'ai parfois l'impression que la mécanique quantique est volontairement présentée — au moins au niveau de la vulgarisation — comme un truc extrêmement bizarre et magique (la particule est partout à la fois ! le chat est en même temps mort et vivant ! la présence passive de l'observateur modifie le comportement du système !) alors qu'en fait ça pourrait être expliqué de façon beaucoup plus normale...

pencil