1
Bonjour à tous.
Les élections au CROUS ont été marqué par une très très forte abstention. D'une part il y a avait peu d'étudiants à la fac, et encore moins à l'IUT à cause des stages. Et d'autre part, le ministère (qui organise les élections) n'a fait aucune pub autour de celles-ci. Donc les étudiants ont pas été au courant de la tenue des élections avant le jour même. Cela est tout à fait dommageable pour la représentativité des élus.

A l'heure actuelle, je n'ai pas toutes les infos, mais je sais que sur les 3 bureaux de vote de l'UBS à Lorient: 239 votants, dont 4 blancs/ nuls, 153 pour UNEF, 46 pour SUD et 36 pour Bouge ton crous (FAGE).
Pour comparaison, juste sur le bureau du paquebot, aux élections en conseils centraux, la participation était de 339 votants...

Je poste ici tous les résultats dès que je les ai dans la journée.
Il manque: BTS et prépa de tout le Morbihan
UBS Vannes
tous les bureaux du Finistère.
On attend aussi les résultats du collège d'Ile-et-Vilaine Côtes-d'Armor.
2
Et oui, c'est malheureux, tout ça.
A croire que la présence d'élus étudiants dans les conseils ne serait qu'une "caution démocratique" ?
3
tu es bien branché sur ce sjet toi depuis qqs temps?
les gens de ton école sont de la CNT ou quoi?
4
ou au SLB ? smile

C'est juste un constat ... il n'y a pas que la CNT qui trouve que les instances ne sont pas très démocratiques. Il n'y a qu'à voir, le CNESER qui n'a qu'un rôle consultatif, et dont l'avis (contre la LRU) n'a pas été écouté, ou le CA de l'UBS où une simili-consultation est faite alors que les listes présidentielles ont la majorité absolue sans avoir à tenir compte des étudiants et du personnel non-enseignant...

Peut-être aussi qu'avoir siégé un an au CÉVU m'a ouvert les yeux sur le rôle qu'on y fait jouer aux étudiants.
5
voici les résultats :

La participation est de 7,8% pour le Finistère/Morbihan, et de 5,85% pour l'Ille-et-Vilaine/Côtes d'Armor.

collège 56/29 :
FAGE 1478 voix 47,18% 2 élus
UNÉF 1261 voix 40,25% 1 élu
SUD 394 voix 12,58%

collège 35/22 :
UNÉF 1237 voix 32,93% 2 élus
FAGE 1157 voix 30,80% 2 élus
PDE 575 voix 15,31%
SUD 518 voix 13,79%
UNI 269 voix 7,16%
6
vainqueurs du scrutin: la coalition CNT/SLB avec 92,2% des voix en Finistere/Morbihan et 94,15% en IeV/CA. Félicitations!



[je suis déja dehors.........]
avatar
7
Les étudiants n'ont pas attendu ces organisations pour bouder les scrutins du CROUS wink Le taux de participation est toujours minable.
avatarUn site complet sur lequel vous trouverez des programmes et des jeux pour votre calculatrice TI 89 / Titanium / 92+ / Voyage 200 : www.ti-fr.com.
Quelques idées personnelles ici.
8
Curiosité : quelqu'un si la répartition est à la proportionnelle au plus fort reste, ou bien à la propotionnelle à la plus forte moyenne ?
9
plus forte moyenne cher colas.
et c'était quoi pour élections à l'UBS?
Thibaut (./7) :
Le taux de participation est toujours minable.


c'est sûr, mais faut aussi rajouter que le gouvernement nous a positionné les élections maintenant, une fois que les étudiants sont en stage, que certains sont en révision, et seulement sur une journée, avec une communication quasi-introuvable.
Pour les élections aux centraux de l'UBS, c'était au plus fort reste, je crois.

Le problème, c'est qu'en plus des élections CROUS fixées nationalement (et n'importe quand, e je suis bien d'accord), certains fac (comme Brest) ont réussi à placer les élections pour les centraux à peine une semaine avant ...
sua31 (./9) :
le gouvernement nous a positionné les élections maintenant, une fois que les étudiants sont en stage, que certains sont en révision, et seulement sur une journée, avec une communication quasi-introuvable.
C'est pas le gouvernement qui est en faute je pense, mais le CNOUS.
avatarUn site complet sur lequel vous trouverez des programmes et des jeux pour votre calculatrice TI 89 / Titanium / 92+ / Voyage 200 : www.ti-fr.com.
Quelques idées personnelles ici.
En tout cas ça montre bien la forte préoccupation de nos chers dirigeants (locaux comme nationaux) quand à la participation étudiants aux décisions...
Thibaut (./11) :
C'est pas le gouvernement qui est en faute je pense, mais le CNOUS.


et non! c'est le ministère qui fixe une quinzaine, dans laquelle un recteur (représentant du ministère s'il fallait le rappeler) doit choisir la date qui lui convient, en accord avec le ministère pour que tous les crous ne tombent pas le même jour!
Oui, tout ça c'est à cause du factum du recteur ...
merci pour la contre pétrie!
wink