1

Mick Harris : ex-batteur de Napalm Death, inventeur du blast-beat et du grind, et par conséquent une des plus importantes personnalités du métal extrême, qui après avoir fondé Scorn en tant que groupe de metal indus en 1991 (quand il quitta Napalm Death) et le groupe Painkiller avec Laswell et Zorn (Painkiller était un groupe de Grind/Jazz, mais musicalement je trouve ça raté) avait abandonné sa carrière de métalleux en 1995 en continuant Scorn (et accessoirement Lull) en tant que groupe d'électro-dub sombre.

Il s'avère que Mick Harris, donc, que je croyais dorénavant définitivement acquis à la scène électro (j'aime bien Scorn, donc de toutes manières j'aimais toujours ce qu'il produisait) reprend du service dans le rock/métal :
Il fait le batteur de scène de Black Engine (source officielle : www.mickharris.com).
Black Engine (http://www.black-engine.com), dont on peut écouter quelques pistes sur http://myspace.com/blackengineisalive (sans Mick Harris) est, selon la volonté de ses auteurs, un groupe inclassable ; sans doute pour pas qu'on leur colle l'étiquette "grindcore" (c'est d'ailleurs comme Godflesh, qui a toujours refusé qu'on l'étiquette). M'enfin, écoutez "Fishtank Midget Sur..." pour vous en convaincre, on sent quand même un gros fond de grind, hein...
Musicalement, ça a l'air d'être un Painkiller en beaucoup plus réussi (je n'aimais pas Painkiller car on avait l'impression que chaque instrument faisait un truc de son coté sans en avoir rien à foutre des autres et là c'est pas le cas).

Ils passent à l'Astrolabe d'Orleans le 30 novembre 2007.

Voilà une news qui intéressera peut-être les fans de "grind experimental".